Culture au Luxembourg

19 janvier 2021 12:44; Act: 19.01.2021 13:41 Print

«On veut offrir le meilleur accès à la culture à tous»

LUXEMBOURG-VILLE - Le ministère de la Culture a lancé un appel à projets pour favoriser une culture inclusive au Luxembourg.

storybild

Des visites inclusives sont proposées.

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est bien plus qu'une demande au Luxembourg, c'est une obligation de rendre la culture plus accessible à tous», a martelé la ministre Déi Gréng de la Culture, Sam Tanson. Mardi matin, le ministère a présenté ses derniers projets lancés dans le but de favoriser une «culture inclusive» au Luxembourg.

Visiter le Luxembourg et ses fortifications peut être plus compliqué pour les personnes ayant un handicap. C'est pourquoi le ministère a déjà mis en place différents moyens, comme une nouvelle brochure et un audio-guide en langage simplifié, entre autres. Via l'application Izi.travel, les résidents ont également accès à plusieurs vidéos explicatives en langue des signes. L'objectif étant de donner envie «aux personnes qui, toutes seules, ne franchiraient pas les portes d’une institution culturelle», explique Nadine Erpelding, du ministère.

Volonté d'ouvrir les portes

Les fortifications sont ainsi le premier site Unesco à proposer une visite inclusive pour tous les types de déficiences physiques et mentales. Un appel à projets a également été lancé par le ministère, qui est adressé à toutes les institutions culturelles, associations ou encore groupes collectifs. «Il y a vraiment une volonté de leur part d’ouvrir leurs portes, ils sont très conscients que malgré la communication, il y a des publics qu’il faut aller chercher», relève encore Nadine Erpelding.

Pour l’instant, ce tour de la ville «simplifié» est seulement disponible en allemand mais «il est très possible que cela change dans les années à venir, en fonction de la demande» conclut la conseillère du gouvernement. Chaque appel bisannuel à projets est financé à hauteur de 40 000 euros. Chaque projet peut recevoir une subvention jusqu'à 10 000 euros.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • un locataire le 20.01.2021 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    un meilleur accés aux logements serait beaucoup mieux car la culture en habitant un logement de merde n a aucun intéret

  • Pas de censure SVP! le 19.01.2021 20:36 Report dénoncer ce commentaire

    Vu la sympathie du personnel des sites, on s'etonne qu'il y ait encore du tourisme. L'ouverture d'esprit et l'acceuil legendaire des purs et durs.

  • Mike le 19.01.2021 19:53 Report dénoncer ce commentaire

    Fermez les portes... Pas de honte ??? Avec la pandémie vous ousez ouvrir ???? Incroyable

Les derniers commentaires

  • un locataire le 20.01.2021 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    un meilleur accés aux logements serait beaucoup mieux car la culture en habitant un logement de merde n a aucun intéret

  • EuCHti le 20.01.2021 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Agri-culture?

  • vindulux le 19.01.2021 23:22 Report dénoncer ce commentaire

    Les cultures qui ne se mangent pas sont superflues. commençons par cultiver de quoi nourrir les résidents, et n'oublions pas ceux qui ne mangent pas à leurs faim ou mangent mal car il n'ont pas les moyens de s'offrir des fruits et légumes bio.

  • Culture, transports le 19.01.2021 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca devient une mode ? après le ministère des transports qui réclame des idées auprès des professionnels du taxi, oui oui, c'est la culture qui s'y colle ! heuu je pense que nous n'avons plus besoin d'eux en fait ! puisqu'ils ne trouvent pas d'idées !

  • Pas de censure SVP! le 19.01.2021 20:36 Report dénoncer ce commentaire

    Vu la sympathie du personnel des sites, on s'etonne qu'il y ait encore du tourisme. L'ouverture d'esprit et l'acceuil legendaire des purs et durs.