Coronavirus au Luxembourg

17 mars 2020 14:26; Act: 17.03.2020 14:58 Print

«Nous avons 2 000 chambres à disposition»

LUXEMBOURG - Hôtels, mais aussi particuliers, ont répondu à l'appel lancé par le gouvernement pour mettre des chambres à disposition du personnel soignant frontalier.

storybild

Le personnel hospitalier frontalier pourra dormir au Luxembourg. (photo: AFP/Anne Chaon)

Sur ce sujet
Une faute?

Les frontaliers travaillant pour le secteur hospitalier luxembourgeois devront-ils, après les journées éreintantes qui les attendent, se coltiner de longs trajets pour rentrer chez eux? Pas forcément. Le ministère du Tourisme confirme être en train de travailler à un dispositif pour les loger au Grand-Duché et leur épargner une partie de la fatigue.

«Les hôteliers ont répondu à l'appel lancé par l'Horesca», se réjouit Damien Valvasori, en charge du dossier au ministère. «Nous pouvons compter sur 2 000 chambres mises à disposition». Un bon moyen pour les hôteliers de faire preuve de solidarité, mais aussi de compenser les pertes liées à un tourisme en berne au Luxembourg comme dans le reste du monde en raison de l'épidémie de coronavirus. «La facture sera à la charge de l'État», souligne Damien Valvasori.

Qui veut dormir au Luxembourg?

Mais le secteur hôtelier n'est pas le seul à avoir pris part au mouvement. «Beaucoup de personnes privées nous ont aussi appelé pour proposer des chambres. Il s'agit de gens qui ont des logements sur Airbnb, des appartements vides ou des chambres libres». Reste à présent à voir qui veut rester au Luxembourg pendant la crise. «La fédération hospitalière a lancé un appel à ses collaborateurs. La prochaine étape est de voir combien de personnes sont intéressées».

Quant à savoir dans quels délais les personnels hospitaliers pourront dormir au Luxembourg, si ce sera avec leur famille ou seuls, et combien cela coûtera à l'État, il est trop tôt pour le dire. Le projet en est encore à sa première étape, et il est inédit au Luxembourg. En tout cas, le ministre Lex Delles salue la solidarité dont chacun a fait preuve. Et, même si les frontières entre le Luxembourg et les pays voisins devaient être fermées, le secteur hospitalier pourrait garder ses travailleurs sous la main.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bravo le 17.03.2020 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à Luxembourg même si c'est un peu difficile de délocaliser les siens...

  • Sébastien le 17.03.2020 16:15 Report dénoncer ce commentaire

    Bénis soient tous ces gens aux services des autres...

  • Céline le 17.03.2020 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Je me félicite de cette solidarité. Pourquoi dans la mesure des disponibilités, vu qu'il est de plus en plus difficile pour les frontaliers de se déplacer, ne pas héberger également le personnel d'autres composantes essentielles pendant cette crise tels que les travailleurs des services d'hygiène et nettoyage, du secteur logistique, agricole et alimentaire ? Eux aussi vont avoir des journées éreintantes et peuvent faire la différence.

Les derniers commentaires

  • Tous égaux le 19.03.2020 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    Très bonne initiative et pour les sans abris qu'est il prévu !!!!!!!????????

  • Brenner Jean michel le 18.03.2020 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    A suivre de près...... Et merci de l initiative et de l élan de grande générosité du bon peuple luxembourgeois merci pour tout. Et bon courage a tous et a toutes. Merci encore.

  • lulu34 le 17.03.2020 22:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo au Personnel Soignant et plein de courage à vous. N'est-ce pas le grand-est qui a le plus besoin de vos services ? En tout cas, encore merci à vous qui sauvez des vies peu importe de quelle nationalité vous êtes et dans quel pays vous habitez ou travaillez ! Bravo et Soutien à tout le personnel soignant du monde entier ! Que cette crise fasse réfléchir : nous sommes tous humains libres et égaux...

  • raphael le 17.03.2020 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et pour les soignants travaillant dans les reseaux de soins à domicile ? c'est aussi possible?

  • inconnu le 17.03.2020 19:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils font surtout ça pour remplir leurs hôtels vides. si c etait fait gratuitement je ne pense pas que tous mettraient leur bien à disposition...ce que je dis n engage que moi biensur