Incendies en Turquie

04 août 2021 08:00; Act: 04.08.2021 08:26 Print

«On s'est demandé si le feu allait gagner l'hôtel»

ANTALYA/LUXEMBOURG - Des touristes venus du Luxembourg et de la Grande Région racontent leur expérience à deux pas des flammes, en Turquie et en Grèce.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les pires incendies depuis une décennie en Turquie, une «immense catastrophe» dans le Péloponnèse, en Grèce. Ravagé par les incendies, le sud de l'Europe est en proie à une situation alarmante avec des feux qui gagnent les très touristiques stations balnéaires. Parti en vacances à Manavgat, près d'Antalya, avec Luxair, Pascal, 29 ans, a constaté le désastre de ses propres yeux, la semaine passée.

«Le matin, je faisais du jet-ski, il n'y avait rien. Au début de l'après-midi, une partie du ciel était bleue et sans nuage, l'autre rosée. Comme au moment d'une éclipse», raconte le père de famille, employé à la Commission européenne au Luxembourg. Un phénomène «spectaculaire» mais aussi «inquiétant». Les flammes sont alors à environ 8 km du complexe hôtelier. «Je ne dirais pas que nous avons eu peur, mais nous nous sommes demandé si elles allaient gagner l'hôtel, et surtout si nous allions pouvoir prendre notre vol pour rentrer le lendemain».

Fort heureusement pour Pascal et sa famille, les fumées n'ont pas empêché les avions de décoller, et les Français ont pu tranquillement rentrer chez eux. Non sans une pensée pour la région de Sidé, qu'ils ont visité quelques jours avant les incendies: «Quand je vois les images à la télévision, je dis à ma femme: "Regarde nous y étions"».

«Il faisait 47 degrés l'après-midi!»

Sur place, les touristes ont visité pour la première fois «un endroit magnifique avec des sites historiques», mais également découvert une chaleur frisant l’insupportable: «Il faisait 47 degrés l'après-midi, et 37 au milieu de la nuit! Le jour où les incendies ont débuté, le vent était fort et très chaud. Forcément, cela a envenimé les choses».

Les fortes chaleurs sont telles que certains experts vont jusqu'à déconseiller les vacances en Méditerranée. Car la Turquie n'est pas le seul pays touché par des incendies. La Grèce, où séjournent des vacanciers venus du Luxembourg et de la Grande Région, doit également faire face aux flammes incontrôlables. C'est notamment le cas de Caroline, originaire d'Arlon et lectrice de L'essentiel.

En vacances à Faliraki, sur l'île de Rhodes, la Belge a subi les coupures de courant: « Le soir nous avons voulu visiter la ville mais elle était privée d'électricité et pleine de fumée en raison des incendies très proches. Nous avons simplement fait l'aller et retour en taxi». Des voyages qu'ils ne risquent pas d'oublier de si tôt...

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • michel23 le 04.08.2021 08:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ne sait plus où aller, entre Covid-19, inondations, incendies et tempêtes. Donc, je reste chez moi sur ma petite montagne !

  • Alex le 04.08.2021 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas besoin de partir à l étranger pour se retrouver au bord de l eau, le Luxembourg et la France ont des lieux vraiment magnifique..

  • fabi le 04.08.2021 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honnêtement, en ce moment faut vraiment avoir envie de partir quand on voit tout ce qui se passe... Une pensée pour toutes ces personnes qui ont tout perdu (par l’eau ou par le feu) et qui vivent en Grèce, en Turquie, au Canada, en France, au Luxembourg en Allemagne etc... et pour tous les autres, estimons-nous heureux

Les derniers commentaires

  • Joss le 05.08.2021 08:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    «On s'est demandé si le feu allait gagner l'hôtel»: et bien non, il va faire comme tout le monde et payer sa place.

  • Dorian le 04.08.2021 23:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @mimi...le problème est bien que les gens font ce qu’ils veulent sans se soucier des autres ou des conséquences. La liberté des uns s’arrêtent là où commence celle des autres. Si tout le monde appliquerait cet adage, alors pas besoin de règle, de loi ou autre. Seul une personne sensible peut comprendre ça (20 pour-cent de la population). Sachant cela je ne vous en veut pas mais me permet ce commentaire. Merci bisou merci

  • vacanciers de mes deux le 04.08.2021 20:42 Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez qu'à rester chez vous !!

  • fabi le 04.08.2021 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honnêtement, en ce moment faut vraiment avoir envie de partir quand on voit tout ce qui se passe... Une pensée pour toutes ces personnes qui ont tout perdu (par l’eau ou par le feu) et qui vivent en Grèce, en Turquie, au Canada, en France, au Luxembourg en Allemagne etc... et pour tous les autres, estimons-nous heureux

    • @fabi le 04.08.2021 21:25 Report dénoncer ce commentaire

      Le début d une nouvelle aire. Celle des personnes non assurables.

  • veritis le 04.08.2021 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si non, je fais un bbq demain....