Justice au Luxembourg

26 octobre 2021 12:57; Act: 27.10.2021 11:06 Print

Neuf mois avec sursis requis contre Frank Engel

LUXEMBOURG – Le parquet a livré ses réquisitions ce mardi matin dans le procès contre l’ancien président du CSV, accusé d’emploi fictif.

storybild

Frank Engel au tribunal à Luxembourg, le 21 octobre dernier. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans l’affaire des emplois fictifs autour du CSV-Frëndeskrees, Frank Engel risque neuf mois de prison avec sursis, ainsi qu’une amende. C’est ce qu’a requis ce mardi le parquet de Luxembourg, à l’issue d’une quatrième audience. Le verdict des magistrats est attendu pour le 9 décembre.

L’ancien président du CSV était jugé pour avoir perçu un salaire de 40 000 euros sur sept mois via l’asbl gravitant autour du parti, sans contrepartie. D’autres ténors du parti chrétien-social étaient aussi jugés. Le parquet a requis six mois de prison avec sursis à l’encontre de Félix Eischen et d’André Martins, ainsi qu’une amende dont le montant reste à déterminer. Pour Elisabeth Margue, Georges Pierret et Georges Heyrendt, seule une amende a été demandée.

L’affaire avait embarrassé le parti lors de sa révélation en mars. Frank Engel, dénoncé par des membres de la fraction à la Chambre, avait été poussé à la démission, puis avait quitté le parti quelques jours plus tard. Le député Claude Wiseler, élu en avril, tente depuis d’unir la formation politique.

(jg/L'essentiel )