Au Luxembourg

25 août 2021 21:24; Act: 26.08.2021 08:41 Print

Pas de kérosène vert au Findel pour le moment

LUXEMBOURG - Selon le ministre de la Mobilité, il est impossible, actuellement, d'acheminer du carburant durable par l'oléoduc qui alimente l'aéroport du Findel.

storybild

Le seul moyen serait d'acheminer le carburant durable par camions. © Editpress/Herve Montaigu (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

Aux dires du ministre de la Mobilité, François Bausch, il n'est pas possible actuellement d'acheminer du carburant durable par l'oléoduc qui alimente l'aéroport du Findel. Le seul moyen serait de l'acheminer par camions. Ce, même si les moteurs des avions de la compagnie Cargolux peuvent fonctionner avec un mélange incluant jusqu'à 50% de carburant durable.

La situation diffère du côté de Luxair, qui envisagera de réduire son empreinte carbone lors du remplacement d'une partie de sa flotte. Le coût actuel du carburant pour l'aviation durable reste quatre à cinq fois plus élevé que celui du kérosène d'origine fossile. Cela implique un impact significatif sur les coûts opérationnels des compagnies aériennes.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LeTroll le 26.08.2021 07:21 Report dénoncer ce commentaire

    Quand l'huile pour la partie "verte" provient de monocultures, est-ce bien durable? Je crains qu'il ne s'agisse que de "greenwashing".

  • veritis le 26.08.2021 07:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un carburant durable..... vous voulez dire, un carburant à base d'huile de palme ou encore le bioéthanol ( qui en contient aussi), coûteux à produire ( il faut des terres)car il demande des céréales, de la betterave ou pdt pour transformer l'amidon en alcool.

  • manger le 25.08.2021 22:49 Report dénoncer ce commentaire

    tant mieux, utiliser des aliments comme carburant alors que plus de gens meurent de malnutrition que du coronavirus. C'est vraiment un problème de riche écolo bobo gauchiste

Les derniers commentaires

  • Caro le 09.09.2021 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup trop de mensonges dans cette aéroport

  • Nouvelle flotte le 26.08.2021 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    Quels sont ces nouveaux avions commandés par Luxair?

  • Le Belge le 26.08.2021 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Il vient d'où cet oléoduc ? C'est uniquement pour le kérosène ? Pourquoi y-a-t-il autant de camions de carburant qui viennent de Belgique ? Des centaines par jour !

  • Pragma le 26.08.2021 10:19 Report dénoncer ce commentaire

    Voitures roulant au carburant = polluant et il faut s'en debarasser. Avions au kerosene? pas de souci c'est du carburant "vert". Mais quelle blague...

    • @Pragma le 26.08.2021 11:21 Report dénoncer ce commentaire

      Un avion à court d'énergie.. ce n'est pas la même problématique qu'une voiture, ni en terme de sécurité, ni en terme d'autonomie. Donc ne comparez pas des haricots avec des bananes.

    • MartineZzZ le 26.08.2021 11:24 Report dénoncer ce commentaire

      oui , passons au éléctrique, constuisons des cetralles nucléaires, c'est mieux pour la planète

  • Nomi le 26.08.2021 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Biocarburant = Monocultures géantes de plantes OGM et aspergées 10 fois avec du Glyphosate !

    • Monoculture bio sous serre? le 26.08.2021 14:40 Report dénoncer ce commentaire

      oui mais sans doute des monocultures bio traitées avec ces nouvelles armes biologiques (virus, bacilles, maladies fongiques, parasites, bactéries, etc). Idéalement sous des énormes serres hermétiquement fermées pour qu'elles ne soient pas détruites par l'explosion des maladies et pour contenir ces armes biologiques. Dieschbourg a visitées des serres ...