Recherche au Luxembourg

22 septembre 2015 12:29; Act: 22.09.2015 15:16 Print

Nouvel élan pour les collaborateurs du LIST

BELVAL - Les 650 employés des anciens CRP Lippmann et Tudor prennent un nouveau départ avec le Luxembourg Institute of Science and Technology. Les statuts ont été harmonisés avec le déménagement à Belval.

storybild

Gabriel M. Crean, directeur général du Luxembourg Institute of Science and Technology. (photo: Editpress/Isabelle Finzi)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Ce mardi est un grand jour pour le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST). Sur un total de 650 collaborateurs issus des anciens Centres de recherches publics (CRP) Gabriel Lippmann et Henri Tudor, 300 ont d'ores et déjà pris leurs quartiers à Belval, au cœur même de la Maison de l'innovation. «Quand nous avons annoncé le regroupement des deux CRP, on occupait six bâtiments différents», précise Georges Bourscheid, président du conseil d'administration du LIST. «Aujourd'hui, nous sommes présents à deux endroits, à Belvaux et à Belval. C'est un progrès énorme qui va nous permettre d'optimiser nos activités».

Nouveaux locaux, nouvelle entité, le LIST a également proposé un nouveau statut à ses employés. «Nous avons essayé de trouver un dénominateur commun par rapport aux contrats proposés par le passé dans les CRP Lippmmann et Tudor», admet Georges Bourscheid. «Il a fallu harmoniser tout ça et ce n'était pas toujours évident. Il nous reste encore à trouver une solution pour une vingtaine de contrats. Au niveau du déménagement, tout le monde doit encore prendre ses marques. Mais à plus long terme, le plus grand défi sera de réussir à fusionner les cultures d'entreprise des deux anciens CRP pour donner une identité propre à notre nouvelle entité». Des exemples concrets

«Les CRP Lippman et Tudor ont mis en place des piliers sur lesquels on va bâtir le futur du Luxembourg Institute of Science and Technology», souligne Gabriel M. Crean, directeur général du LIST. «Notre mission est très claire: nous devons être le moteur qui permettra à la croissance économique de s'accélérer au Grand-Duché. Malheureusement, les publications universitaires ne créent pas d'emploi. Nous devons traduire les connaissances de l'Université du Luxembourg en blocs technologiques pour créer des produits qui nous permettront de s'illustrer sur les marchés économiques. Et alors là, nous réussirons à créer des emplois. C'est la raison d'être du LIST».

Le site de Belval est un écosystème unique en son genre qui doit permettre au LIST d'affronter les défis du XXIe siècle. «Pour la première fois, nous avons tous les acteurs de l'innovation réunis à un même endroit», se félicite Gabriel M. Crean. «Le résultat de notre travail se manifeste aujourd'hui dans la science des matériaux et le domaine des polymères. Un exemple concret d'application se trouve déjà dans les pneus hiver proposés par la société Goodyear. Nous les avons énormément aidés à ce niveau-là».

Georges Bourscheid - LIST Chairman of the Board of Directors

Prof. Dr. Gabriel M. Crean - LIST Chief Executive Officer

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • concret le 22.09.2015 15:50 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que qqn peut me dire ce qui est concrètement sorti de Lippmann et Tudor depuis le début de leur existence? du concret concret !!

  • Chimiste le 22.09.2015 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Like

  • Vive la science fiscale le 22.09.2015 16:22 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce de la recherche fondamentale ou appliquée pour faire de l'optimisation ou de l'évasion fiscale ? Nous devrions déjà avoir plusieurs prix Nobel dans ce secteur !

Les derniers commentaires

  • UnChercheur le 23.09.2015 21:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il reste a trouver une solution pour 20 contrats .... LA HONTE !!!! La fusion est effective depuis le premier janvier .... ca fait 20 personnes qui ne savent toujours pas a quelle sauce elles vont être mangées. Franchement les conditions de gestion du personnel meriteraient bien un article ici!!

  • Vive la science fiscale le 22.09.2015 16:22 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce de la recherche fondamentale ou appliquée pour faire de l'optimisation ou de l'évasion fiscale ? Nous devrions déjà avoir plusieurs prix Nobel dans ce secteur !

  • concret le 22.09.2015 15:50 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que qqn peut me dire ce qui est concrètement sorti de Lippmann et Tudor depuis le début de leur existence? du concret concret !!

    • Phénix le 22.09.2015 16:21 Report dénoncer ce commentaire

      Beaucoup de postes pour pistonnés bien payés! Là comme ailleurs!

    • Nomi le 22.09.2015 16:45 Report dénoncer ce commentaire

      Ils ont produit du papier à recycler !!!

    • AlphaKevin le 23.09.2015 06:23 Report dénoncer ce commentaire

      Au lieu d'émettre des contrats de travail de chercheurs, ils devraient émettre des contrats de trouveurs. Ça impactera positivement la production.

    • Chercheur le 23.09.2015 21:51 Report dénoncer ce commentaire

      @concret : ces deux entité ont permis ds la passé à des dizaines de diplomés de faire leur these de doctorat par exemple, seulement maintenant ca ne crèe pas d'emploi ... soit disant .... belle promesse de nivellement par le bas !!! Le gouvernement lux qui lance comme il peut son université juste a qques centaines de metres .... on se demande ou est la logique !

  • Hanzi le 22.09.2015 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    J’attends avec impatience de voir les premiers résultats concrets qui vont justifier les salaires de 650 personés (en dehors de réunions, conférences, discutions, modifications structurelles, etc). Ou peut-on-les voire ?

    • Pff.. le 22.09.2015 22:54 Report dénoncer ce commentaire

      Si on devait vous écouter, il n'y aurait plus d'universités et de centres de recherche dans le monde. Que de l'industrie, des banques .. où il faut de la production et du chiffre.

  • Chimiste le 22.09.2015 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Like

    • Izhna le 23.09.2015 10:05 Report dénoncer ce commentaire

      Et quels sont les résultats concrets des banques et institutions financières ? A part détourner les profits de ceux qui les ont réalisé ?