Cérémonie à Hamm

14 décembre 2019 11:18; Act: 14.12.2019 11:45 Print

Nancy Pelosi sera au Luxembourg dimanche

LUXEMBOURG - La présidente de la Chambre des représentants américaine sera aux côtés de Xavier Bettel et du Grand-Duc Henri pour le 75e anniversaire de la bataille des Ardennes.

storybild

La cérémonie aura lieu au cimetière militaire américain de Hamm.

Sur ce sujet
Une faute?

La présidente de la Chambre des représentants des États-Unis Nancy Pelosi sera d'abord reçue à la Chambre des députés, dimanche, à 11h30 par Fernand Etgen. La démocrate, première opposante à Donald Trump, «remplace» le président américain dans le cadre des commémorations du 75e anniversaire de la bataille des Ardennes.

D'autres membres du Parlement américain seront également présents pour l'événement. Plusieurs cérémonies sont organisées tout au long du week-end avec également des représentants de la Belgique, du Canada, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de la France et bien évidemment du Luxembourg. La commune de Bastogne (Belgique), à la frontière luxembourgeoise, point névralgique de cette offensive surprise lancée le 16 décembre 1944 par les troupes de la Wehrmacht, concentrera l'essentiel des commémorations.

Une cérémonie au cimetière militaire de Hamm

Le cortège se retrouvera dimanche après-midi au cimetière militaire de Hamm, au Luxembourg, autour du Grand-Duc Henri et du Premier ministre Xavier Bettel, pour un hommage au général américain George S. Patton, héros de guerre qui repose là avec 5 000 soldats américains. Décédé en décembre 1945 des suites d'un accident en Allemagne, le général a tenu à être enterré à Hamm avec ses hommes.

Car Patton est un héros des Ardennes, rappelle Mathieu Billa, directeur du Bastogne War Musuem. Le général américain a accouru de l'est de la France avec ses hommes pour aider ses compatriotes de la 101e division aéroportée piégés par l'ennemi à Bastogne. Et Patton, alors âgé de 59 ans, est propulsé «au sommet de sa gloire» quand il parvient à «couper l'encerclement» d'un total de 18 000 soldats américains dont l'armée d'Adolf Hitler exigeait la reddition.

D'une durée de six semaines, la bataille des Ardennes fut la dernière offensive allemande de la Seconde guerre mondiale, marquée par des combats effroyables. Elle fait selon les sources 15 000 à 20 000 morts côté allemand, et entre 10 000 et 19<000 côté américain, rappelle M. Billa. Sans oublier les quelque 3 000 civils belges tués dans des bombardements et des massacres commis par la Waffen-SS.

(th/afp/L'essentiel)