Épidémie au Luxembourg

13 octobre 2020 07:00; Act: 13.10.2020 09:44 Print

«Ne pas changer les mesures tous les jours»

LUXEMBOURG - La ministre de la Santé, Paulette Lenert, exclut pour le moment de nouvelles mesures malgré le net rebond de l'épidémie.

storybild

Paulette Lenert s'est exprimée en marge de la présentation du plan antidrogue. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec plus de 1 200 cas et neuf décès depuis le 1er octobre, l'épidémie de Covid-19 a pris un nouvel élan au Luxembourg. Une cinquantaine de personnes étaient hospitalisées hier, en lien avec le virus, et des foyers d'infection ont été détectés en milieu «universitaire et professionnel».

Interrogée sur la «deuxième vague» par L'essentiel, la ministre de la Santé, Paulette Lenert, s'est montrée fataliste sur ce rebond de l'épidémie de Covid-19, qui avait été anticipé. «C'est ce que tout le monde avait prévu pour cette période de l'année», a-t-elle répondu, en précisant les raisons objectives de la hausse des contaminations: «La reprise des activités à la rentrée, davantage de fragilité des personnes (NDLR: en automne avec la baisse des températures), une certaine lassitude et un regain des activités en intérieur».

«Les files d'attente s'allongent»

Paulette Lenert, qui précise que les personnes décédées récemment étaient «âgées», admet que le ministère «fait des évaluations, repasse tout au crible». Mais elle ne souhaite pas, à ce stade, de nouvelles restrictions régulières. «Nous n'allons pas changer les mesures tous les jours comme dans d'autres pays. Ce serait contre-productif», dit-elle, appelant surtout les gens «à limiter les contacts au maximum».

Les laboratoires constatent une hausse de la demande de tests, hors dépistage à grande échelle. Le Dr Bernard Weber, CEO des Laboratoires réunis, admet que «les files d'attente s'allongent, mais pas les délais de résultats». Caroline Scheiber, biologiste aux Laboratoires Ketterthill, refuse de parler de «vague», soulignant les variations entre les jours et les «séries d'analyses». Pour elle, les tests en hausse des cas contacts ont un impact.

(Nicolas Martin et Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Captain Obvious le 13.10.2020 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne pas inciter plus fortement les entreprises à laisser les employés en télétravail quand cela est possible ? Je vois de plus en plus d'employeurs faire du présentiel alors que ce n'est pas forcément une nécessité (il suffit de voir les bouchons du matin).

  • Tristounet le 13.10.2020 08:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà une réflexion de nos dirigeants que je qualifierais personnellement de sage et réfléchie. Je penses et c’est mon avis personnel encore une fois, que prendre de nouvelles décisions tous les jours est amené à créer la paranoïa et nous n’avons pas besoin de cela en plus, et de plus regardons chez nos voisins, les citoyens ne se comportent pas mieux pour la cause que du contraire, ils n’ont plus confiance! Certes il y a des décès, mais soyons positifs, il y a aussi beaucoup de guérisons, ne l’oublions pas.

  • Ludo le 13.10.2020 08:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle ne s'est pas montrée fataliste mais pragmatique. Les mots ont un sens. On savait qu'il y allait y avoir un rebond à la rentré (facteur météo, reprise du travail etc..). Pour l'instant les hospitalisations remontent très lentement et les réanimations sont loins d'être surchargées. La Ministre a raison de garder le cap et d'éviter la confusion comme en France.

Les derniers commentaires

  • Le Belge, une fois, le vrai le 14.10.2020 16:07 Report dénoncer ce commentaire

    Si si SVP changez les mesures tous les jours on aime tellement cela et ce sera une bonne excuse devant les tribunaux le jour où je me ferai chopper sans masque...Je ne savais plus suivre Monsieur le Président, je passais ma vie à lire tous ces communiqués et je n'en dormais plus. Arrêtez et faites comme en Suède ou aux Pays-bas et basta.

  • mare le 14.10.2020 00:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ infirmière et certaines soignantes refusent de porter le masque dans certsine cipa . Ça aussi il y en a mare . Elles risquent d infecter les personnes âgées si elles ont le virus asymptomatique

  • Stéphane le 13.10.2020 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis tout à fait d'accord pour ne pas changer les règles toutes les 5 minutes comme c'est le cas chez nous en Belgique de plus qu'ils refusent de nous tester car avec tous les changements les gens ne savent plus où ils en sont, alors il y a un afflut dans les centres de tests. Faute aux politiques de notre pays!!! Au moins au Grand Duché de Luxembourg c'est beaucoup mieux géré.

  • infirmière le 13.10.2020 15:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les effets du covid n'impactent pas uniquement les services de réanimation et les services dédiés au covid. Les services "normaux", sont surchargés de travail, de patients et sans compter le personnel soignant qui n'est pas immunisé contre le virus.. covid= surchargé de travail et sous effectif dans tout les services. on en a marre

  • Lylly le 13.10.2020 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    faut arrêter , faut arrêter !!!! fermer tout d'un coup pour 15 jours , on en cause plus .... Changer toutes les 5 mins ne sert à rien !!! Arrêter toute l'économie européenne en même temps , chacun chez soi et c'est clos !!!

    • @Lylly le 13.10.2020 18:02 Report dénoncer ce commentaire

      oui mais sous condition que vous allez tout financer!!