Covid-19 au Luxembourg

04 décembre 2020 18:07; Act: 04.12.2020 18:07 Print

«Nous entrons dans une période critique»

LUXEMBOURG - Le gouvernement veut éviter tout relâchement avant la vaccination, alors que l'hiver se profile. «C'est maintenant qu'il faut faire attention».

storybild

La population est appelée à rester vigilante. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

«Une lumière au bout du tunnel». Telle est l'expression utilisée par la ministre de la Santé pour évaluer les perspectives d'une vaccination de masse contre le Covid-19 au Luxembourg. «Une dernière étape de la pandémie» qui ne saurait faire l'économie d'une vigilance accrue dans les semaines et mois à venir: «Nous entrons dans une période critique. C'est maintenant qu'il faut faire attention, car le virus est très "à l'aise" en janvier-février».

En filigrane, la ministre rappelle l'importance des «gestes barrière» pour éviter tout relâchement coupable avant que les effets de la vaccination ne se fassent ressentir. «Nous n'avons pas encore l'immunité de masse, et nous devrons faire bloc dans cette dernière ligne droite», a martelé Paulette Lenert.

«Le virus ne va pas faire de pause à Noël»

Dans ce contexte paradoxal, entre risque important et lueur d'espoir, le Premier ministre est resté très prudent sur un éventuel desserrement de l'étau des restrictions en place. Les bars et restaurants pourront-ils ouvrir avant Noël, une période cruciale pour le secteur? «Il est encore trop tôt pour le dire, ce serait de la pure spéculation et je ne veux pas donner de faux espoirs», a répondu Xavier Bettel, renvoyant à une décision «la semaine prochaine».

«Les dernières mesures ont été prises il y a une semaine. Il faut encore attendre pour évaluer les résultats». Au cours de la semaine, le nombre de nouvelles contaminations est resté important au Luxembourg dépassant régulièrement la barre des 500 cas par jour, et la courbe des décès n'a cessé de grimper. «Il ne faut pas croire que le virus va faire une pause à Noël pour partir en vacances...», a averti le chef du gouvernement.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bel exemple !!! le 04.12.2020 18:27 Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd'hui à la conférence de presse Bettel a déclaré qu'il se fera vacciner quand son tour viendra... autrement dit après les professionnels de santé et les vieux et toutes les autres catégories de population que le gouvernement jugera prioritaires... il attend de voir. Prudent le mec.

  • suspense le 04.12.2020 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'attends de voir si les représentants des différents pays vont se faire vacciner ou pas...

  • luis le 04.12.2020 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les gouvernements européens doivent donner un bon exemple et se faire vacciner devant de caméras et par des experts indépendants. pour donner un bon exemple.

Les derniers commentaires

  • Formidable le 06.12.2020 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est vrai. Il dirait se faire vacciner en premier pour l'exemple, on le critiquerait d'oportuniste. Il dit qu'il le fera quand sera son tour, c'est un manipulateur. Pourquoi vous ne faites juste pas ce que vous voulez, puisque la vaccination est un choix de chacun, sans critiquer le choix des autres ?

  • patient à risque le 06.12.2020 17:51 Report dénoncer ce commentaire

    la "période critique" l'est depuis mars !!!

  • luis le 06.12.2020 16:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et le foot continué toujours partout dans le monde pas un bon exemples comme samedi a la belle étoile.

  • Lavéritésijemens le 06.12.2020 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt on vous annoncera que : - même si vous êtes vacciné, vous devrez continuer de respecter les gestes barrières actuels pendant des mois et des mois. - meme si vous êtes vacciné, vous pourrez toujours contaminer d’autres personnes certes moins longtemps que si vous ne l’étiez pas ...mais nous ne sommes pas encore sorti de toutes ces mesures... Courage

  • anonyme le 06.12.2020 09:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bon? ça fait depuis mars 2020 qu'on est dans une période critique. ils se fichent de nous!!!