Au lac de la Haute-Sûre

01 septembre 2016 18:07; Act: 01.09.2016 18:55 Print

On en sait un peu plus sur les «algues bleues»

LAC DE LA HAUTE-SÛRE - Les algues apparues depuis plusieurs jours sont des bactéries potentiellement dangereuses, dont la prolifération interpelle les spécialistes.

storybild

Une prolifération de ce type d'algues a été découverte en début de semaine dans les eaux du lac de la Haute-Sûre. (photo: Editpress)

Sur ce sujet

Problèmes au foie, au cerveau ou de peau, les conséquences médicales d'un contact avec les algues bleues peuvent être importantes et dangereuses pour l'Homme et les animaux. Les précautions prises par le gouvernement en début de semaine, et notamment l'interdiction de la baignade, étaient donc légitime après la découverte d'une prolifération de ce type d'algues dans les eaux du lac de la Haute-Sûre.

«Les algues bleues sont en réalité des bactéries. De nombreuses espèces de cyanobactéries produisent des toxines dangereuses», a confirmé Le Luxembourg Institute of Science & Technology (LIST) ce jeudi. Les algues bleues, appelées ainsi en raison du pigment qu'elles produisent, sont apparues avec le soleil et le faible vent de ces dernières semaines. «Pour finalement former des efflorescences parfois spectaculaires en surface», ajoute le LIST.

Les études vont continuer afin de mieux identifier d'une part les facteurs favorisant la prolifération, et d'autre part pour prévenir la présence des algues en surface, à l'aide d'ultrasons spécifiques par exemple. Concernant le risque pour l'homme, il est désormais limité avec la fin de la saison de baignade ce jeudi 1er septembre.

(NC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Géraldine le 02.09.2016 07:45 Report dénoncer ce commentaire

    c'est quand même la réserve d'eau de distribution pour le Luxembourg !!! quand est il de l'eau de nos robinets ?

  • FJK457 le 02.09.2016 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    Je me suis baigné dans le lac la semaine dernière et c'est vrai qu'en rentrant j'ai eu une sacrée chiasse! Mais bon on avait aussi laissé les sushis au soleil dans la voiture pendant 2h avant de les manger donc c'est pas forcément les algues.

  • Yves le 01.09.2016 20:38 Report dénoncer ce commentaire

    Parce que bien entendu plus personne ne va se baigner après le 1er septembre. En plus, c'est l'évidence qu'une bactérie dangereuse à la baignade est inoffensive à la consommation!

Les derniers commentaires

  • Mr Propre le 02.09.2016 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    j'étais au lac dimanche dernier, et des gens faisaient la vaisselle au lac, après leur BBQ...

  • pedruska L le 02.09.2016 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Des cyanobactéries il y en a toujours. Maintenant il s'agit de savoir ce qui a fait que la croissance de leur population explose allant à surpasser les autres populations. Soit facteur de pollution, soit la météo de ses dernières années.

  • FJK457 le 02.09.2016 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    Je me suis baigné dans le lac la semaine dernière et c'est vrai qu'en rentrant j'ai eu une sacrée chiasse! Mais bon on avait aussi laissé les sushis au soleil dans la voiture pendant 2h avant de les manger donc c'est pas forcément les algues.

  • anne le 02.09.2016 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    ben ca alors, une fin de saison de baignade, je n'en savais rien, je pense que les gens sont capables eux memes de ne plus aller nager si il fait trop froid pour, pourquoi toujours tout limiter

    • Jean le 02.09.2016 09:40 Report dénoncer ce commentaire

      Par mesure des précaution, tout simplement. Nous avons de la chance d'être informés sur les dangers.

  • Robinet le 02.09.2016 08:07 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien, le réservoir d'eau potable est contaminé... et est-ce qu'il faut continuer d'utiliser l'eau du robinet sans risque pour la santé... l'état n'a rien dis sur le sujet...

    • fabilux le 02.09.2016 08:50 Report dénoncer ce commentaire

      oui , il paraît qu'à ce point de vue , il n'y a pas de soucis . J'ai l'impression qu'on nous prend pour des idiots!!

    • Explication le 02.09.2016 09:41 Report dénoncer ce commentaire

      Une eau courante ne permet pas aux bactéries de se développer comme dans une eau plus calme. Les bactéries sont souvent dangereuses par leur nombre, car notre organisme n'arrive plus à y faire face. Je ne pense donc pas qu'on nous prenne pour des idiots.

    • Robinet le 02.09.2016 10:09 Report dénoncer ce commentaire

      Une bactérie reste une bactérie... rien avoir avec le nombre..

    • Jacques le 02.09.2016 10:38 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a toujours eu des cyanobactéries dans le lac. Elles sont d'ailleurs présentes dans tout les lacs en Europe. Ensuite, l'eau de votre robinet n'est pas celle du lac: elle passe d'abord par toute une série de traitements tels que la floculation, l'ozonation et traitement aux UV et les bactéries et leurs toxines n'y survivent pas.

    • Poisson le 02.09.2016 10:56 Report dénoncer ce commentaire

      Le micro-filtrage les enlève toute. En plus on ajoute de l'ozone ou du chlore pour limiter la contamination après traitement.

    • A quand le recyclage total? le 02.09.2016 13:39 Report dénoncer ce commentaire

      @Jacques et @Poisson Haaaa merci! Enfin des gens un peu sensés qui connaissent le sujet! Et pour infos pour les autres, à New-York, la moitié de l'eau consommée par les habitants est en fait leurs eaux usagées (entendez par là, toilettes, vaiselles, égoûts & co) qui a été recyclée, mais le top du top dans ce domaine est l'ISS, avec un taux quasiment proche des 100% de son eau usagée recyclée. Un ptit verre à votre bonne santé!

    • Le_Nordiste le 02.09.2016 14:16 Report dénoncer ce commentaire

      Non mais vous êtes sérieux?? Vous croyez vraiment que l'eau vous est servie sans traitement préalable? Le SEBES filtre cette eau, charbon actif, ozonificateur, membranes, etc. etc. Il y a plein d'étapes qui viennent facilement à bout des ces bactéries! A moins que vous ayez un maillot de bain qui fait également tout cela, boire l'eau du robinet est bien moins problématique que de se baigner!