Parlement des jeunes

19 octobre 2019 16:49; Act: 19.10.2019 17:22 Print

«On est écoutés, mais on ne pèse pas encore assez»

LUXEMBOURG - Le Parlement des jeunes a tenu ce samedi sa session inaugurale à la Chambre des salariés. Le président Alec Hansen évoque les objectifs pour l'année 2019/2020.

storybild

Alec Hansen veut donner plus de poids au Parlement des jeunes. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

L'essentiel: Comment s'est passée cette session inaugurale?

Alec Hansen, président du Parlement des jeunes (PJ): Très bien. On était une soixantaine, de tous âges, de tout le Luxembourg et avec des backgrounds sociaux très différents. Ce qui fait que beaucoup d'opinions sont représentées, ce qui permettra au PJ d'avoir de la diversité.

Quels seront les objectifs du PJ cette année?

On a envie de travailler sur le suivi politique de nos résolutions, mais aussi sur le suivi auprès des organismes non-politiques, comme la Chambre des salariés, par exemple. Un autre thème sera de nous faire davantage connaitre au Luxembourg et auprès des jeunes et élèves du pays. On est la voix des jeunes, on veut les intégrer plus dans nos décisions et leur demander leur avis pour élaborer nos résolutions.

Comment allez-vous être à l'écoute de ces jeunes?

On va essayer de construire une présence sur les réseaux sociaux plus importante que les années précédentes, organiser des tables rondes dans les écoles pour recueillir ces opinons. Et chaque membre du PJ pourra aussi faire le travail dans sa classe, auprès de ses camarades.

Vos résolutions ont un impact, au niveau politique?

On a une voix, mais on ne change pas encore assez les choses. On est entendus, mais on ne pèse pas assez, on ne suscite pas les choses. On va essayer d'avoir plus de poids et provoquer plus de changements.

Comment?

On représente davantage d'opinions, ce qui nous permet d'avoir plus de poids. On se base sur tous les jeunes du Luxembourg. Et on va aussi se servir de la coopération avec les autres organisations. Par exemple, on aura plus de poids si on s'associe à la Chambre des salariés. On sera deux organisations qui demandent la même chose.

Quels seront les thèmes importants, cette année?

Cela dépend toujours des commissions, des sujets que les jeunes parlementaires veulent traiter. Mais on va vraiment se baser sur des faits d'actualité, traiter des thèmes sur lesquels le Luxembourg peut changer les choses. On va aussi travailler sur les sujets qui comptent pour les jeunes, comme le droit de vote à 16 ans. Les autres thèmes, ce sera en fonction du travail en commission.

(Recueilli par Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ceraphyn le 19.10.2019 22:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les jeunes demandent qu'on les écoute nous les adultes mais c'est eux qui doivent nous écouter car les adultes savent mieux. Les jeunes doivent aller à l'école et obéir docilement.

  • Luxo le 20.10.2019 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas en obtenant le droit de voter à 16 ans que cela va modifier les résultats des élection car le nombre d'électeurs augmentera de moins de 5%. Il devrait plutôt demander le droit de vote pour tous les résidents afin de doubler le nombre des électeurs car 50% de la population ne peut pas s'exprimer dans un pays qui se prétend démocratique .

Les derniers commentaires

  • Luxo le 20.10.2019 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas en obtenant le droit de voter à 16 ans que cela va modifier les résultats des élection car le nombre d'électeurs augmentera de moins de 5%. Il devrait plutôt demander le droit de vote pour tous les résidents afin de doubler le nombre des électeurs car 50% de la population ne peut pas s'exprimer dans un pays qui se prétend démocratique .

    • Anonyme le 21.10.2019 20:33 Report dénoncer ce commentaire

      Déjà, ils ne demandent que le droit de vote et non pas le vote obligatoire. Grosse différence.

  • ceraphyn le 19.10.2019 22:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les jeunes demandent qu'on les écoute nous les adultes mais c'est eux qui doivent nous écouter car les adultes savent mieux. Les jeunes doivent aller à l'école et obéir docilement.