Au Luxembourg

01 juillet 2021 10:00; Act: 30.06.2021 18:52 Print

«Notre futur passe aussi par nos vêtements»

LUXEMBOURG - Fairtrade Lëtzebuerg lance son laboratoire où de jeunes créateurs locaux concoctent des vêtements équitables et durables.

storybild

«Il est important que les gens qui produisent nos vêtements puissent vivre de leur travail», souligne la graphiste Mia Kinsch.

Sur ce sujet
Une faute?

Ils sont garantis sans greenwashing et conçus par de jeunes créateurs locaux. Ce sont les éditions limitées de vêtements et accessoires concoctés dans le nouveau FairFashion Lab, lancé par l'ONG Faitrade Lëtzebuerg dans le cadre de la campagne nationale «Rethink your clothes» de la Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire du ministère des Affaires étrangères.

Le premier produit sorti de ce laboratoire éthique et durable est une casquette brodée d'une planète Terre créée par le jeune Antoine Lesch, 21 ans, à travers sa marque Soin. «Mieux prendre soin de l'environnement, c'est important pour notre futur, le mien, celui de mon petit frère, avance le jeune homme. D'où le jeu de mots sur la casquette: "Prenez soin" de nous, de la Terre. En deux mois de travail avec Fairtrade Lëtzebuerg, j'ai beaucoup appris et ça me permettra d'améliorer ma propre marque», ajoute-t-il. Pour ce projet, il a collaboré avec le sérigraphe Wenzenberg et le magasin bien connu des amateurs de streetwear, Stitch.

Un nouveau produit dévoilé chaque mois

«Les produits seront disponibles en précommande sur le site fairfashion.rethink.lu et il faudra venir les retirer dans un des magasins partenaires, explique Jean-Louis Zeien, président de Fairtrade Lëtzebuerg. De cette manière, nous évitons le gaspillage». Chaque mois à partir de ce jeudi, un nouveau produit sera dévoilé. Outre Antoine Lesch, les premiers artistes qui se jetteront à l'eau sont Lynn Cosyn, Cathy Thill, Mia Kinsch, Alain Welter et Irina Moons. «Il est important que les gens qui produisent nos vêtements puissent vivre de leur travail et le faire dans de bonnes conditions», souligne la graphiste Mia Kinsch, qui créera un design pour des tee-shirts.

«Le but en étant labellisé commerce équitable, c'est de garantir le respect des droits humains. Car on sait pertinemment qu'il y a encore trop d'exploitation dans les chaînes d'approvisionnement textile, que ce soit dans les champs de coton, où les paysans dépendants des OGM se retrouvent surendettés, ou au niveau de la confection, dans les fabriques. Et pour cela, il fallait créer une offre au Luxembourg», conclut Jean-Louis Zeien.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Den Heng le 01.07.2021 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Pk ne pas simplement arrêter d acheter des nouveaux vetements a chaque collection. Les habitudes doivent surtout chamger et pas que les etoffes

  • Fernand le 01.07.2021 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils se transforment donc automatiquement tous les ans pour correspondre à la nouvelle mode? Sinon, c'est une idée à très court terme. On ne va quand même pas m'expliquer que les vêtements traditionnelles ne survivent qu'à peine un an. Faudrait peut-être arrêter de suivre aveuglément toute nouvelle mode, souvent laide, et le problème serait résolu. Mais non, là on nous vendra des vêtements à éditions limitées pour 2 fois le prix et l'année suivante on refait la même démarche.

  • Grausam le 01.07.2021 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un "nouveau" moyen de faire de l'argent. Je suis d'accord d'acheter du fairtrade, mais malheureusement pas tout le monde ne peut se le permettre, les prix étant bien supérieurs à ceux qui viennent de pays où l'on exploite des gens, voire des enfants....donc revoyez vos prix et cela risque de marcher

Les derniers commentaires

  • Grausam le 01.07.2021 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un "nouveau" moyen de faire de l'argent. Je suis d'accord d'acheter du fairtrade, mais malheureusement pas tout le monde ne peut se le permettre, les prix étant bien supérieurs à ceux qui viennent de pays où l'on exploite des gens, voire des enfants....donc revoyez vos prix et cela risque de marcher

  • Fernand le 01.07.2021 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils se transforment donc automatiquement tous les ans pour correspondre à la nouvelle mode? Sinon, c'est une idée à très court terme. On ne va quand même pas m'expliquer que les vêtements traditionnelles ne survivent qu'à peine un an. Faudrait peut-être arrêter de suivre aveuglément toute nouvelle mode, souvent laide, et le problème serait résolu. Mais non, là on nous vendra des vêtements à éditions limitées pour 2 fois le prix et l'année suivante on refait la même démarche.

  • Pourquoi ça? le 01.07.2021 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des éditions limitées de vêtements, probablement assez chers, vu qu'ils sont limitées, pour remplacer des vêtements traditionnelles qui tiennent 10 ans minimum, à moins de se rouler constamment par terre avec. On commence vraiment à nous prendre pour des cons. Faillite programmée.

  • Sud du pays le 01.07.2021 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aussi durable que la mode qui change tous les ans? Qui de nos jours portera ces vêtements 2 ans d'affiliés? Pour info: une paire de jeans 'traditionnelle' tient 20 ans sans problèmes. Faut m'expliquer toutes ces alternatives dont la plupart des problèmes ont déjà été résolu il y a longtemps!!

  • Den Heng le 01.07.2021 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Pk ne pas simplement arrêter d acheter des nouveaux vetements a chaque collection. Les habitudes doivent surtout chamger et pas que les etoffes