Spectacle au Luxembourg

21 janvier 2021 10:00; Act: 21.01.2021 11:58 Print

«On a le droit d’être visible, peu importe la différence»

ESCH-SUR-ALZETTE - «Look at me», spectacle avec des jeunes trisomiques, sera diffusé en ligne jeudi soir.

storybild

La diffusion du spectacle «Look at me» ce soir marque la fin d'un an et demi de travail et de rebondissements. (photo: Bohumil Kostohryz)

Sur ce sujet
Une faute?

«Montrer qu'avec une trisomie 21 ou n'importe quelle différence, on a le droit d'être visible, d'être là, de montrer ce que l'on sait faire». Voilà le message du spectacle «Look at me» de la chorégraphe Sylvia Camarda, avec un groupe de l'ASBL Trisomie21 Lëtzebuerg.

«C'est le second spectacle que je fais avec eux, une équipe de rêve, ma "dream team" comme je les appelle», précise-t-elle. Le groupe est composé de dix jeunes et deux bénévoles. Avec «Look at me», Sylvia Camarda veut leur donner «la possibilité de prendre leur pied, de danser, d'être heureux et fiers. Qu'ils comprennent qu'ils peuvent créer est très important. Je leur demande ce qu'ils veulent faire, ils me montrent des choses et prennent confiance en eux».

«On espère le présenter sur scène»

La chorégraphe est allée plus loin. «Je leur ai dit qu'ils allaient parler sur scène. Avec du temps et des répétitions, tout le monde peut dire son nom face à une caméra ou un public, et même dire des phrases. S'ils le font là, ils pourront le faire toute leur vie».

Les répétitions ont débuté en octobre 2019, pour une première prévue en juin. Avec le confinement, elle a dû trouver des solutions, les faire répéter en groupes séparés. «Avant Noël, on pensait faire le spectacle à la Kulturfabrik. Et là, les théâtres ferment. On a donc opté pour un spectacle vidéo». Il sera diffusé ce soir, à 19 h, sur la page Facebook de la KuFa. «On espère le présenter sur scène pour montrer à quel point les jeunes ont su prendre des risques».

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luis le 21.01.2021 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    des très bons comédiens. et chapeau pour les éducateurs du bon boulot faut continuer.

  • Abalus le 21.01.2021 16:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non c'est non on'est moche ont doit pas se montrer alors confinement couvre feux masque pour cacher nos laideurs lol yeublaague ( j'ai l'oc casion de travailler avec des personnes trisomique et ils sont impressionnant ou Nantes pas la villes par leur munissie et s'applique alors que d'autres auraient rien a kicker il diront on'est la pour la paye

Les derniers commentaires

  • luis le 21.01.2021 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    des très bons comédiens. et chapeau pour les éducateurs du bon boulot faut continuer.

  • Abalus le 21.01.2021 16:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non c'est non on'est moche ont doit pas se montrer alors confinement couvre feux masque pour cacher nos laideurs lol yeublaague ( j'ai l'oc casion de travailler avec des personnes trisomique et ils sont impressionnant ou Nantes pas la villes par leur munissie et s'applique alors que d'autres auraient rien a kicker il diront on'est la pour la paye