Suspension

20 janvier 2021 09:00; Act: 20.01.2021 09:55 Print

Monica Semedo va perdre près de 5 000 euros

LUXEMBOURG - Suspendue par le Parlement européen, Monica Semedo va perdre 5 000 euros d'indemnités et risque des poursuites.

storybild

Sanctionnée au niveau européen, Monica Semedo reste soutenue par son parti au Luxembourg. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

L'annonce lundi de la suspension pour quinze jours de l'eurodéputée luxembourgeoise Monica Semedo pour «harcèlement moral» sur d'anciens assistants a pris des airs de coup de tonnerre. Si l'élue de 36 ans a présenté ses excuses et admis la sanction, les femmes socialistes ont par exemple dénoncé une «justification qui blâme les victimes».

Le DP, parti de Monica Semedo, a en revanche estimé que «l’incident était clos». «L’intéressée a accepté la sanction, elle a reconnu les faits et présenté ses excuses, donc nous acceptons aussi», a réagi Claude Lamberty, secrétaire général du parti luxembourgeois. Ce dernier retenait aussi «la phase intensive de travail», qui a fait qu’elle «exigeait beaucoup d’elle-même et de son entourage».

Pas de plainte connue «à ce stade»

Le Parlement européen a précisé à L'essentiel que la sanction annoncée par son président sur base d'un rapport d'un comité spécial sur le harcèlement marquait la fin de la procédure interne, si Mme Semedo n'interjette pas appel. Cette dernière, suspendue des activités du Parlement, ne peut se voir retirer son droit de vote.

Elle perdra son indemnité pour quinze jours d'activité du Parlement, soit 330 euros par jour et un total de 4 950 euros, indique le Parlement. Des poursuites en justice restent par ailleurs possibles de la part des assistants. Mardi, ni le parquet de Luxembourg ni le tribunal de l'UE n'avaient, «à ce stade», reçu de plainte.

Sur le plan politique, le mandat d'eurodéputé étant personnel, un parti ne peut le retirer à un élu. Le mandat ne peut être démis qu'en cas d'enquête provoquant la levée de l'immunité parlementaire.

(Nicolas Martin et Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • chacal le 20.01.2021 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une quête peut-être via réseau sociaux

  • lecteur le 20.01.2021 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’elle Démissionne car elle ne mérite pas du tout le poste de député ! Et j’imagine qu’il n’y aura aucune poursuite !!!! De pire en pire !!!

  • GRAND Maître le 20.01.2021 09:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel étalage !!!

Les derniers commentaires

  • Brita Ham le 27.01.2021 06:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Baudouin - Bravo Monsieur pour dire les choses comme elles sont et de ne pas vous acharner sans aucune nuance, comme tant d’autres. Des leçons d’humilité feraient du bien à beaucoup de personnes, aussi aux politiciens qui crient parfois trop vite et trop fort.

  • vdv le 25.01.2021 05:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle n’a pas de compétences pour représenter le Luxembourg. C’est la honte, dehors

  • vdv le 25.01.2021 05:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mme on politique il y a pas de faute, on ce couvre on sait rien, on ne voit rien. Vous dans votre travail, vous serez déjà dehors sans indemnités. SVP ouvrez les yeux.

  • sans coeur le 24.01.2021 17:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette femme n a pas fait de faute grave sinon elle aurait été licenciée sans chômage . Ce qui est étonnant c est ce lynchage médiatique tous les journaux sur une .. noire . Comme si elle était la «  seule »au Luxembourg , lol les autres ne font jamais d harcèlement ou mobbing ?

  • cate le 24.01.2021 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh la pauvre !! Elle va être dans la merde avec 5000E en moins tout les mois ????