Au Luxembourg

27 février 2020 21:39; Act: 28.02.2020 10:14 Print

Pas de consigne sur les bouteilles et les canettes

La ministre de l'Environnement est réticente sur l'introduction d'une consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes en aluminium.

storybild

Selon la ministre, la consigne ne permettrait pas de réduire le nombre de déchets dans les rues. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

D'après la ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, l'instauration d'une consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes en aluminium ne réduirait pas les déchets. Elle préconise une réduction des emballages à usage unique et une sensibilisation contre le phénomène du «littering», qui consiste à jeter des emballages dans la nature.

Au niveau européen, le Luxembourg veut continuer à s'engager pour une interdiction des bouteilles en plastique à usage unique. Carole Dieschbourg argumente aussi que le taux de réutilisation des bouteilles en plastique n'a pas augmenté en Allemagne, depuis que le pays a introduit la consigne. L'instauration d'un système de consigne sur les emballages à usage unique augmenterait la qualité du matériel collecté. Mais le Luxembourg a la particularité d'être marqué tant par l'exportation que par l'importation de grandes quantités d'emballage.

D'un côté, beaucoup de bouteilles et de cannettes sont achetées au Luxembourg mais consommées à l'étranger. De l'autre, de nombreux résidents du Grand-duché font leur courses à l'étranger. Selon la ministre, il faut tenir compte de ces paramètres avant de songer à créer un système de consigne pour les emballages à usage unique. Il s'agit également de veiller à une compensation financière correcte pour tous les acteurs du circuit de ces emballages.

(mau/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La fronde le 27.02.2020 22:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore une belle et magnifique occasion ratée de se taire madame D., je dirais même que votre démission serait une excellente nouvelle pour l'environnement et notre nature !

  • jul le 27.02.2020 23:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais taxer l’essence la c’est le grand OUI

  • Jade le 27.02.2020 23:28 Report dénoncer ce commentaire

    A voir toutes les canettes, bouteilles de bière et autres détritus le long des routes, on a vraiment l'impression que pour beaucoup de personnes, l'environnement est le cadet de leurs soucis

Les derniers commentaires

  • Tome le 01.03.2020 00:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le verre a un impact carbone bien supérieur! Acheter de l eau dans une bouteille en verre est aberrant.

  • Clopinette le 28.02.2020 10:35 Report dénoncer ce commentaire

    Dans les magasins/super marchés il est quasiment impossible de trouver des boissons dans des bouteilles en verre.

  • Luxo le 28.02.2020 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Je constate que notre ministre a demandé l'avis d'experts en environnement, comme Cactus, Mac Do, Boefferding et Luxlait. Ou qu'elle reçoit des subsides des cigarettiers. A t'elle peur du nombre d'emplois supplémentaires que risque de créer un système de consigne? Et je ne vous pas pourquoi l'état devrait apporter une compensation financière aux vendeurs de déchets (bouteilles, canettes, emballage et mégots ) si ils ont l'obligation de récupérer les consignes. Je préfère que ce soit les supermarchés qui ramassent les canettes plutôt que des fonctionnaires au bord des routes.

  • Eco-Lux le 28.02.2020 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Changer la régulation et avoir toutes les espaces commerciaux a avoir un conteneur pour la réception de bouteilles plastic et des canettes, ça serait un bon premier pas.Comme il y a pour le verre.

  • CCTV le 28.02.2020 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    commencez par lasauvage, il y a une personne ou plusieurs qui s'amusent a boire de la bierre en conduisant notre route secondaire vers lasauvage a differdange, toutes les routes de forets sont inondé de déchets, de cannettes de bierres, de cannettes redbull accrochés comme des boules de noel sur un sapin.. je vis la depuis 2 ans et je ne sais toujours pas qui c'est, une caméra de surveillance, au moins une pourait faire l'affaire, mais bon apparemment c'est illégal et c'est la seule chose que l'amérique fait de bien