Projet lycéen

14 janvier 2019 08:00; Act: 14.01.2019 12:13 Print

«Mettre l'accent sur le harceleur et la victime»

ESCH-SUR-ALZETTE - Cinq élèves du Lycée technique d’Esch-Lallange ont tourné «AGIS», un court métrage relatif au harcèlement.

Sur ce sujet
Une faute?

Le court métrage «AGIS» a un objectif bien précis: faire agir et réagir. Précisément contre des situations de harcèlement à l’école, mais aussi sur la façon dont il déborde en famille ou encore sur les réseaux sociaux.

Dans le cadre de leur projet de fin d’études au Lycée technique de Lallange, Joe, Alessia, Alex, Michel et Kevin se sont donnés à fond pour la réalisation d’un film qui traite de la thématique du mobbing et comment celui-ci peut sortir des quatre murs de l’établissement scolaire pour s’installer dans d’autres milieux, comme sur les réseaux sociaux.

«Dans les cas de mobbing, souvent on se focalise uniquement sur la victime. Dans "AGIS", nous avons mis l’accent sur tous les acteurs participant au harcèlement: autant les harceleurs que ceux qui viennent en aide à la victime», raconte le groupe de lycéens.

Dans «AGIS», Alex est sous l’emprise de Michel et Joe qui ne cessent de le tourmenter. Alessia a pris le rôle de la méchante cousine qui vient jeter de l'huile sur le feu. Tandis que Kevin, lui, vient en aide au pauvre Alex. Le court métrage a été produit avec le soutien matériel de la société portugaise FotoToni.

(Ana Martins/L'essentiel)