Covid-19 au Luxembourg

16 novembre 2021 07:00; Act: 16.11.2021 08:22 Print

«Ne comparons pas l'Autriche et le Luxembourg»

LUXEMBOURG - Reconfiner les non-vaccinés comme en Autriche est-il un scénario plausible au Luxembourg?

storybild

«Aucune décision n'est à exclure», dit Luc Feller, haut-commissaire à la Protection nationale. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Grande première depuis l'apparition de la crise sanitaire: l'Autriche a décidé de confiner, dès hier, exclusivement les personnes non vaccinées. Qu'en est-il au Luxembourg?

Si, à l'annonce de la généralisation du CovidCheck, le gouvernement se disait «conscient de rendre la vie moins agréable aux personnes non vaccinées», il n'en demeure pas moins qu'il n'existe aujourd'hui «aucune discussion en ce sens», même si «on peut tout envisager», dit Luc Feller.

Des discussions en cours

Et le haut-commissaire à la Protection nationale de se vouloir rassurant en étayant qu'«au Luxembourg nous avons près de 82% de vaccinés chez les 12 ans et plus, contre 65% en Autriche». «En outre, le taux d’incidence général s’établit à un peu plus de 200 au Luxembourg, contre… 900 en Autriche. De grâce, ne comparons pas les situations des deux pays».

Si le sujet n'est donc pas d'actualité, l'évolution toujours incertaine de la situation sanitaire pourrait le propulser en haut de la pile des priorités. «Tout dépend de l’impact des non-vaccinés sur la transmissibilité du virus», affirme Luc Feller.

Et si tel devait être le cas, alors «un texte de loi aussi clair et précis que possible devra être rédigé. Or, nous sommes loin du compte pour l’instant», constate la Commission consultative des droits de l’homme. Du côté de la Commission nationale d’éthique, «les discussions à ce sujet sont en cours», précise Julie-Suzanne Bausch. Pour rappel, «le faisceau de mesures sanitaires actuelles vaut jusqu’au 18 décembre», conclut Luc Feller.

(L'essentiel/ Jean-François Colin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zuzu le 16.11.2021 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    Notre gouvernement a une tâche complexe : - il doit convaincre les non-vaccinés que le vaccin marche pour qu'ils se fassent vacciner. - il doit convaincre les vaccinés que le vaccin ne marche pas pour qu'ils fassent une troisième dose.

  • hbr le 16.11.2021 07:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tests, masques et gestes barrières pour tous, sans distinction entre vaccinés et non vaccinés

  • Grégoire le 16.11.2021 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi confiner les non-vaccinés? Quel est le but? Arrêter les contaminations? C'est antinomique! Les non-vaccinés ne sortent déjà pas de chez eux sans un test négatif. Le principal vecteur de diffusion du virus, ce sont les vaccinés qui, grâce au CovidCheck, peuvent vivre normalement, comme si le virus n'existait pas, sans se tester, sans masques, et avec une charge d'anticorps qui diminue au fil des semaines... Pour arrêter la pandémie il faut: 1) continuer à imposer les tests à tout le monde, 2) arrêter cette absurdité de CovidCheck, 3) se faire vacciner...

Les derniers commentaires

  • Pierre Merle le 17.11.2021 23:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi ne pas comparer?

  • Ou est Bettel??? le 17.11.2021 20:44 Report dénoncer ce commentaire

    La Police qui traque les gens sans Ausweis...Elle ressemble aux pires heures de notre histoire.

  • Ella Lapêche le 17.11.2021 20:41 Report dénoncer ce commentaire

    La morale de cette histoire : On vous ment, mais c'est pour votre bien. Mais quand l'heure des comptes aura sonné pour ceux qui ont menti, ils oseront prêcher la bonne foi alors qu'ils ont pratiqué une sorte d'endoctrinement sectaire du genre : Vous, peuples qui suivez nos enseignements, serez admis dans le Royaume "des gens biens". Vos enfants, vos familles, vos amis, tous toxiques et qui ont choisi de ne pas nous rejoindre, sont à proscrire de vos vies.

  • meme constat le 17.11.2021 18:43 Report dénoncer ce commentaire

    non on ne doit pas comparer Portugal nouvelles mesures, Belgique télétravail 4j/s obligatoire,etc partout on constate une aggravation.

  • Sandrine FAVA le 17.11.2021 16:18 Report dénoncer ce commentaire

    Quote «Tout dépend de l’impact des non-vaccinés sur la transmissibilité du virus», affirme Luc Feller^. "unquote" Monsieur, j'aimerais tellement comprendre. - depuis le 9 nov. le taux de positivité aux tests PCR chez les personnes vaccinées étant maintenant le même que chez les non vaccinés : - depuis le début, les vaccinés transmettant et attrapant le virus au même titre que les non-vaccinés, - puisque ce vaccin est vendu comme "efficace", pourquoi ces rappels intempestifs ? - puisque ce vaccin est vendu comme le Must, pourquoi y a-t-il autant de cas problématiques et décès post-vaccin ?