Économie au Luxembourg

13 juin 2018 13:25; Act: 13.06.2018 19:45 Print

Mieux coordonner la promotion du Luxembourg

LUXEMBOURG - Un premier bilan de la nouvelle stratégie de promotion économique du pays a été présenté ce mercredi, par le ministre en charge.

storybild

Étienne Schneider a fait le point sur la nouvelle stratégie de promotion économique du Luxembourg. (photo: Editpress/Julien Garroy)

op Däitsch
Sur ce sujet

Plus de coordination, plus d'échanges, un meilleur ciblage. Des résultats concrets à venir. C'est en résumé un premier bilan dressé par le ministre de l'Économie, Étienne Schneider, ce mercredi, lors d'un point presse, sur la nouvelle stratégie de promotion économique du Luxembourg. Présentée il y a un peu plus d'un an, elle avait donnée naissance au «Trade and investment board», structure dirigeante issue de la fusion entre Luxembourg for business et Luxinnovation, chapeauté par le ministère de l'Économie.

«Nous travaillons main dans la main avec les acteurs étatiques comme les ministères des Affaires étrangères, des Finances, de la Recherche, avec la Chambre de commerce, pour promouvoir le Luxembourg dans les secteurs qu'on veut attirer. Ce qui rime avec notre stratégie Rifkin, c'est à dire qui va dans une direction où nous serions capables de transformer notre économie vers une économie durable», souligne Étienne Schneider.

«Ne pas donner l'image d'un Luxembourg saturé»

Ce dernier ajoute: «Nous avons des cibles concrètes, car nous travaillons avec les différents clusters pour définir quelles sont les entreprises qui vont bien dans notre tissu économique, comment on va faire pour les approcher, que doit-on mettre en place pour les attirer. Et, lorsqu'elles sont intéressées par le Luxembourg, comment on les accueille, on les guide, pour qu'elles puissent finalement s'installer. L'approche est très professionnelle».

Si les résultats ne se quantifient pas ici en termes d'investissements directs, le cas de GoodYear qui s'engage dans l'industrie de demain au Grand-Duché, est cité parmi les exemples sur lesquels s'appuyer. «Ce projet a motivé d'autres industriels à également voir ce qu'ils peuvent faire ici dans le domaine de l'industrie 4.0», selon Étienne Schneider. D'autres dossiers, comme celui de Knauf, enrayent la machine. «Si cela reste limité à ce dossier, ça va, mais il ne faut pas donner l'image à l'étranger d'un Luxembourg qui n'a plus envie d'investisseurs, ni d'industries, qu'on est saturé. Cela donne une mauvaise image aux investisseurs qui sont en train de réfléchir sur un investissement éventuel au Luxembourg».

Dans cette prospection accentuée, les relais dans les pays étrangers (ambassades, consulats, bureaux de la Chambre de commerce, etc.) sont aussi mis à contribution. Le partenariat public-privé est crucial, ont souligné Nicolas Buck et Michel Wurth, respectivement président de la Fedil et de la Chambre de commerce. Tout comme la nécessité d'attirer et de former des salariés qualifiés.

La réaction d'Étienne Schneider, ministre de l'Économie.

(Mathieu Vacon/L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pier le 13.06.2018 14:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    «Ne pas donner l'image d'un Luxembourg saturé».... lol... Mais tout le monde a l‘étranger sait que le Lux est sature...

  • Toujours plus ??? le 13.06.2018 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ceux qui auraient des doutes que le pays n'est pas saturé...venez faire un tour à Bissen. Vous y verrez le plus grand désastre écologique du pays avec le bétonnage de dizaines d'hectares de terres agricoles et destruction de l'éco-systême...et le pire est à venir avec les 40 ha que Google veut bétonner pour 300 emplois de frontaliers spécialisés en électronique et informatique que nous n'avons pas. Quel désastre écologique du toujours plus. Pour qui ? Pourquoi ? Sans parler du Campus avec ses 6.000 personnes qui vont tout bloquer sur les routes du centre le matin à 8hrs et le soir à 17hrs. Bonjour les dégats, crises de nerf, accidents et dépressions. Merci.

  • torolkozo le 13.06.2018 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Le pays n'est pas encore saturé mais il sera immobile très bientôt si on ne prend pas des mesures radicales !!!

Les derniers commentaires

  • Toujours plus ??? le 13.06.2018 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ceux qui auraient des doutes que le pays n'est pas saturé...venez faire un tour à Bissen. Vous y verrez le plus grand désastre écologique du pays avec le bétonnage de dizaines d'hectares de terres agricoles et destruction de l'éco-systême...et le pire est à venir avec les 40 ha que Google veut bétonner pour 300 emplois de frontaliers spécialisés en électronique et informatique que nous n'avons pas. Quel désastre écologique du toujours plus. Pour qui ? Pourquoi ? Sans parler du Campus avec ses 6.000 personnes qui vont tout bloquer sur les routes du centre le matin à 8hrs et le soir à 17hrs. Bonjour les dégats, crises de nerf, accidents et dépressions. Merci.

  • torolkozo le 13.06.2018 16:50 Report dénoncer ce commentaire

    Le pays n'est pas encore saturé mais il sera immobile très bientôt si on ne prend pas des mesures radicales !!!

  • Sophie Taillard le 13.06.2018 15:09 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on examine le discours, on a quand même un peu beaucoup l'impression qu'on nous prend pour des lapins de cinq semaines.

  • Pier le 13.06.2018 14:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    «Ne pas donner l'image d'un Luxembourg saturé».... lol... Mais tout le monde a l‘étranger sait que le Lux est sature...

    • Léonarda Pamanandrea le 13.06.2018 15:05 Report dénoncer ce commentaire

      Meuh non, il y a encore plein de gens qui sont persuadés que c'est une station service autrichienne.

    • champs de patates le 13.06.2018 15:09 Report dénoncer ce commentaire

      A part en banques et en voitures, je ne vois pas où le luxembourg est saturé. On pleure de ne pas avoir assez d'industrie (bcp de main-d'oeuvre) mais d'un autre côté on les envoie de l'autre côté de la frontière...

    • Sagga le 13.06.2018 15:14 Report dénoncer ce commentaire

      Oui cela est vrai, et il est juste et bon de le dire.