Soins au Luxembourg

26 mai 2017 07:38; Act: 26.05.2017 07:41 Print

Non-​​affiliés à la CNS: la facture peut vite s'envoler

LUXEMBOURG – La pétition dénonçant la «discrimination tarifaire» dont sont victimes les personnes non-affiliées à la CNS a passé le cap des 4 500 signatures.

storybild

Les non-affiliés à la CNS réclament un traitement plus juste. (photo: DPA)

Une faute?

«Si ma femme, affiliée à la CNS, se casse la jambe la facture sera de 80 euros. Si je ma casse la jambe, en tant qu’affilié à la caisse maladie de la BEI, la facture sera d’environ 900 euros», déplore Patrick Vanhoudt, auteur de la pétition 765 qui a recueilli près de 5 200 signatures. Certes, sa caisse va lui rembourser 85% mais ce sera toujours plus cher que s’il était affilié à la CNS. Une injustice (qui ne date pas d'hier, cf infobox) à laquelle il compte bien mettre un terme avec cette pétition qui concerne des milliers de personnes au Luxembourg. Quand on sait que le pays compte quelque 12 500 fonctionnaires européens. Ajoutez-y conjoint et enfants, le chiffre peut grimper aux alentours d'au moins 30 000 concernés. Plus les employés des organismes internationaux et leur famille...

Cette surfacturation s’explique, selon lui, par le fait qu’une directive européenne de 2011 en matière de soins transfrontaliers a été mal transposée en 2014 par le Luxembourg qui a converti le terme «patient» en «assuré». Résultat, l’égalité de traitements ne concerne plus que les affiliés à la CNS et exclut de fait les affiliés des autres caisses qui doivent négocier avec les professionnels de santé et n’obtiennent pas les mêmes accords.

Un «effet pervers»

Ainsi, la convention signée en 2005 entre les institutions européennes et l’Association des médecins et médecins-dentistes (AMMD) prévoient une surtarification de 15% alors que celle signée en 1999 avec la Fédération des Hôpitaux luxembourgeois (FHL) prévoient un supplément qui peut rapidement faire s’envoler la facture.

Avec cette pétition, Patrick Vanhoudt, délégué du personnel de la BEI et président de la Caisse de maladie correspondante, veut que la Commission européenne remette son nez dans le dossier afin de faire cesser cette inégalité de traitements qui a un «effet pervers», selon Patrick Vanhoudt. «Si je vais aux urgences en même temps qu’un affilié CNS, on va me prendre en priorité car je suis plus rentable».

De son côté, le ministère de la Sécurité sociale indique qu'il «n'est pas partie prenante» dans le dossier. «C'est à chaque caisse de négocier pour ces adhérents et d'obtenir les meilleurs accords».

(MC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • justucier le 27.05.2017 07:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certains personne ne savent pas lire l'article, on parle ici des différences au niveau des honoraires du medecin et non pas du remboursement du CNS Les honoraires devront être les mêmes pour tout le monde

  • affiliate le 26.05.2017 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien solution simple: faisons cotiser les employés des organes européens à la CNS, et soumettons-les tant que l'on y est à la fiscalité des pays dans lesquels ils exercent en fonction du temps presté. Trop compliqué certainement d'un point de vue administratif...

  • dan le 26.05.2017 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai qu'il y a des discriminations tarifaire. comme dit une fois, ma femme est affiliée à la caisse du parlement européen, et moi à la cns. pour le même soin dentaire nous n'avons pas payé la même chose.

Les derniers commentaires

  • Employé Privé le 28.05.2017 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne peux que rêver d’un représentant du personnel chez nous comme ce monsieur Vanhoudt. Il fait ce qu’il a promis de faire : défendre les intérêts de les employées de chez lui. S’il serait sur une liste politique je voterais pour lui rien que par son action qu’il fait de bon droit tout en restant fidèle aux ceux qui l’ont voté. Bravo.

  • Olivier le 27.05.2017 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La question n'est pas de faire le procès des avantages des fonctionnaires européens (franchement pour les nouveaux embauchés, il n'y a rien d'indécent...) mais de savoir si les médecins/hôpitaux ont le droit de faire payer des tarifs différents. La justice tranchera... et je pense comme pour les bourses des enfants de frontaliers... Si une consultation chez un medecin est facturée plus cher, cela va directement dans sa poche; quelle logique?

  • Danton le 27.05.2017 20:36 Report dénoncer ce commentaire

    On peut etre d accord. Mais ce serait bien que les fonctionnaires européens payent autant d impôts que nous, que leur retraites très élevées et sans impôts arrêtent de ponctionner nos maigres retraites, etc. Mettons donc tout à plat ! Vive l égalité !

  • Riverain le 27.05.2017 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À toutes les personnes qui en veulent au fonctionnaires, rien ne vous empêche de postuler à des offres d'emplois aux Communauté ou à la NSPA, il faut savoir que nous avons l'index belge et non luxembourgeois, que si nous perdons notre boulot nous n'avons pas le droit au chômage sauf pour ceux resident au Lux, nous avons a diplôme égale un salaire moindre que les employés du secteur bancaire, que notre système de pension est le même que celui pratiqué aux USA ( en bourse) que perso je paye plus ou moins 400 eur par mois à ma mutuelle. Un fonctionnaire à sa retraite touche 70 % de son salaire de base si on a 35 ans de travail et 60 ans sinon c'est 2% en mois et nous payons les impôts,

  • Debora le 27.05.2017 17:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne pas oublier que les fonctionnaires UE sont remboursés pour n'importe quelle facture médicale! En plus l'article le dit ils le sont à 85% alors que nous affiliés à la CNS ne sommes pas remboursés pour toute facture médicale et devons si nous voulons biensur souscrire une assurance complémentaire que nous payons aussi de notre poche! Et nous sommes remboursés à "seulement" 80%!! Arretez un peu d'exagérer du coup! Et profitez de vos avantages au lieu de vous plaindre!