Bazar international

08 décembre 2018 13:46; Act: 08.12.2018 14:11 Print

«Nous apprenons beaucoup sur d’autres cultures»

LUXEMBOURG - Les visiteurs sont embarqués dans un vrai tour du monde, avec une soixantaine de nations réunies au Bazar international, samedi et dimanche, à Luxexpo The Box.

Sur ce sujet
Une faute?

«Sur les deux journées du bazar international, je dépense bien une moyenne de 200 euros», calcule Sandra, 28 ans, pour L'essentiel, accompagnée de ses deux amis Daniel, 32 ans et Kim, 26 ans. «J’ai déjà acheté un collier au stand chinois. Je compte également acheter des produits de soin israéliens. Ensuite, évidemment, on va manger des spécialités culinaires», raconte la jeune femme. «Étant donné le temps pluvieux, c’est un bon moment à passer au bazar. Les différentes cultures, les spécialités culinaires, la rencontre d’autres gens... on va passer un bon week-end», ajoute Daniel.

1 500 bénévoles sont sur place pour épauler les bénévoles des quatre coins du monde. Une soixantaine de nations sont représentées au Bazar international, ce samedi et dimanche. Les visiteurs embarquent pour un réel tour du monde lors duquel ils découvrent spécialités culinaires, décorations, tenues vestimentaires et la littérature sur les 70 stands à Luxexpo The Box.

«C’est la deuxième année que nous participions au Bazar», expliquent Marine, 25 ans et Leonardo, 29 ans, un couple brésilien résidant au Grand-Duché. «Non seulement nous apprenons beaucoup sur d’autres cultures, mais qu’est ce qu’on mange bien aussi! Il y a également une très bonne ambiance. C’est une célébration des cultures mondiales dans la bonne humeur», ajoute le couple.

Diaporama: Le tour du monde à la Luxexpo

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marco Polo le 08.12.2018 15:07 Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique !!! Ca montre combien le Luxembourg est riche en différentes cultures !!!

  • Enthousiaste le 08.12.2018 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je ne veux pas rater le stand de l'URSS/Russie, il y a toujours une bonne ambiance.

  • Sergej le 08.12.2018 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je vous trouve injuste Oleg et d'ailleurs SovietGirl suggère ce qu'elle veut, comme vous aussi. Donc arrêtez de la critiquer si elle suggère vodka et la bonne bière Baltika, c'est son choix.

Les derniers commentaires

  • Ivan le 09.12.2018 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oleg travaille sans doute sur le stand de l'URSS/Russie et s'il dit qu'il sait tout mieux que vous sur la salade russe et le reste alors il faut l'écouter.

  • cocou le 09.12.2018 11:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive le stand russe, meilleur acceuil et plus beaux sourires de cette foire

  • Meyers le 09.12.2018 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Ecoutez, je n'ai pas trouvé de stand URSS! J'ai demandé à l'information, on m'a dit qu'un tel stand n'existe pas. Il y a bel et bien un stand russe, mais pas URSS.

  • zzz le 08.12.2018 22:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Russie ! Toujours un plaisir.

  • Stéphanie le 08.12.2018 21:35 Report dénoncer ce commentaire

    Ce débat n'a aucun sens, on est aussi le bienvenu au stand de l'URSS/Russie si on n'aime pas la vodka, d'ailleurs pour les femmes, normalement, on ne boit pas de vodka.

    • Hurra le 09.12.2018 09:42 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai que les femmes russes ne boivent pas, ou rarement, de la vodka, par contre celles d'ici ......