Luxembourg/Royaume-Uni

15 mars 2018 07:13; Act: 15.03.2018 11:26 Print

«Nos relations changeront après le Brexit»

LONDRES/LUXEMBOURG - Le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, s'est rendu à Londres, mercredi, où il a évoqué le futur des relations avec le Royaume-Uni.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Xavier Bettel a évoqué sa vision de l'avenir avec Theresa May. Les Premiers ministres luxembourgeois et britannique se sont rencontrés mercredi à Londres, pour une visite de travail. Le libéral et la conservatrice se sont entretenus sur les sujets d'actualités politiques, et sur les relations bilatérales, avec évidemment le Brexit comme l'un des sujets brûlants.

«Le Royaume-Uni et le Luxembourg entretiennent depuis très longtemps des relations très étroites et j’espère que nous serons aussi partenaires à l’avenir», a indiqué Xavier Bettel, à l'issue de l'entretien, alors que les négociations entre Bruxelles et Londres sur les modalités de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne battent leur plein. Le Premier ministre luxembourgeois ne veut pas que le Royaume-Uni «s'éloigne du continent», insistant sur le fait que les négociations doivent aboutir sur un accord équilibré.

Le Luxembourgeois a tout de même reconnu, après sa visite au 10, Downing Street, que «la nature de nos relations ne pourra être la même après le Brexit». Le processus de sortie de l'Union européenne a été enclenché et le Brexit doit théoriquement être effectif le 29 mars 2019.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • rené sance le 15.03.2018 07:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que du folklore à nos frais

  • julie le 15.03.2018 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le théâtre continue

  • Pffff le 15.03.2018 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Tout cet argent dépensé pour quelques photos...

Les derniers commentaires

  • Apprenti géologue le 15.03.2018 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Rassurez-vous, le RU ne s'éloignera guère du continent, sauf en cas de cataclysme comme ceux, qui se sont produits lors de la formation des continents actuels.

  • david le 15.03.2018 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    Relations différentes ne veut pas forcément dire plus mauvaises.... Le petit malin Luxembourg sera probablement le premier a négocier les accords (secrets) juteux au lendemain de la séparation effective du RU.

  • Juste mon avis le 15.03.2018 12:18 Report dénoncer ce commentaire

    Vous remarquerez que l'article s'attache plus à la forme qu'au fond, et quel dommage! M'en fous royalement qu'il lui ait fait 1 bise ou 4, du repas et qu'ils parlent de "modalités", terme général et fourre-tout qui ne veut rien dire! Quels sujets ont-ils réellement abordé et de quelle façon?Quels étaient les arguments de l'un et de l'autre?...on en sait rien...du blabla pour pas grand chose! je commence à rejoindre ceux qui parlent de "folklore", de "théâtre", le paraître plus important qu'être, une façon de distraire notre regard de l'essentiel je suppose...

  • julie le 15.03.2018 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le théâtre continue

  • Droll le 15.03.2018 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour madame, je suis premier ministre du GDL. J'ai entendu votre speech sur la Russie et je voulais vous demander si vous ne pourriez pas me donner les billets pour le Mondial de tous les Anglais qui vont le boycotter!