Wolfgang Schäuble

08 novembre 2013 17:30; Act: 09.11.2013 10:41 Print

«Nous avons plus que jamais besoin de Juncker»

LUXEMBOURG/BERLIN - L'engagement de Jean-Claude Juncker en faveur du projet européen a été récompensé par deux prix allemands, vendredi, lors de sa visite de travail à Berlin.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre luxembourgeois s'est rendu vendredi à Berlin, sur l'invitation de la chancelière allemande, Angela Merkel pour discuter des relations bilatérales et de l’actualité politique européenne. Avant de rencontrer la chancelière au château de Meseberg, M. Juncker s'est vu décerner un prix allemand en faveur de ses mérites pour la compréhension de la collectivité allemande et européenne.

Plus de 400 personnes des milieux politiques, économiques et culturels de la capitale allemande ont assisté à la remise de prix. L'engagement exceptionnel du Premier ministre sortant a été mis en avant par Wolfgang Schäuble, ministre des finances allemand, qui n'a pas tari d'éloges pour le Premier ministre sortant. «Nous avons plus que jamais besoin du grand bâtisseur de ponts qu’est Jean-Claude Juncker en Europe! Je l’encourage donc à poursuivre son travail politique important en faveur de l’unité dans la diversité de notre continent», a-t-il souligné. Lothar de Maizière, premier et dernier chef de gouvernement démocratiquement élu de la RDA, a également mis en avant les valeurs du «visionnaire européen».

Un deuxième prix pour Juncker

Jean-Claude Juncker a pour sa part mis l'accent sur l'importance de l'Europe. «L’Europe reste d’abord un processus de paix. Mais aujourd’hui et plus encore demain, nous construisons l’Europe presque pour des raisons nationales, a-t-il expliqué dans son discours de remerciement. Car sans l’Europe, notre voix ne compte plus dans le nouveau monde de demain. Il faut donc retrouver notre fierté européenne et notre foi en l’avenir de notre aventure commune!»

La visite de travail s’est poursuivie l’après-midi avec une rencontre en tête-à-tête avec Angela Merkel qui lui a remis un deuxième prix, la Grand-Croix de l'Ordre du mérite de la République fédérale d'Allemagne, une distinction honorifique très reconnue, pour son engagement en faveur du projet européen.

(L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • F Bagden le 09.11.2013 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un problème intéressant soulevé ici : la stature international du chef d’État. M Juncker l'avait et pas qu'un peu, surtout quand on voit l'influence qu'il a su donner face à la taille de notre pays. M Bettel? Tout est à construire...

  • Rene gerard le 09.11.2013 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    C'est du théâtre! on s'embrasse, on se coopte, et en attendant on continue de plus en plus d'appauvrir les gens, Juncker bientôt président à la place de Barroso et rien ne changera pour eux, mais nous....

  • Tonton beber le 09.11.2013 02:25 Report dénoncer ce commentaire

    Nous n'avons plus besoin de l'europe ...

Les derniers commentaires

  • Darius le 11.11.2013 08:31 Report dénoncer ce commentaire

    Merkel et Schäuble peuvent s'estimer heureux que le système allemand est différent du nôtre. En effet si on ne réussit pas 5% aux élections on n'entre pas dans le parlement. Si le système allemand était pareil au nôtre une coalition à 4 aurait éliminé Merkel et Cie. malgré leur score record!

  • Babsy le 10.11.2013 18:06 Report dénoncer ce commentaire

    Le temps qui passe jamais n'efface le souvenir des beaux jours passés; folle jeunesse toi qui nous laisse tant de tendresse et de regrets. Où est passé ma Bohème, où sont passé les beaux jours? Les nuits bercées de "je t'aime" et le poèmes d'amour? C'était le temps des romances, c'était le temps des discours ... des choses sans importance, pourtant j'y pense toujours! (Julio Iglesias)

  • F Bagden le 09.11.2013 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un problème intéressant soulevé ici : la stature international du chef d’État. M Juncker l'avait et pas qu'un peu, surtout quand on voit l'influence qu'il a su donner face à la taille de notre pays. M Bettel? Tout est à construire...

    • Soumi le 10.11.2013 19:11 Report dénoncer ce commentaire

      Mr. Bettel possède déjà une image de fêtard, tel que relayé par l'essentiel sur un autre article. L'article original faisait d'ailleurs état d'un Bettel "pas très brillant"... Comme quoi pour accéder au pouvoir il ne faut pas beaucoup.

    • Sigefroid le 11.11.2013 01:52 Report dénoncer ce commentaire

      "Comme quoi pour accéder au pouvoir il ne faut pas beaucoup." Si si!! Des voix et visiblement l'incompétence avérée n'est pas un obstacle pour en recueillir! On a qui on mérite! La suite convaincra! Se rallier les Verts déchus et les socialo instables est sans conteste une belle preuve d'opportunisme mais en aucun cas une stratégie gagnante sur le long terme! Et les résultats des prochaines élections sont d'ores et déjà connus! Je suis impatient du devenir de JCJ! La clé de l'énigme de cette prise de pouvoir anticonstitutionnelle et l'indolence du CSV sont sans doute là! Patience!

    • Soumi le 11.11.2013 11:46 Report dénoncer ce commentaire

      C'est bien vrai, je vous l'accorde. Mais je pense aussi que nous n'avons pas besoin de nous inquiéter de JCJ. Comme tous les politiciens de "haut vol", il a sûrement plusieurs portes de sortie. Quoi qu'il arrive au Luxembourg (ou à l'Europe) il s'est sans doute déjà constitué un bel avenir doré. Comme d'habitude, c'est nous qui ferons les frais de ces petites guéguerres politiques.

  • Rene gerard le 09.11.2013 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    C'est du théâtre! on s'embrasse, on se coopte, et en attendant on continue de plus en plus d'appauvrir les gens, Juncker bientôt président à la place de Barroso et rien ne changera pour eux, mais nous....

    • Daarius le 09.11.2013 13:10 Report dénoncer ce commentaire

      Franchement, Juncker ne serait pas pire que Barroso!

    • rené gérard le 10.11.2013 11:35 Report dénoncer ce commentaire

      ce qui prouve que nous n'avons plus aucun pouvoir pour choisir, cela rejoint ma première intervention qui démontrent que ces gens se cooptent entre eux et que nous sommes là pour avaliser.

  • Jemp le 09.11.2013 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    bravo merci... son remplacent va vite leur faire regretter!!