Coronavirus au Luxembourg

02 juillet 2020 08:00; Act: 02.07.2020 09:07 Print

«Nous sommes assis sans masque sur le même banc»

LUXEMBOURG - Les élèves sont tous de retour à l’école et cela pose des problèmes de respect des mesures de sécurité, racontent certains lycéens, inquiets.

storybild

Depuis le retour de l’ensemble des lycéens, la distanciation sociale est plus compliquée à respecter.

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis lundi, les groupes A et B n’existent plus et les élèves sont à nouveau au complet en classe. Et ce jusqu’à la fin de l’année scolaire, le 15 juillet. Une mesure peu rassurante pour certains d’entre eux.

«Ce supposé retour à la normalité avant les vacances me fait peur. Dans une classe de 23, nous sommes plusieurs sans masque et jusqu’à deux personnes qui se partagent le même banc», constate Tiago*, qui fréquente un lycée d’enseignement général à Esch-sur-Alzette. Selon ses observations, «plusieurs jeunes ne se désinfectent plus les mains et les accolades se multiplient».

«Les profs ne nous racontent rien»

Dans un autre établissement à Luxembourg, au moins une classe a été placée en quarantaine, informe une lycéenne. «Maintenant, nous devons porter le masque en cours. Avant c’était facultatif».

Sam*, élève dans un lycée classique de la capitale, déplore le manque de transparence. «Nous savons qu’il y a eu des cas positifs dans l’école d’en face. Mais les profs ne nous racontent rien».

Questionné sur le sujet, le ministère de l’Éducation nationale répond que les recommandations sanitaires de la Direction de la santé autorisaient les élèves à enlever leur masque une fois installés à leur table. Peu importe donc le nombre de personnes dans une salle. Claude Meisch, le ministre de l’Éducation nationale, avait indiqué aux députés mardi que 147 élèves et quatre enseignants se trouvaient en quarantaine.

*Les prénoms ont été modifiés

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • J'AI PEU MR LE PROFESSEUR le 02.07.2020 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    Et ce sont les mêmes qui vont aux soirées privées, bars sans manques et distinctions sociales. Les nouvelles mesures vous en êtes un peu coupable

  • patdevelours le 02.07.2020 08:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est hallucinant ! Les mêmes qui se plaignent, sont aussi ceux qui ne respectent aucune consigne de distanciation en ville

  • tao le 02.07.2020 18:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Sylvie. Ce que vous dites n’a aucun rapport. Les jeunes font à l’école ce qu’on leur demande. On leur dit d’aller à l’école 1 semaine sur 2 ils y vont. On leur dit de se désinfecter mains et de garder distance ils le font. On leur demande de se tenir aux règles de circulation prédéfinies ils le font et 15 jours plus tard on leur demande le contraire. Tout ce qui était super important ne l’est plus. Dans le style ce n’est pas grave alors que hier c’était graveEt de surcroît ils ne sont pas dans une salle de classe de taille normale pour accueillir 24 élèves mais une salle de classe qui peut n’en contenir que 12..... C’est tout. Pas tous les jeunes sont indisciplinés.

Les derniers commentaires

  • somaire le 02.07.2020 18:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après avoir estimé que le port généralisé de masques était « inutile » pour lutter contre l'épidémie, l’exécutif fait marche arrière depuis quelques jours

  • somaire le 02.07.2020 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sylvie : mauvaise volonté des ministres alors sois sincère , car pendant le confinement je te rappelle que c est eux qui ont dit aux citoyens les masques ne servent à rien en mars

  • somaire le 02.07.2020 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sylvie : sûrement que en mars vous avez acheté des masques pas conformes alors ! Moi je les ai reçu en fin avril et étaient pas très conformes à mon visage me suis fait avoir

  • xlxmilkaxlx le 02.07.2020 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi personne n’écoute l’avis d’une jeune? alors, commencont d’ici: ce n’est pas notre faute, nous respectons pas les regles car nous sommes super contentes de voir nos ami(e)s, on les voyait pas pendant toute la quarantaine, vous attendiez quoi? Qu’on leur parle de 2 mètres de distances? Déjà quand il y avait les 2 groupes (A et B) dans les classes il n’y avait meme pas 2 mètres de distances, alors la, car les 2 groupes sont ensemble, ya même pas 1. Vous parlez, mais vous savez presque rien

  • pralin le 02.07.2020 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils n’ont qu’à porter des masques , on peut les acheter presque partout , toujours à se lamenter , quand ils font la fête ils se plaignent pas , basta , portez un masque et respectez la sécurité des gens et à la fin étudier au lieu de râler tout le temps , fainéants .