Santé

22 septembre 2020 11:56; Act: 22.09.2020 12:12 Print

«Pas de pénurie de sages-​​femmes au Luxembourg»

LUXEMBOURG - Pour la ministre de la Santé, le Luxembourg compte assez de sages-femmes pour encadrer correctement les femmes enceintes.

storybild

Le Luxembourg comptait 234 sages-femmes en 2019.

Sur ce sujet
Une faute?

En 2019, le Luxembourg comptait 234 sages-femmes selon le dernier état des lieux des professions médicales et professions de santé. Et c'est bien suffisant car «il n'existe actuellement pas de pénurie de sages-femmes au Luxembourg», a indiqué mardi la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), qui répondait à une question parlementaire du député CSV, Marc Spautz. Celui-ci s’interrogeait sur la mise sur liste d'attente de nombreux étudiants voulant passer le Brevet de technicien (BTS) sage-femme au Lycée technique pour professions de santé (LPTS).

La ministre, qui répondait conjointement avec les ministres de l'Éducation nationale, de l'Enfance, de la Jeunesse, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a ainsi expliqué que la densité de sages-femmes au Luxembourg était légèrement supérieure à celle observée en France ou en Allemagne: le Grand-Duché compte 34,66 sages-femmes pour 1 000 naissances vivantes (contre 29,59 en France et 30,58 en Allemagne). Les ministres ont toutefois concédé que la densité était inférieure à celle observée en Belgique (65,35).

Plus d'une sage-femme sur deux est française ou belge

En ce qui concerne la mise sur liste d'attente d'étudiants voulant passer le BTS sage-femme, les ministres ont indiqué que la formation de trois ans ne pouvait accueillir que 18 candidats par année d'études. «Comme les quatre maternités du pays ne proposent qu'un nombre de places de stage limité, le LTPS se trouve dans l'impossibilité d'offrir des classes supplémentaires de sages-femmes. Actuellement déjà, les responsables de la formation éprouvent de plus en plus de difficultés à organiser les stages pratiques par manque de places et de possibilités d'encadrement». L'admission se fait sur dossier et les étudiants ayant eu de bonnes notes au baccalauréat scientifique sont privilégiés.

Les ministres invitent par ailleurs les étudiants refoulés à tenter leur chance à l'étranger: «Vu que la formation de sage-femme est harmonisée au niveau de l'Union européenne, les titulaires d'un tel diplôme étranger bénéficieront d'une reconnaissance automatique de leurs qualifications professionnelles au moment de leur retour au Luxembourg». Un peu paradoxal quand on sait que 56% des sages-femmes au Luxembourg sont soit française soit belge.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Et ass Quatsch le 22.09.2020 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas ce que certaines personnes travaillant dans différents hôpitaux m'ont dit. On veut cacher la vérité. Dans quel but... aucune idée.

  • Nomi le 22.09.2020 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    234 sage femmes au GDL. La population augmente année en année ! Une 20 taine part à la retraite chaque année ! 18 en apprentissage dont 4 échouent ! Le calcul des ministres ne collent pas !

  • Mic le 22.09.2020 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vu les salaires de cette profession en France en Belgique pas étonnant que le Luxembourg ne soit pas en manque de personnels dans ce secteur d’activité ..... La seule raison est la lolol !

Les derniers commentaires

  • veritis le 23.09.2020 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Manque de personnel surtout ouvrier de soin exploités mal payés en maison de retraite/ cipa : horrible , problème management et répartition des tâches planning des tâches à faire ils doivent être au moulin et four en même temps .

  • Nomi le 22.09.2020 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    234 sage femmes au GDL. La population augmente année en année ! Une 20 taine part à la retraite chaque année ! 18 en apprentissage dont 4 échouent ! Le calcul des ministres ne collent pas !

    • Gender Equality le 22.09.2020 13:20 Report dénoncer ce commentaire

      qu'en est il de la parité homme/femme dans ce secteur?

  • BEBE le 22.09.2020 12:57 Report dénoncer ce commentaire

    Vu que la formation de sage-femme est harmonisée au niveau de l'Union européenne, BAC+ 5 en France

  • AC-DC le 22.09.2020 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout va bien, on a les personnes nécessaires, les meilleurs emplois au monde, les plus hauts salaires, les plus beaux lacs, les plus belles avenues, les plus grands chercheurs bref, le pays idéal !

    • Papa Triste le 22.09.2020 13:19 Report dénoncer ce commentaire

      les meilleures juges aux affaires familiales!!!

  • AC-DC le 22.09.2020 12:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention Attention, message à l'attention des porteurs de masques chirurgicaux, les bleus...une radio nationale française (France bleu) vient d'annoncer que ces masques sont parfaitement lavables et réutilisables ! merci au ministère de la santé qui nous a fait croire le contraire depuis 6 mois !