Malgré la pétition

24 octobre 2014 13:32; Act: 26.10.2014 13:55 Print

Pas de débat public sur les cours de religion

LUXEMBOURG – La pétition déposée par le mouvement «Fir de Choix» a dépassé le cap des 4 500 signatures. Mais le débat ne sera pas public, car le texte était manuscrit et non électronique.

storybild

Huit nouvelles pétitions peuvent être signées en ligne par les internautes, a expliqué Marco Schank. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Trois pétitions ont obtenu les 4 500 signatures nécessaires à l’ouverture d’un débat public, mais seulement une, concernant «le massacre des cétacés dans les Îles Féroé», donnera lieu à un débat public. Les deux autres textes, sur la suppression des cours de religion à l’école, et sur la protection des abeilles, n’ont fait l’objet que de pétitions manuscrites. Or, le règlement ne prévoit de débat public que pour les pétitions électroniques, a indiqué le président de la commission des pétitions, Marco Schank (CSV) auprès de L’essentiel.

La problématique des cours de religion, largement débattue dans le pays ces derniers mois, ne fera donc l’objet que d’un débat en commission. Le texte avait été déposé par l’initiative citoyenne «Fir de Choix». Ils réclamaient «un débat public au sein de la commission des pétitions et de la commission de l'Éducation nationale, en présence du ministre de l'Éducation nationale».

Vendredi, huit nouveaux textes ont été validés par la Commission des pétitions. Ils concernent des thèmes aussi variés que le changement d’heure, la monarchie, le démantèlement des bateaux, l’instauration d’un couloir humanitaire à Kobané (en Syrie), les allocations familiales, les restrictions budgétaires pour les familles, les cours de natation à l’école et la vignette automobile au Luxembourg.

(Jm/L'essentiem)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • LUXMAN le 24.10.2014 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    un debat sur le cours de religion à l'ecole, est tout à fait honorable. Mais tous le monde sait que à la fin, c'est la religion musulmane qui se fera tapper dessus, comme tout sujet de societé d'ailleurs....

  • mme rêve le 25.10.2014 09:14 Report dénoncer ce commentaire

    Religion is a mental disorder..

  • Mikas le 24.10.2014 20:25 Report dénoncer ce commentaire

    Et le moustique qui s'est fait écraser en Angola? Toujours pas de débat public là-dessus?

Les derniers commentaires

  • rastaman le 27.10.2014 22:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie n'existe pas ... C'est juste une dictature déguisée .. Dictature : ferme là !!! Démocratie :cause toujours (et puis subis en les conséquences)donc au final...

  • Sunday Girl le 26.10.2014 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai lu dans un magazine un article sur Bettel et dans cet article il est présenté comme un fou du travail qui ne prend même pas le temps de manger à midi. Il forcerait même ses collaborateurs à manger des plats low cost et quick eatings! Mais une phrase vaut quand même la peine d'être retenue: Bettel n'a pas pris Gaston Thorn comme modèle mais Lydie Polfer. Ceux qui connaissent cette femme comprennent dès lors à quel point Bettel peut devenir tyranique et anti-démocratique. Polfer est la Reding du DP, mais un peu en pire!

    • Sigefroid le 26.10.2014 15:17 Report dénoncer ce commentaire

      Les magazines sont payés pour faire des hagiographies!

    • Sunday Girl le 26.10.2014 17:12 Report dénoncer ce commentaire

      C'est surtout la phrase que Bettel a pris comme modèle Polver qui est intéressante, tout le reste n'était que du bla bla. Helminger et Bettel (mais lui un peu moins) avaient ce grand avantage que Polver avait été évincée. Du coup elle est revenue (comme Napoléon) Avec un peu de chance, et vu son âge avancé, ce sera son dernier mandat! Mais le fait que Bettel l'a prise comme modèle me fait peur pour le pays!

    • Sigefroid le 27.10.2014 21:04 Report dénoncer ce commentaire

      @ Sunday. Peut importe l'exemple qu'il prend: le fait qu'il soit lui là avec sa bande d'arrivistes qui l'entoure consiste un immense danger! D'ici 3 ans vous verrez la situation sociale et les chiffres nationaux! Que H&M et Aldi seront à la fête! Quand les élections se rapprocheront, vous verrez le CSV qui aura tout valider sans broncher vous annoncer des lendemains qui chantent et Bettel tourner le dos à ses potes d'aujourd'hui pour tomber dans les bras de Wiseler qui a des ambitions pour le prochain tour! Les amnésiques y croiront et Palais la fiesta continuera! Sauf si... !

  • Vecse le 26.10.2014 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    On n'ose pas instaurer les débats publiques, car on a peur de laisser s'exprimer le peuple, car il ne pense pas la même chose que les dirigeants. Or la démocratie c'est ça: Le débat d'idées et la liberté d'expression. Si en effet, on impose une pensée unique à tous les citoyens, ça s'appelle à ce moment là du totalitarisme.

  • Mikas le 26.10.2014 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    God is a DJ

    • geilé le 19.11.2014 04:44 Report dénoncer ce commentaire

      Le roi guetta???tout le monde le savait hein vénus!:)

  • GIGI le 25.10.2014 18:21 Report dénoncer ce commentaire

    A quand une pétition numérique, pour pétitionnez manuscritement. Comme vous le remarquerez seul les problèmes qui ne correspondent pas au Luxembourg, sont retenues. Les iles FEROE, on s'en tape! Faisons une pétition pour mettre les baleines dans la sûre ou la moselle....