Au Luxembourg

20 janvier 2020 10:00; Act: 20.01.2020 11:12 Print

«Notre vie quotidienne se joue aussi à Bruxelles»

LUXEMBOURG - Depuis dimanche, à Luxembourg, 110 jeunes, âgés de 16 à 19 ans, venus de onze pays, travaillent sur des résolutions à adresser aux politiques européens.

storybild

Les jeunes sont rassemblés pour la 4e session du Western European Model European Parliament.

Sur ce sujet
Une faute?

«Je ne voulais pas être cette personne qui critique la politique mais ne s’engage pas», c’est en ces termes que Jacquie, jeune Luxembourgeoise de 19 ans, explique sa participation au Western European Model European Parliament (WEMEP), une simulation de Parlement européen destinée aux jeunes de 16 à 19 ans.

«La politique européenne n’est pas un obscur sujet cantonné à Bruxelles, elle impacte notre vie quotidienne», appuie Mathilde, 19 ans, une des présidentes de la 4e session du WEMEP qui se déroule à Luxembourg jusqu’à vendredi. Venus de onze pays, 110 jeunes débattront en comité et adopteront des résolutions.

«Cela a nécessité un grand travail en amont, témoignent Jacquie et Paul, 19 ans, qui président le comité Économie. Nos délégués débattront de cryptomonnaies. Nous avons réuni les infos sur ce sujet technique qui leur permettront de faire des propositions sur comment réguler ces monnaies au niveau européen».

Kitti et Evan, 18 ans, Jacquie, Mathilde et Paul aiment les voyages que leur a permis de faire le WEMEP. «On se rend compte qu’au Luxembourg, on est privilégiés. Ce n’est pas le cas de tous les Européens qui ont parfois des points de vue différents. Cela nous apprend à chercher des compromis», disent-ils

(L'essentiel/ Séverine Goffin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Erik le 20.01.2020 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    «Notre vie quotidienne se joue aussi à Bruxelles» : Elle se joue que la bas et nous derrière on subit des politiques qui font que nos pays vont de plus en plus mal, chômage and co, voir la France, la réforme des retraites, la reforme du travail, voir GOPE France, 2017,2018,2019. C'est écrit noir sur blanc dedans. Les pays n'ont plus de souveraineté et donc voté à droite, à gauche ou n'importe où ailleurs ne sert strictement à rien, seul 27 personnes choisissent et ces derniers sont nommés pas élu... quelle belle démonstration de la démocratie ou pas. Triste futur pour nous et nos enfants.

  • Paolo le 20.01.2020 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    futurs politiques! 9rien faire des ces 10 doight et travailler avec l'argent des autres)

  • MarcC le 20.01.2020 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est purement de la com sans aucun intérêt.

Les derniers commentaires

  • Meuh non... le 21.01.2020 07:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Correction: "Notre vie quotidienne se joue surtout à Bruxelles."

  • The Earth is Burning le 20.01.2020 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Greta a déjà tout dit, attendons la canicule de l'an 2020 et les records qui vont dépasser les +40° et continuons à dire que ça n'existe pas..

    • Rhâkham le 21.01.2020 06:28 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne m'attend pas à apprendre la vérité de la bouche d'une adolescente sauf si elle était une surdouée avérée, ce qui n'est pas le cas. Dieu merci on a des milliers de scientifiques chevronnés bien plus à même de nous informer.

  • Paolo le 20.01.2020 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    futurs politiques! 9rien faire des ces 10 doight et travailler avec l'argent des autres)

    • Quidam le 21.01.2020 06:33 Report dénoncer ce commentaire

      Et tout ça pour le bien commun. C'est à cause des décisions des politiques (et de nos impôts) que nous avons routes, train, tram, écoles, soins de santé, etc. Honnêtement, mon commentaire est aussi impartial que le vôtre, c'est à dire, pas très nuancé. Et je ne travaille pas en politique...

    • Question à deux sous. le 21.01.2020 08:18 Report dénoncer ce commentaire

      Cher Monsieur, qu'attendez-vous donc pour vous engager et prendre leur place ? Ah oui c'est vrai, j'allais oublier, il est plus facile de critiquer que d'agir ...

  • Nico57 le 20.01.2020 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut pas exagérer non plus Bruxelles a ses limites aussi

  • MarcC le 20.01.2020 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est purement de la com sans aucun intérêt.