Coronavirus au Luxembourg

19 avril 2021 18:03; Act: 23.04.2021 11:42 Print

La nouvelle loi Covid votée ce vendredi après-​​midi

LUXEMBOURG - Le coronavirus n'a pas épargné le Grand-Duché, avec plus de 65 800 résidents infectés et 790 décès. Suivez toutes les dernières infos et annonces en direct.

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits en bref:

• 790 personnes sont décédées au Luxembourg des suites du Covid-19.

• Le pays a cumulé 65 813 infectés au coronavirus.

• La plupart des événements publics ont été annulés.

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Vendredi 23 avril

11h38 Les équipes mobiles ont vacciné 87 structures

Les équipes mobiles mises sur pied pour aller vacciner les personnes dans des maisons de soins, centres pour personnes âgées ou encore structures d'hébergement pour personne en situation de handicap, ont fonctionné à plein. Elles se sont ainsi rendues dans 87 structures. En tout, les équipes mobiles ont ainsi vacciné près de 10 000 personnes, dont 8 000 ont déjà reçu la deuxième dose.

10h30 La nouvelle loi Covid doit être votée ce vendredi, à la Chambre

Vendredi après-midi, les députés ont rendez-vous au Cercle municipal de Luxembourg pour voter la nouvelle loi Covid, qui prévoit l’assouplissement de certaines règles sanitaires pour les activités musicales et sportives. La définition des terrasses doit aussi être précisée par cette loi.

Le reste des mesures sanitaires actuellement en vigueur devraient être prolongées au moins jusqu'au 15 mai.


Jeudi 22 avril

17h09 Deux morts de plus

Le Luxembourg compte désormais 790 décès dus à la pandémie de coronavirus, selon les chiffres publiés ce jeudi. Ce qui fait deux morts de plus en 24h. Le pays enregistre en outre 209 nouvelles infections sur un total de 8 922 tests. Soit un taux de positivité de 2,34%, plus faible que la veille.

Le pays compte en outre 112 patients hospitalisés, deux de moins que la veille. Ils sont 78 en soins normaux (+2) et 34 en soins intensifs (-4). Sur les 65 813 personnes testées positives depuis que l'épidémie est arrivée au Luxembourg, le 29 février 2020, 61 936 sont considérées comme guéries. Le Grand-Duché compte actuellement 3 087 infections actives.

Par ailleurs, 3 316 doses de vaccin ont été injectées mercredi, selon les chiffres publiés jeudi, dont 487 secondes doses. En tout, 170 038 injections ont été effectuées dans le pays et 46 901 personnes ont déjà reçu leurs deux doses.

15h28 Le couple grand-ducal vacciné

Le Grand-Duc Henri et la Grande-Duchesse Maria Teresa ont été vaccinés ce jeudi, au Limpertsberg, a indiqué la Maison du Grand-Duc, dans un communiqué. Au passage, ils «remercient tous ceux qui s'investissent pour faire aboutir la campagne de vaccination, un effort de solidarité qui nous permettra un retour graduel vers la normalité».

Le Grand-Duc, 66 ans, et son épouse, 65 ans, rentrent dans les critères de la phase 4 de la vaccination, destinée normalement aux 65-69 ans. Actuellement, le Luxembourg en est à la phase 5, pour les 55-64 ans. Il s'agit de la première dose pour tous les deux et «ils vont bien, ils sont en pleine forme», assure le service presse de la Cour.

13h50 Suivez Claude Meisch en direct

Le ministre de l'Éducation nationale, Claude Meisch, et le recteur de l'Uni, Stéphane Pallage, présentent ce jeudi les premiers résultats d'une enquête scolaire intitulée «Épreuves standardisées», avec des données de 40 000 élèves et parents du Luxembourg. L'enquête, menée chaque année, permet de réaliser un suivi du système scolaire national. Cette édition donne de premiers aperçus sur l'impact de la pandémie sur le système éducatif.

Vous pouvez suivre cette conférence de presse dès 14h, en direct vidéo, avec une traduction simultanée en français.

13h L'ancien vice-Premier ministre Félix Braz s'est fait vacciner

«Got the shot», a écrit Félix Braz, dans un tweet avec une photo prise lors de son injection du vaccin anti-Covid.

L'ancien vice-Premier ministre de 55 ans, qui a été victime d'un infarctus en août 2019, fait désormais partie des personnes prioritaires pour recevoir le vaccin.

9h30 Le variant britannique dans 8 cas sur 10

La part du variant britannique dans les nouvelles infections ne cesse de progresser: après être devenu majoritaire à la mi-février, il représentait 81,4% des spécimens séquencés par le Laboratoire national de santé dans la semaine du 5 avril, a indiqué le LNS, dans un communiqué transmis jeudi. La semaine précédente, il n'était encore que de 75,5%.

Le variant sud-africain, lui, recule puisqu'il ne représente que 14,2% des cas contre 17,9% la semaine précédente. Quant au variant brésilien, seuls six cas ont été détectés, soit 1,25% des spécimens séquencés. Un variant beaucoup plus contagieux très surveillé par le Luxembourg et par l'ensemble des pays européens.

À noter que la couverture de séquençage a largement progressé en semaine 14 puisqu'elle s'élève à 50,7% de tous les cas positifs contre seulement 30% la semaine précédente.

8h30 La liste d'attente pour le vaccin AstraZeneca de nouveau accessible

Le site impfen.lu, comprenant la liste d'attente pour le vaccin AstraZeneca, était inaccessible mercredi soir. Ce jeudi matin, la situation est revenue à la normale.

Mercredi 21 avril

17h48 Le Covid a fait deux morts de plus

Le Luxembourg enregistre deux décès supplémentaires du Covid, ce mercredi. S'y ajoutent 285 nouvelles infections, détectées sur 9 742 tests, soit un taux de positivité de 2,93%. Le taux de reproduction reste inférieur à 1, avec 0,93.

Le nombre de personnes hospitalisées est à la baisse, avec 7 patients en moins pris en charge, pour un total de 114 hospitalisations. La baisse ne concerne que les soins normaux, avec 76 patients (-7), alors que le nombre de pris en charge aux soins intensifs est stable à 38.

Sur le front vaccinal, ça avance petit à petit. Mardi, 1 207 doses ont été administrées, dont 160 secondes doses. Au total, 166 724 doses ont été prodiguées et 46 416 personnes ont déjà reçu leurs deux injections.

14h48 Un dispositif pour limiter au maximum le nombre de doses perdues

Le gouvernement va permettre aux personnes volontaires pour se faire vacciner de bénéficier des doses restantes de la journée, rapporte le Wort. Une motion émise en mars dernier par le député Pirate Sven Clement a ainsi été validée mardi en commission de la Digitalisation. Le dispositif cible les personnes capables de recevoir leur dose, moins de 20 minutes après avoir été joints par téléphone. Les volontaires devront donc se trouver à proximité d'un des cinq centres de vaccination du pays, entre 18h et 19h (heure de fermeture).

En outre, Paulette Lenert, ministre de la Santé, annonce ce mercredi un changement de procédure dans les centres de vaccination, en réponse à une question parlementaire du député Déi Gréng Marc Hansen. «Actuellement, la population à vacciner est plus jeune et présente donc moins d'antécédents médicaux, note Paulette Lenert. Ceci permet, à l'instar d'autres pays européens, de simplifier et d'accélérer la procédure de vaccination et de diriger la majorité des personnes à vacciner vers une filière, où seul un professionnel de santé est présent et administre le vaccin». Pour rappel, la procédure initiale de vaccination prévoyait un passage systématique chez un médecin pour remplir un bref questionnaire de santé, la vaccination étant par la suite effectuée par un infirmier.

Toutes les personnes ayant reçu une invitation à se faire vacciner rempliront préalablement un bref questionnaire lors de leur prise de rendez-vous afin de déterminer certains facteurs de risque (antécédents d'allergies, prise d'anticoagulants, grossesse). Si l'un de ces facteurs s'applique, la personne concernée est automatiquement dirigée vers une filière avec médecin. Il est également à noter que si une personne est adressée dans une filière sans médecin, le professionnel de santé qui procède à la vaccination posera à nouveau les trois questions susmentionnées avant d'administrer le vaccin. En cas de réponse positive à l'une des trois questions, il réorientera la personne vers une filière avec médecin. «Toute personne peut évidemment aussi demander à rencontrer un médecin si elle en ressent le besoin ou si elle a des questions spécifiques», souligne la ministre.

14h21 Pas de procession dansante à Echternach

L'édition 2021 de la procession dansante d'Echternach tombe à l'eau, pour la deuxième année de suite. Prévu le mardi 25 mai, l'événement est inscrit par l'Unesco au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Les organisateurs «se considèrent contraints de procéder à l'annulation en raison» de la pandémie qui perdure, écrivent-ils, dans un communiqué. L'événement religieux attire chaque année des milliers de personnes dans la ville de l'est du Luxembourg. Un groupe de travail au sein de l'œuvre Saint-Willibrord cherche des initiatives pour faire vivre, malgré tout, la manifestation d'une manière ou d'une autre.

10h30 Un détenu sur sept est en quarantaine

À l'annonce jeudi dernier de la mise en place d'un «confinement partiel» au Centre pénitentiaire de Luxembourg (CPL), le gouvernement faisait état de quinze détenus positifs au Covid sur un peu plus de 500. Selon les informations de L'essentiel, il y en avait mardi 22, après un pic de 29 cas en fin de semaine passée. On dénombrait aussi plus de 70 quarantaines, suite à trois foyers d’infection. Le 6 avril, il y avait huit cas et 38 quarantaines et la prison avait alors prévu 67 lits de quarantaine et quinze pour les détenus positifs.

Deux tiers des détenus, pourtant déclarés prioritaires, ont refusé la vaccination lors d'une campagne début avril.


Mardi 20 avril

22h15 Xavier Bettel s'exprimera mercredi à 17h

Le Premier ministre Xavier Bettel et la ministre de la Santé Paulette Lenert s'exprimeront mercredi, à 17h, pour faire le point sur la situation sanitaire. Un état des lieux de la vaccination au Luxembourg sera également effectué. «Les modalités de la campagne de vaccination volontaire sur demande» seront présentées, a indiqué le gouvernement.

17h30 Pas de décès en 24h, mais plus de monde à l'hôpital

Pour la quatrième fois en 5 jours, le Luxembourg n'a enregistré aucun nouveau décès du Covid. Une bonne nouvelle qui confirme une tendance à l'amélioration alors que la fin de l'hiver et le début du printemps avaient été marqués par des clusters dans les maisons de soins.

Côté contaminations, la légère tendance à la baisse entamée début avril semble se confirmer. Avec 175 nouveaux cas sur 9 310 tests, le Grand-Duché ne s'en sort pas trop mal. Pour l'heure, un éventuel effet négatif de la réouverture des terrasses ne se fait pas sentir. Mais il faut rester prudent car les hôpitaux continuent de prendre en charge des patients. 5 personnes supplémentaires sont hospitalisées. 83 sont en soins normaux (+4) et 37 en soins intensifs (+1) en plus d'un patient du Grand Est.

Quant à la vaccination, elle se poursuit. 1 424 doses ont été administrées lundi, dont 283 secondes doses.

16h09 Letzshop a explosé tous les records en 2020

Letzshop a enregistré une croissance fulgurante en 2020, en raison de la crise sanitaire. La marketplace dédiée au commerce local a ainsi constaté une augmentation de +1 434% de commandes sur son site en 2020 par rapport à 2019, indiquent la Direction générale des classes et le groupement d’intérêt économique (GIE) Luxembourg for Shopping, dans un communiqué. Ceci a conduit à une explosion du chiffre d'affaires réalisé en 2020 de +803% par rapport à 2019 pour le commerce local.

La Direction générale des classes moyennes et le Luxembourg for Shopping GIE se félicitent à ce titre que Letzshop a su «maintenir les ventes à un niveau élevé», quand les magasins ont à nouveau ouvert. «Ce phénomène s’explique notamment par la grande variété de produits que les consommateurs trouvent désormais sur Letzshop et qui s’amplifie de jour en jour», estiment-ils. Letzshop compte au total 387 870 produits en ligne sur Letzshop.lu, dont 2 270 produits «Made in Luxembourg» de 72 commerçants locaux.

Initiée par la Direction générale des classes moyennes, la plateforme de vente en ligne Letzshop.lu a été lancée en septembre 2018. Elle est gérée par le groupement d’intérêt économique (GIE) Luxembourg for Shopping, qui regroupe la Direction générale des classes moyennes, la Chambre de commerce, la confédération luxembourgeoise du commerce, la Ville de Luxembourg, ainsi que 17 communes.

15h Pour que le home schooling soit une option

Jeudi, les élèves de première adressaient une lettre au ministre de l'Éducation nationale pour demander à ce que les cours en présentiel s'arrêtent un peu plus tôt, à l'approche du début des épreuves du bac. Le ministre Claude Meisch a demandé l'avis de la Conférence nationale des élèves du Luxembourg (CNEL).

La CNEL a indiqué, ce mardi à L'essentiel, qu'elle appuie la demande des lycéens mais souhaite néanmoins que «les élèves de première puissent avoir le choix de se rendre ou non à l'école pour garantir l'égalité des chances». La balle est maintenant dans le camp du ministre.

9h Les travailleurs plutôt optimistes pour l'avenir

Randstad, leader mondial des services RH, a mené une étude auprès de 800 travailleurs au Luxembourg, durant le premier trimestre 2021. Cette enquête semestrielle montre que les sondés font preuve d’un certain optimisme pour l'avenir, malgré le contexte pandémique. «73% souhaitent retourner sur le lieu de travail au moins partiellement» et «59% se disent motivés à rester chez leur employeur sur le long terme», expliquent les experts de Randstad.

Concernant le vaccin, «69% sont prêts à se faire vacciner si leur travail l'exige». Révélateur aussi, plus d'un sondé sur trois estiment qu'ils ne se sentiront pas en sécurité sur leur lieu de travail «tant que les personnes qui les entourent ne seront pas vaccinées». Les données récoltées au Luxembourg révèlent également que les travailleurs ne sont pas spécialement inquiets de perdre leur emploi dans les mois à venir.


Lundi 19 avril

18h05 La vaccination des 30-54 ans ouverte cette semaine

Les autorités préparent «un nouveau site Internet» pour accueillir la liste d'attente des 30-54 ans désireux de se faire vacciner contre le Covid-19 par AstraZeneca, indique le ministère de la Santé. Ce ne sera donc pas sur la même plateforme que les rendez-vous actuels. Les inscriptions seront accessibles «dans le courant de la semaine».

Le ministère rappelle que les dangers sont infimes et que les restrictions actuelles ne sont prises qu’au nom du principe de précaution. «Seulement 22 cas de complications ont été avérés sur 34 millions de doses injectées dans le monde», explique une porte-parole du ministère. Soit un cas sur 1,5 million. À l’heure actuelle, les refus de vaccin par les patients au Luxembourg ne dépassent pas 1,4%.

17h35 Un seul décès et des infections à un niveau bas

Le Luxembourg n'avait plus enregistré de chiffres du Covid aussi encourageants depuis de nombreux mois. Si un décès en deux jours est encore à déplorer, le nombre d'infections est relativement bas. 30 cas identifiés dimanche, c'est peu en comparaison aux mois précédents, même pour un jour de week-end.

Car ce chiffre reste à relativiser. Seuls 1 609 tests ont été effectués, soit 5 à 6 fois moins que lors d'une journée «normale». Il sera intéressant d'observer l'évolution au cours des prochains jours pour voir s'il s'agit d'une véritable tendance ou non.

À l'hôpital, l'évolution est plus contrastée. Si le nombre de patients pris en charge n'a pas bougé (116), six personnes de plus sont présentes en soins intensifs (36 + 1 patient du Grand Est).

13h13 Les résidents restent prioritaires pour le vaccin

Le Luxembourg n'envisage pas de vacciner les frontaliers, et cela n'a pas changé la semaine dernière, affirme une porte-parole de Xavier Bettel. Le Premier ministre avait indiqué la semaine dernière que le vaccin AstraZeneca continuerait à être administré de manière limitée. Il sera proposé aux volontaires de plus de 30 ans, qui devront s'inscrire sur une liste d'attente, dans le courant de la semaine.

Mais cette mesure ne s'applique qu'aux résidents. Les frontaliers du secteur de la santé ont été vaccinés, mais ils restent pour le moment une exception. Une fois que tous les résidents auront eu la possibilité de recevoir les injections, le vaccin pourra être proposé aux frontaliers, explique la porte-parole.

La raison: tous les États membres de l'Union européenne reçoivent des vaccins en fonction de leur population. Les frontaliers sont donc comptés dans leurs pays de résidence.

11h59 Une étude sur les clusters dans les hébergements pour personnes âgées

Une étude indépendante pour savoir d'où viennent les foyers d'infection dans les structures d'hébergement pour personnes âgées va être menée, suite à une motion en ce sens adoptée par les députés. Le directeur de la Santé, Jean-Claude Schmit, a présenté les grandes lignes de cette étude à venir, en commission parlementaire, ce matin. Elle aura notamment pour but d'analyser les sources de ces foyers d'infection et d'en déterminer les causes, d'évaluer l'application des mesures sanitaires et d'analyser l'immunisation des personnes âgées, après une première et une seconde dose de vaccin.

Un groupes d'experts nationaux et internationaux doit être créé à cette fin, qui devra rendre ses conclusions dans un délai de deux mois. On notera aussi que la ministre de la Santé, Paulette Lenert, a participé à la réunion de ce matin, et a donc bien repris le travail, comme nous vous l'annoncions la semaine dernière.

11h Le virus moins présent dans les eaux usées

Le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) a publié son rapport hebdomadaire sur la présence du coronavirus dans le réseau d'eaux usées à travers le pays. Et dans la semaine 15, du 12 au 18 avril, on note «une prévalence modérée du virus dans les eaux usées à l'échelle nationale». Mieux, les analyses effectuées dans les stations d'épuration relèvent «une tendance à la baisse, par rapport à la semaine précédente».

Cette amélioration semble être une réalité depuis une quinzaine de jours. «Les prochains échantillonnages confirmeront ou non la dynamique observée», souligne le LIST. Autrement dit, la situation est bien moins inquiétante qu'à l'automne dernier, mais reste encore plus tendue qu'en janvier dernier, où le virus avait par endroits disparu des eaux usées.

9h L'ING Night Marathon n'aura pas lieu

Si c'était acquis depuis des semaines pour la Fédération luxembourgeoise d'athlétisme ou la Ville de Luxembourg, la prolongation des mesures, qui doit être votée cette semaine, vient confirmer qu'il n'y aura pas d'ING Night Marathon 2021. À la date du 15 mai, les rassemblements de plus de 100 personnes seront encore interdits. L'épreuve devait fêter ses 15 ans.


Samedi 17 avril

17h35 Six hospitalisations en plus et 207 cas

Si le Luxembourg n'enregistre, pour la deuxième journée consécutive, aucun nouveau décès du Covid, le pays voit le nombre d'hospitalisations augmenter, passant de 110 à 116. Une hausse surtout liée aux soins normaux, où 85 patients sont pris en charge (+6). Ils sont 31 en soins intensifs (-1), dont un venu de la région Grand Est.

En outre, 207 nouveaux cas ont été signalés, pour un taux de positivité des tests de 1,73%. Sur le front vaccinal, un total de 159 110 doses ont été administrées et 45 168 personnes ont déjà reçu leur deuxième dose.

Vendredi 16 avril

17h10 Pas de nouveau décès enregistré

Après plusieurs journées noires, le Luxembourg n'a pas déclaré d'autre décès pour ce vendredi. 197 cas supplémentaires ont par contre été dépistés entre jeudi et vendredi, sur plus de 9 000 tests.

Bonne nouvelle concernant la situation dans les hôpitaux: les hospitalisations continuent de baisser. 78 patients sont actuellement pris en charge en soins normaux (84 la veille) et 31 en soins intensifs. Le taux de positivité baisse également, il passe de 2,48% à 2,15% tout comme le taux de reproduction qui s'établit désormais à 0,90% (contre 1,22 jeudi).

Concernant la vaccination, 5 905 doses ont été injectées ces dernières 24h. Le Grand-Duché a atteint 153 420 doses du vaccin anti-Covid administrées.

14h50 L'école à la maison pour sauver le bac?

Des élèves de classes de première dans les lycées luxembourgeois se sont fendus d'un courrier au ministre de l'Éducation nationale Claude Meisch pour lui faire part de leur inquiétude. D'après la lettre, publiée par RTL, ils réclament une fin anticipée des cours pour lever les inquiétudes sur l'organisation des examens de fin d'année.

Les élèves, issus d'une douzaine d'établissements du pays, craignent en effet que de nouvelles infections perturbent le bon déroulement des épreuves et ne les empêchent de passer leur bac correctement. Ils plaident pour un arrêt des cours le vendredi 7 mai et de l'école à la maison du lundi 9 au mercredi 12 mai, afin d'être moins exposés, dans la dernière ligne droite avant le bac, au virus dans les transports publics, à l'école, pendant les pauses... Ainsi, même si des élèves sont testés positifs, ils seraient moins nombreux en quarantaine.

10h Quelles restrictions après le 25 avril?

Les restrictions actuellement en vigueur devraient être reconduites au-delà du 25 avril, date actuelle de la fin de leur validité. Selon les informations de L'essentiel, les terrasses devraient rester ouvertes, mais les intérieurs des bars et restaurants ne pourront pas encore rouvrir. Le couvre-feu de 23h à 6h devrait aussi rester actif.

Le gouvernement discute de la prochaine loi Covid ce vendredi, et pourrait tout de même adopter quelques légers aménagements de ces restrictions. Pour en savoir plus sur les semaines à venir, vous pourrez suivre en direct sur notre site, avec une traduction vers le français, la conférence de presse du Premier ministre Xavier Bettel, qui doit s'exprimer à partir de 15h.

Et, une fois n'est pas coutume, le chef du gouvernement ne sera pas accompagné de Paulette Lenert dans cet exercice. La ministre de la Santé, toujours convalescente, doit reprendre le travail lundi. C'est donc le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, ministre de la Santé faisant fonction, qui s'exprimera au côté de Xavier Bettel.


Jeudi 15 avril

17h20 Le Luxembourg déplore un décès de plus

Après deux journées noires, le Luxembourg a enregistré un nouveau décès dû au coronavirus, ce qui porte à 785 le nombre total de morts depuis le début de la pandémie dans le pays. Côté contaminations, la tendance à la hausse observée la veille se poursuit avec 215 nouveaux cas pour 8 661 tests. Le taux de positivité s'établit ainsi à 2,48% et le taux de reproduction à 1,22.

À l'hôpital, la situation s'améliore un peu en soins normaux, avec 5 patients de moins pris en charge (84 au total). En revanche, elle est parfaitement stable en réanimation, avec 32 malades soignés plus une personne résidente du Grand Est.

Concernant la vaccination, 6 163 doses ont été injectées au cours des dernières 24 heures, dont 2 566 deuxièmes doses.

10h Le variant britannique domine le milieu scolaire

Un rapport de la situation de l'épidémie entre le 4 janvier et le 4 avril 2021 dans le milieu scolaire a été présenté. Appuyé de plusieurs graphiques, Romain Nehs, chef de la Direction générale de l’enseignement secondaire, a évalué la situation épidémique de ces derniers mois. «Le variant britannique est majoritaire dans les écoles. On a remarqué que la souche originale du virus avait été écartée. On peut donc conclure que les variants se propagent davantage».

Le variant britannique est devenu dominant fin janvier, début février, ce qui se reflète dans l'apparition de clusters dans les écoles. Mais depuis, «nous avons réussi à stabiliser la situation. Dans la grande majorité des cas, la mise à l'écart était la bonne mesure pour arrêter la propagation du virus».

Evolution des variants du virus à l'école

Evolution des variants du virus à l'école 2


Mercredi 14 avril

17h05 Sept décès et 272 contaminations supplémentaires

L'épidémie continue de faire des victimes au Luxembourg. Sept personnes ont péri des suites du Covid, mardi, ce qui porte à 784 le nombre total de décès à ce jour. La dernière fois que le pays a déploré autant de victimes en une seule journée remonte au 22 mars dernier. De plus, 272 personnes ont été testées positives, sur 9 510 tests PCR réalisés, soit un taux de positivité de 2,86%, en hausse par rapport à la veille (1,72%). Le taux de reproduction effectif du virus repasse au-dessus de 1 (1,23), ce qui signifie qu'une personne contaminée infecte en moyenne 1,23 nouvelle personne.

À l'hôpital, le nombre de patients pris en charge en soins normaux baisse, à 89 (-14) alors que 33 patients sont toujours en soins intensifs, dont un patient du Grand Est.

Côté vaccinations, 6 261 doses ont été administrées mardi, ce qui porte à 141 352 le nombre total de doses injectées à ce jour (103 565 doses 1 et 37 787 doses 2).


Mardi 13 avril

17h10 Cinq décès de plus et 179 nouveaux cas

L'épidémie continue de frapper au Luxembourg, avec cinq décès de plus enregistrés lundi. Au total, 777 personnes ont perdu la vie à cause du Covid-19 dans le pays. 179 tests positifs ont été répertoriés en l'espace de 24 heures, sur 10 412 tests PCR pratiqués, soit un taux de positivité d'1,72%. Le taux de reproduction du virus reste inférieur à 1 (0,95).

À l'hôpital, le nombre de patients pris en charge augmente légèrement, avec 103 malades en soins normaux (+4) et 33 patients en soins intensifs (+4), dont un patient du Grand Est.

Côté vaccinations, 4 813 doses ont été administrées lundi, ce qui porte à 135 091 le nombre total de doses injectées à ce jour (99 988 doses 1 et 35 103 doses 2).


Lundi 12 avril

21h15 - Les tests rapides dans les maisons de retraite

Les maisons de retraite devraient recevoir des tests rapides à la fin de cette semaine. Pour pourvoir aller rendre visite à un proche, il faudra présenter un test négatif lors d'un test obligatoire, selon la ministre de la Famille Corinne Cahen (DP) qui s'est confiée à RTL .

De plus, le personnel soignant et les résidents seront également encouragés à utiliser les tests rapides. Petite nouveauté et non des moindres, les travailleurs qui ne sont pas employés de façon permanente dans une maison de retraite pourront désormais être vaccinés.

17h25 Quatre décès de plus, les hospitalisations en baisse

Le Covid-19 a fait quatre nouvelles victimes au Luxembourg, portant à 772 le nombre total de décès depuis le début de la pandémie. Sur le plan des hospitalisations, une légère baisse apparaît avec 128 prises en charge au total.

La diminution est particulièrement remarquable en soins normaux (-7), mais deux patients de plus sont soignés en soins intensifs (28 au total, chiffre auquel il faut ajouter un patient du Grand Est).

Dimanche oblige, personne n'a été vacciné. Côté infections, 29 nouveaux cas ont été répertoriés sur 457 tests effectués. Le taux de positivé est de 6,35% car seules des personnes symptomatiques sont testées le dimanche. Le taux de reproduction est inférieur à 1 (0,96).

17h20 La kermesse de Cessange et le «Mäertchen» annulés

Sans grande surprise, les résidents devront faire sans le «Mäertchen» cette année. La traditionnelle kermesse avec stands de nourriture et de jeux ne pourra pas se tenir du 24 avril au 9 mai en raison de la situation sanitaire, a indiqué la capitale.

Même chose pour la kermesse de Cessange qui devait avoir lieu du 23 au 27 avril. Concernant la Schueberfouer, «aucune décision officielle n'a été prise», avait indiqué la bourgmestre Lydie Polfer.

11h15 Très peu de doses de vaccin perdues

La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a fait le point sur la conservation des vaccins, dans une réponse parlementaire au député déi Lénk, Marc Baum, qui s'inquiète du sort des doses non utilisées. Elle a d'abord rappelé que la durée de conservation est «spécifique pour chaque vaccin», allant de trois à six mois en moyenne. Par contre, quand ils sont décongelés, la durée de conservation entre 2 et 8°C varie de 30 jours (Pfizer, Moderna) à trois mois (Johnson & Johnson). L'AstraZeneca, lui, ne nécessite pas de congélation.

Comme tout produit décongelé, les vaccins «ne peuvent plus être recongelés, tout comme des vaccins à température ambiante ne peuvent plus être réfrigérés à nouveau», indique la ministre, qui insiste sur «le respect rigoureux de la chaîne du froid» pour garantir «la qualité, la stabilité et l'intégrité des doses de vaccins qui seront injectées». De même, les doses déjà reconstituées ne peuvent être conservées «plus d'une journée».

Un casse-tête pour les responsables de la vaccination dont le but est évidemment de gâcher le moins possible. En plus d'extraire le maximum de doses de chaque flacon, s'il reste de quoi vacciner en fin de journée, les centres sont invités à vacciner leur personnel ou contactent les personnes prioritaires. Et la ministre l'assure: «Le personnel en charge de la vaccination gère les doses de manière très professionnelle et à ce jour les pertes de doses sont à considérer comme très marginales».

11h07 Quid de la vaccination pour les donneurs de sang?

Paulette Lenert, la ministre de la Santé, indique que les donneurs de sang ne sont pas vaccinés en priorité contre le Covid. «La stratégie consiste, dans une première phase, à vacciner les professionnels de santé qui sont en contact avec les personnes vulnérables, afin de créer un soi-disant "cordon sanitaire", puis à vacciner les personnes vulnérables elles-mêmes d'abord, rappelle-t-elle. Les donneurs de sang recevront une invitation à la vaccination en fonction de leur âge et de leur éventuelle vulnérabilité».

8h25 Le gouvernement a fait appel à deux entreprises pour la campagne de vaccination

La direction de la Santé a sélectionné deux entreprises pour fournir un support dans la campagne de vaccination, dans le cadre d'un appel d'offres. C'est ce qu'indique Paulette Lenert, la ministre LSAP de la Santé, en réponse à une question parlementaire posée par la députée CSV, Martine Hansen.

La société luxembourgeoise de conseil, Arendt Business Advisory SA, a été choisie pour la coordination de la campagne de vaccination. «Elle a le rôle d'un secrétariat général et exécute et surveille les décisions prises par le comité d'organisation», explique Paulette Lenert. Un budget de 835 100 euros a été défini sur une période de 38 semaines. Il doit servir à rémunérer le coordinateur général et son adjoint (52% de la somme), les trois coordinateurs opérationnels (48% de la somme) et permettre de payer les heures supplémentaires.

En outre, une entreprise a été sélectionnée pour la mise en place et la gestion de ligne téléphonique d'assistance pour la vaccination. Une enveloppe de 8,3 millions d'euros environ a été débloquée pour payer le personnel (y compris le coordinateur général) et le matériel. «Les envois de 100 000 courriers pour les personnes qui ont besoin de rendez-vous à la hotline coûtent 208 000 euros, ajoutait la ministre, le 25 mars, dans une autre réponse parlementaire. Sans oublier un budget que nous avons réservé pour payer les appels supplémentaires, qui représentent plus de 3 000 appels par jour en moyenne par semaine».


Samedi 10 avril

18h45 Cinq décès supplémentaires en l'espace de 24 heures

Vendredi a été une nouvelle journée noire sur le front du Covid, au Luxembourg. Cinq personnes de plus ont perdu la vie à cause de l'épidémie, ce qui porte à 768 le nombre total de victimes à ce jour. 183 personnes ont été testées positives sur un total de 11 499 tests PCR réalisés, soit un taux de positivité d'1,59%. À l'hôpital, la situation est stable, avec 106 patients placés aux soins normaux (+5 par rapport à la veille), et 27 patients (-3) en soins intensifs, dont un patient du Grand Est.

4 949 doses de vaccin ont été administrées pour la seule journée de vendredi. 126 902 doses ont déjà été injectées à ce jour, et 33 152 personnes ont reçu les deux doses.


Vendredi 9 avril

18h04 Tests PCR gratuits pour les voyageurs arrivant au Findel

À partir de ce vendredi, tout voyageur arrivant au Luxembourg par avion pourra bénéficier de nouveau d’un test PCR gratuit à l’aéroport du Findel, indique le ministère de la Santé dans un communiqué. «Les passagers doivent se faire tester le jour même de leur arrivée dans le centre de tests Covid sur le site de Lux-Airport, en présentant leur voucher (disponible avec les bagages) et leur ticket d’avion», précise-t-il. Les résultats des tests PCR sont généralement disponibles après 24 heures.

17h18 Un mort et 287 cas supplémentaires en 24h

Un résident a succombé au Covid jeudi, portant le total à 763 décès, depuis le début de la crise. En outre, 287 résidents ont été testés positifs au virus, sur un total de 11 485 tests réalisés, soit un taux de positivité de 2,5%. Le taux de reproduction du virus reste lui inférieur à 1 (0,93).

À l'hôpital, la situation s'améliore légèrement, avec 101 patients placés aux soins normaux (-7 par rapport à la veille), et 30 patients (-2) en soins intensifs, dont un patient du Grand Est.

En parallèle, la campagne de vaccination se poursuit. 121 953 doses ont désormais été administrées, dont 91 074 premières doses et 30 879 secondes doses.

9h30 Cohue en terrasse ce week-end?

De retour depuis mercredi, les terrasses préparent leur premier week-end: un peu plus chaud (jusqu'à 10°C), mais en partie pluvieux. Pour les résidents, pas de restrictions hormis les horaires (6h-18h) et les règles strictes pour tous (table de deux ou plus du même foyer, distances...). Depuis la France, hors déplacement de travail des frontaliers, seules les personnes vivant à moins de 10 km de la frontière peuvent se rendre au Luxembourg. Sinon l'amende est de 135 euros.

En venant de Belgique, les voyages non essentiels sont interdits. Des exceptions sont prévues pour les habitants des communes limitrophes. Mais seulement pour les activités autorisées aussi en Belgique. Donc pas de restos ou de cafés... Difficile, certes, à contrôler mais l'amende est à 250 euros. Côté allemand, on peut venir au Grand-Duché, mais Sarre et Rhénanie-Palatinat ont aussi leurs terrasses.


Jeudi 8 avril

19h20 Des autotests en supermarché

Déjà présents en pharmacie et utilisés pour des projets-pilotes dans les écoles, les autotests Covid, réalisables facilement sans l'aide d'un professionnel de santé avec un résultat en une quinzaine de minutes, arrivent peu à peu dans les supermarchés, auxquels la direction de la Santé a fait une liste de recommandations.

Cactus par exemple en a mis en vente cette semaine en quantités limitées et de prochaines livraisons sont en cours. Auchan en attend dès la semaine prochaine, Lidl, Aldi et bien d'autres sont sur le coup. Le ministère de la Santé en est pour sa part à plus de 8 millions d'unités commandées. Leur utilisation doit être généralisée dans les écoles à la rentrée après les vacances de Pâques.

17h03 Aucun décès en 24h mais un nombre élevé de cas positifs

Le Luxembourg n'a pas enregistré de décès supplémentaires pour la journée de mercredi. Rappelons que 762 résidents ont succombé au Covid, depuis le début de la crise.

En revanche, 387 résidents ont été testés positifs au coronavirus mercredi, sur un total de 13 579 tests réalisés. Soit le deuxième nombre de cas le plus élevé en 2021. Le 30 mars dernier, 388 cas positifs avaient ainsi été enregistrés. Le taux de positivité mercredi est de 2,85%.

À l'hôpital, la situation est stable, avec 108 patients placés en soins normaux (le même nombre que la veille) et 32 patients en soins intensifs (+1 ), dont un patient du Grand Est.

En ce qui concerne la campagne de vaccination, 117 137 doses ont désormais été administrées, dont 88 717 premières doses et 28 420 secondes doses.

16h36 Le variant anglais est toujours largement majoritaire

Le Laboratoire national de santé (LNS) a publié ce jeudi matin, les résultats de ses séquençages d'échantillons de virus prélevés dans la semaine du 22 au 28 mars. Sur les 548 séquençages, soit 32,4% des cas positifs de la semaine en question, il ressort que le variant Sras-CoV B.1.1.7, c'est-à-dire le variant anglais, représente 73,5% des cas. Le variant dit «sud-africain» est lui responsable de 18,4% des infections. Au total, ces deux variants sont donc responsables de 91,9% des cas positifs étudiés.

15h29 415 cas dans les écoles

D'après le bilan hebdomadaire communiqué ce jeudi par le ministère de l'Éducation nationale, 415 nouveaux cas ont été recensés dans les écoles luxembourgeoises lors de la semaine du 29 mars au 4 avril, contre 433 la semaine précédente. La plupart de ces cas (344) concernent des «scénarios 1», ce qui signifie qu'un élève ou un enseignant a été infecté à l'extérieur de l'école, sans propagation au sein de l'établissement. Ce scénario concerne 83 écoles fondamentales, 45 lycées et trois centres de compétences.

Le «scénario 2», avec deux cas positifs dans une même classe, concerne 46 cas dans 11 écoles, 15 lycées et un centre de compétence. Enfin, 25 cas concernent le «scénario 3» (3 à 5 cas dans une classe), dans 3 écoles et 8 lycées. Aucune chaîne d'infection n'a été détectée, alors que trois chaînes avaient été trouvées la semaine d'avant.

15h 0,27% de tests positifs à Differdange

Les écoles et maisons relais de Differdange avaient fait l'objet d'une vaste campagne de dépistage du 29 mars au 2 avril. En tout, 3 708 personnes ont été testées, des enfants de 4 à 12 ans, et des membres du personnel enseignant et éducatif. Il en ressort que dix personnes, 7 enfants et 3 adultes, étaient positives au Covid-19, soit un taux de positivité de 0,27%.


Mercredi 7 avril

21h27 Le Luxembourg ne fixe pas de distinction d'âge pour AstraZeneca

Le Luxembourg a décidé de continuer à administrer le vaccin AstraZeneca (désormais appelé Vaxzevria) sans distinction d'âge et de sexe. C'est ce qu'indiquent ce mercredi soir les ministères d'État et de la Santé, dans un communiqué.

Pour rappel, l'EMA a établi ce mercredi un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins inhabituels et l’administration du vaccin AstraZeneca. Par conséquent, la Belgique et l'Italie ont respectivement décidé de réserver ce vaccin aux plus de 55 ans et aux plus de 60 ans. Plusieurs autres pays de l'Union européenne avaient déjà décidé de ne plus administrer ce vaccin en dessous d'un certain âge, comme la France et l'Allemagne.

Mais le ministère d'État et le ministère de la Santé soulignent que l’analyse de l’EMA, basée sur des données concernant des personnes vaccinées entre 18 et 79 ans, «n’a pas révélé de différence entre hommes et femmes et n’a pas non plus permis de confirmer, sur base des données actuellement disponibles, l’existence de facteurs à risque spécifiques».

18h58 Élèves et professionnels de l'éducation invités

Les invitations pour la campagne de tests à grande échelle dans le milieu scolaire ont été envoyées à la fin de la semaine dernière, indique ce mercredi le ministère de l'Éducation nationale. Enfants de 4 à 19 ans, enseignants et autres professionnels de l'éducation sont invités à se faire tester. Ceux qui n'ont pas eu d'invitation d'ici demain peuvent contacter le ministère par mail sur testing@men.lu.

Par ailleurs, le ministère «encourage» les personnes invitées à «passer le test, dans la mesure du possible, avant la fin des vacances de Pâques» afin de «permettre un retour à l'école et un fonctionnement dans la plus grande sécurité sanitaire possible».

17h10 Un décès et 168 cas de plus en 24 heures

Comme la veille, une personne de plus a perdu la vie à cause du Covid-19, ce qui porte à 762 le nombre total de victimes à ce jour au Luxembourg. 168 personnes ont été testées positives sur un total de 8 457 tests PCR effectués, soit un taux de positivité d'1,99%. Le taux de reproduction effectif du virus, lui, reste inférieur à 1 (0,78). La situation est plutôt stable à l'hôpital, avec 108 patients en soins normaux (+3 par rapport à la veille) et 31 en soins intensifs (-1), dont un patient du Grand Est.

112 764 doses de vaccin ont été administrées à ce jour, dont 3 826 au cours de la seule journée de mardi. 26 408 personnes ont déjà reçu les deux doses.

16h Du mieux la semaine dernière

La semaine du 29 mars au 4 avril a connu une légère amélioration, sur le front du Covid-19, selon les chiffres publiés ce mercredi par le ministère de la Santé. 19 décès ont été constatés, contre 20 la semaine précédente, tandis que le nombre de cas positifs a reculé de 8,4%, pour s'établir à 1 544, malgré un nombre de tests largement supérieur.

La source de contamination reste inconnue pour près de la moitié des cas, tandis que le cercle familial est responsable de 34,5% des nouvelles infections. La quasi-totalité de ces dernières se font via un variant, puisque 92,2% des échantillons positifs séquencés montrent la présence des variants britannique ou sud-africain.

La situation s'est légèrement dégradée dans les hôpitaux, puisque le nombre d'hospitalisations en soins normaux est passé de 107 à 111, tandis que les services de soins intensifs ont soigné 29 personnes, au lieu de 21.

11h30 Les 55-64 ans invités à se faire vacciner

«Les premières invitations à destination des personnes couvertes par la phase 5 de la campagne de vaccination seront envoyées au cours de cette semaine», a indiqué mercredi le ministère de la Santé. Cette phase concerne désormais les personnes de 55 à 64 ans. La priorité est donnée à l'âge et aux résidents souffrant de diabète sans complication, d'hypertension artérielle non compliquée, d'obésité ou encore aux femmes enceintes...

Dans l'invitation, la population concernée trouvera la démarche pour prendre rendez-vous dans l'un des centres de vaccination, au choix. «Les invitations seront envoyées au fur et à mesure et en fonction des livraisons de vaccins», précisent les autorités.

10h30 1 583 pompiers ont déjà reçu la première dose

Comme les soignants, les personnels du Corps grand-ducal d'incendie et de secours font partie des prioritaires à la vaccination. 80% des pompiers invités ont déjà répondu favorablement à l'invitation. Au 2 avril, 1 583 avaient déjà reçu une première injection du vaccin anti-Covid sur 2 145 invités, apprend-on dans une réponse parlementaire de la ministre de l'Intérieur, Taina Bofferding.

10h15 Jour J pour la réouverture des terrasses

Bien sûr ils auraient rêvé d'un peu plus que les 7 degrés attendus. Mais le grand jour est arrivé pour la réouverture des terrasses, sous des conditions strictes: entre 6h et 18h, deux personnes au maximum par table sauf s'il s'agit d'un même foyer, 1,50 m entre les tables, port du masque debout...

Mardi, le ministère de la Santé a défini une terrasse dans ce contexte: «Tout espace à l’extérieur, donc à l’air libre, sans fenêtres et sans murs», excluant ainsi les tentes fermées. Se référant au lieu «par nature bien aéré et ventilé» cité dans la loi, le secrétaire général de l'Horesca, François Koepp, disait apprécier la «liberté» laissée aux restaurateurs et appelait «au bon sens» pour la mise en œuvre et les contrôles. Rien n'interdisant selon lui «un auvent ou un chapiteau» à condition que l'air entre et sorte.


Mardi 6 avril

19h43 Les femmes enceintes pourront être vaccinées en avance

Le gouvernement a décidé de suivre l’avis du Conseil supérieur des maladies infectieuses concernant la vaccination des femmes enceintes, à partir de la 10e semaine d’aménorrhée (soit dix semaines après l'arrêt des règles). C'est ce qu'indique ce mardi le ministère de la Santé, interrogé par L'essentiel.

Les femmes enceintes seront incluses dans la phase 5b de la stratégie vaccinale. Pour mémoire, six phases ont au total été définies, la phase 6b étant destinée pour la population résidente générale âgée de 16 à 54 ans. En outre, la vaccination des femmes allaitantes contre le Covid, quel que soit le produit vaccinal, est recommandée.

17h30 Sept cas et un décès de plus au Luxembourg

Le ministère de la Santé a communiqué son dernier bilan. Entre lundi et mardi, un autre résident a été victime du Covid-19. Par ailleurs, sept personnes ont été testées positives au virus sur 483 tests réalisés.

Le nombre d'hospitalisations est en augmentation avec 137 personnes hospitalisées, dont 105 en soins normaux (contre 103 lundi) et 32 en soins intensifs (contre 29 lundi). La campagne de vaccination se poursuit avec un total de 108 940 doses administrées.

16h Le ministère de l'Économie augmente et prolonge son régime d'aides en faveur des entreprises

Le ministère de l'Économie a décidé de prolonger le régime d'aides aux entreprises destiné aux investissements malgré le Covid, a-t-il annoncé dans un communiqué ce mardi. Le ministère a également augmenté le montant maximum de cette aide par entreprise, elle passe désormais de 800 000 euros à 1,8 million.

Devant arriver à échéance au 30 juin 2021, cette aide à l’investissement sera prolongée jusqu’à la fin de l’année. Le Conseil de gouvernement a adopté le projet de loi prévoyant cette prolongation vendredi.

12h15 Récupérez en ligne votre certificat de vaccination

Les personnes qui ont déjà reçu une ou deux doses de vaccin contre le Covid peuvent désormais télécharger en ligne leur certificat de vaccination. Le document est disponible depuis ce week-end via l'espace privé sur MyGuichet.lu.

Ce certificat de vaccination national est une preuve «dans le cadre de la campagne organisée par le gouvernement luxembourgeois», rappelle le ministère de la Santé. Le document dispose d’un code GouvCheck qui garantit son authenticité.

10h35 Les HRS cherchent leur nouveau directeur général

«Les Hôpitaux Robert Schuman (HRS) et le directeur général, le Dr Claude Schummer ont décidé de se séparer et de mettre fin à leur relation de travail», indique l'établissement ce mardi matin, dans un communiqué. «Le poste de directeur général des HRS fera l'objet d'un appel à candidatures national et international. Toute la démarche de recrutement se fera en étroite collaboration avec le Conseil médical et la délégation du personnel», est-il précisé.

Jusqu'à la nomination du nouveau directeur général, la fonction de direction est assurée collégialement sous l’égide du directeur administratif et financier, Sandra Thein.


Lundi 5 avril

17h25 Le Luxembourg déplore cinq décès supplémentaires

Cinq résidents ont succombé au Covid ce week-end (samedi et dimanche), portant le total à 760 décès depuis le début de la crise. En outre, 54 résidents ont été testés positifs au coronavirus, sur un total de 1 016 tests réalisés. Soit un taux de positivité de 5,32%.

À l'hôpital, la situation s'améliore légèrement, avec 103 patients en soins normaux (-8 par rapport à vendredi) et 29 patients en soins intensifs (-1 par rapport à vendredi).

Au niveau de la vaccination, le cap symbolique des 100 000 doses de vaccins administrées a été franchi. Ainsi 105 885 doses ont désormais été délivrées depuis le début de la campagne de vaccination. Dont 81 088 premières doses et 25 797 deuxièmes doses.

17h13 Schneider peut signer les documents de Lenert

Un arrêté grand-ducal de vendredi accorde jusqu'au 18 avril à Romain Schneider, ministre de la Sécurité sociale, la signature pour les documents de Paulette Lenert, ministre de la Santé et de la Protection des consommateurs. En convalescence, celle-ci ne devrait pas revenir avant le lundi 19 avril, comme l'écrivait L'essentiel la semaine dernière.

12h 99 356 doses de vaccins administrées

Selon les chiffres communiqués au début du week-end, et avant le bilan qui sera présenté ce lundi, le nombre total de vaccins administrés au Luxembourg s'élève à 99 356. Dans le détail, 30 359 doses ont été administrées au centre Victor Hugo (Limpertsberg), 17 700 par les équipes mobiles, 17 240 dans les hôpitaux, 15 029 au centre de vaccination d'Esch-sur-Alzette, 11 197 au centre de vaccination d'Ettelbruck et 7 831 au centre de Mondorf.

Parmi ces 99 356 vaccins, il s'agit de 75 862 premières doses et 23 494 deuxièmes doses.

8h Petit rappel pour les rassemblements privés

Même si le confinement n'est plus une obligation légale, «il reste recommandé de limiter ses contacts interpersonnels et ses déplacements», rappelle le ministère de la Santé en marge du week-end de Pâques et de ce lundi férié. Les rassemblements à domicile, dans un lieu fermé ou en plein air, sont limités aux personnes faisant partie du même ménage, ou qui cohabitent, «et un maximum de deux visiteurs qui font également partie d'un même ménage ou qui cohabitent».

Notez que les personnes qui font partie du même ménage ou qui cohabitent ainsi que les personnes invitées ne sont pas soumises à l'obligation de distanciation physique et le port du masque n'est pas obligatoire. Les autorités rappellent qu'il est «important de limiter les contacts interpersonnels et le nombre de personnes pouvant être invitées, car toute personne invitée constitue un risque supplémentaire en termes de transmission du virus».


Dimanche 4 avril

10h Les Centres de consultations sont fermés

Les deux centres de consultations Covid-19, à Luxembourg-Ville (31, boulevard Adenauer) et à Esch-sur-Alzette (2, rue Jos Kieffer), ouverts sept jours sur sept de 9h à 15h, sont exceptionnellement fermés en ce dimanche de Pâques. «Mais fonctionneront normalement le lundi de Pâques (5 avril 2021)», rappelle le ministère de la Santé.

Ces deux centres accueillent uniquement des personnes de plus de 6 ans symptomatiques et déjà testées positives. «Lorsque le médecin du CCC le prescrit, un test PCR peut être directement réalisé sur place. La consultation et/ou le test PCR sont gratuits».

En revanche les deux centres de consultation «fonctionneront normalement ce lundi de Pâques, de 9h à 15h.


Samedi 3 avril

17h15 Le Luxembourg déplore cinq nouveaux morts

Cinq malades sont décédés du Covid entre vendredi et samedi au Luxembourg, a indiqué le ministère de la Santé samedi. La veille, un seul décès avait été annoncé.

Par ailleurs, le taux de positivité remonte ce samedi, il était à 1,59% vendredi, il est à 1,67% ce samedi. 255 cas supplémentaires ont d'ailleurs été détectés entre vendredi et samedi, sur 15 279 tests réalisés (223 vendredi).

Concernant la situation dans les hôpitaux, elle reste stable avec l'occupation de 111 malades depuis jeudi. 30 patients, dont un malade du Grand Est, se trouvent toujours en soins intensifs.

14h54 Pas de données Covid les dimanches

À compter de ce week-end pascal, les données liées à la pandémie de Covid-19 au Luxembourg ne seront plus publiées les dimanches jusqu'à nouvel ordre, indique ce samedi le ministère de la Santé. Une décision destinée à «permettre aux équipes hospitalières et du monitoring un moment de répit» bien mérité. En outre, une version allégée des données sera publiée le lundi de Pâques.


Vendredi 2 avril

22h Les règles pour entrer en Moselle depuis le Luxembourg

Pour un déplacement depuis le Luxembourg vers le département de la Moselle, en France, un test PCR négatif de moins de 72 heures est obligatoire, a rappelé la Préfecture de Moselle vendredi dans le cadre des nouvelles mesures applicables dès les prochains jours en France. Mais il existe plusieurs exceptions dans le cadre de ces déplacements frontaliers. Les travailleurs «dont l'urgence ou la fréquence du déplacement est incompatible avec la réalisation d'un test» sont exemptés.

Idem pour «les déplacements d'une durée inférieure à 24 heures» pour «les personnes habitant à moins de 30 kilomètres de la frontière». Les chauffeurs routiers «dans l'exercice de leur activité» n'ont pas, eux non plus, à présenter ce test PCR négatif.

17h30 Un 750e décès, cinq patients de moins à l'hôpital

Le Luxembourg a annoncé ce vendredi un 750e décès dû au Covid. En outre, 223 résidents supplémentaires ont été testés positifs, sur 13 989 tests, soit un taux de positivité de 1,59%.

Petite accalmie du côté des hôpitaux. Le nombre total de patients pris en charge baisse, passant de 146 jeudi à 141 ce vendredi. Dans le détail, 111 personnes sont hospitalisées en soins normaux (-5). Et 30 patients, dont un du Grand Est, sont en soins intensifs, un chiffre stable par rapport à la veille.

Au niveau de la vaccination, le Grand-Duché s'approche peu à peu de la barre des 100 000 doses injectées, avec un total à 99 356, dont 23 494 deuxièmes doses pour une vaccination complète et 75 862 personnes ayant reçu leur première dose. Sur la journée de jeudi, 3 698 doses ont été administrées, dont 988 deuxièmes doses.

Enfin, le pays compte 3 759 infections actives et 57 596 résidents ont déjà guéri de la maladie.

17h12 L'abattement fiscal prolongé

Le gouvernement a décidé ce vendredi de reconduire en 2021 une mesure fiscale décidée en 2020. Les propriétaires de locaux commerciaux qui accordent à leurs locataires des réductions de loyers peuvent prétendre à un abattement fiscal d'un montant pouvant atteindre 15 000 euros sur l'année.

Le gouvernement veut ainsi alléger le poids des loyers qui pèsent sur des entreprises souffrant déjà de la crise liée au coronavirus, qu'elles aient été contraintes de fermer ou non. Le projet de loi approuvé en conseil de gouvernement sera déposé à la Chambre au plus vite, pour une procédure législative qui doit se dérouler dans «les meilleurs délais».

16h15 Congé familial spécial: le formulaire est disponible

Après le vote jeudi par la Chambre des députés du prolongement du dispositif jusqu’au 17 juillet, le nouveau formulaire permettant de faire une demande de congé pour raisons familiales est disponible sur le site sur guichet.public.lu.

Un formulaire utile en cas de mise en quarantaine ou à l’isolement de l’enfant ou encore de fermeture partielle ou complète de la structure d’accueil pour enfants (comme c'est le cas en France à partir du mardi 6 avril).

10h30 702 bus équipés de gel hydroalcoolique

Les ministres de la Mobilité et des Travaux publics et de la Santé ont fait le point sur les distributeurs de gel désinfectant dans les transports en commun, dans une réponse au député pirate Marc Goergen. Les ministres ont rappelé que toutes les entreprises de transport – publiques ou privées – se devaient d’installer des moyens de désinfection des mains. Ainsi, 702 bus RGTR sont déjà équipés de distributeurs. 252 nouveaux ont été commandés et sont en instance d’installation.

Du côté des CFL, à ce jour, 16 distributeurs ont été installés dans les gares dont six dans la seule gare de Luxembourg. Une quarantaine devrait être prochainement installée dans les bus CFL. Et sur les 20 000 minidoses commandées par la compagnie ferroviaire, 8 000 ont déjà été distribuées aux usagers.


Jeudi 1er avril

20h 53 clusters dans les maisons de retraite

La ministre de la Famille Corinne Cahen, interpellée par Michel Wolter (CSV), a révélé que 40 établissements pour personnes âgées de long séjour ont connu au moins deux décès liés au Covid depuis mars 2020. Sur 5 220 résidents au total, 1 775 ont été positifs (36,5%) et 328 sont décédés (6,2% des résidents, 18,5% des testés positifs). Le taux de mortalité a varié selon les établissements de 5 à 35%.

Au total, 53 clusters (plus de cinq cas endéans une période de deux semaines) ont été révélés pour un total de 1 660 résidents positifs. Ces clusters ont varié entre 5 et 101 cas, un maximum enregistré à Esch (Op der Leier) et Niederkorn (Um Lauterbann).

Conséquence, l'opposition au sein de la Chambre des députés s'est réunie, jeudi, pour réclamer que Corinne Cahen «présente sa démission au Grand-Duc». La motion a été déposée par les députés Michel Wolter (CSV), Fernand Kartheiser (ADR), David Wagner (déi Lenk) et Sven Clement (Pirates). Ils jugent la responsabilité de la ministre engagée dans les clusters des structures pour personnes âgées.

17h20 Trois morts supplémentaires enregistrés

Le Covid a fait trois nouvelles victimes dans le pays, portant le bilan à 749 morts depuis le début de la pandémie. Par ailleurs, 238 personnes ont été testées positives au virus entre mercredi et jeudi, sur plus de 12 000 tests réalisés.

Le nombre d'hospitalisations continue également d'augmenter, avec 146 malades pris en charge; 116 personnes occupent actuellement les soins normaux et 30 se trouvent en soins intensifs, dont un malade du Grand Est.

Concernant la vaccination, 3082 doses ont été injectées, ces dernières 24h. Depuis de le début de la campagne, le Luxembourg a déjà administré 95 657 doses de vaccin.

14h25 Marc Spautz (CSV) propose de prolonger le chômage partiel

À partir du 1er mai, les entreprises dites des secteurs vulnérables (horeca, tourisme, événementiel) pourront continuer à bénéficier du chômage partiel mais seulement pour 50% des heures de travail et non plus 100% jusqu’ici.

Une erreur pour le député CSV, Marc Spautz, qui a déposé, mercredi après-midi, une motion à la Chambre des députés pour demander le prolongement des mesures actuelles jusqu’au 31 décembre pour ces secteurs vulnérables.

«Le chômage partiel reste un dispositif essentiel dans la lutte contre les conséquences économique

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • JOssss le 03.03.2020 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    un seul cas? a la BGL ils avaient 6 cas. Est-ce une tactique pour faire reduire la panique generale?

  • MCM le 12.04.2020 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment ce fait il que les maisons de retraite ne communiquent pas le nombre de décès

  • nickname le 14.04.2020 08:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas sûr qu’on aura des vrais masques pour se protéger, le gouvernement a fait savoir ce matin que ces masques ne seraient pas assez écologiques pour notre planète. Et oui vous avez bien entendu! L’arrêt total de l’industrie, la fermeture des aéroports et frontières, les suicide du personnel hospitalier, ne semblent pas être suffisants pour les verts. Je pense que la population a fait assez de sacrifices suite à cette gestion catastrophique par nos gouvernements. Encore une fois cela démontre l’idéologie. Entre la mort et un masque « non écologique » comment peut-on choisir. Il faudrait organiser un rérérendum sur les masques!

Les derniers commentaires

  • plm le 23.04.2021 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps pour le gouvernement arrête leur cinéma laisse nous vivre nos vies

  • N importe quoi le 22.04.2021 17:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Continuez comme ça !!!!

  • Teddy le 22.04.2021 17:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avis à l’Essentiel: Quel vaccin LLAARR ont- elles reçu???? Vous avez omis de le préciser.

  • packtiech le 22.04.2021 14:05 Report dénoncer ce commentaire

    pauvres enfants! C'est juste ridicule de les forcer à forcer un masque qui ne sert à rien du tout!

  • Fred doudou le 21.04.2021 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    La preuve que nous ne voulons pas AZ, passons un marché privé avec Pfizer au prix du marché. Je veux bien payer de ma poche 100-200€ si il faut mais je refuse AZ même si on me donne 1.000€. Plein de pays acceptent AZ on peut faire des dons ...