Coronavirus au Luxembourg

14 octobre 2020 19:22; Act: 15.10.2020 11:59 Print

«Pas de vaccination obligatoire prévue»

LUXEMBOURG - Parmi les sujets évoqués par la ministre de la Santé, Paulette Lenert, mercredi, la possibilité de voir un vaccin arriver avant la fin de l’année...

storybild

Paulette Lenert s'est aussi voulue prudente sur la date d'arrivée d'un vaccin au Luxembourg. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

La vaccination

L’annonce du Premier ministre Xavier Bettel sur l’arrivée d’un vaccin contre le Covid au Luxembourg en décembre a fait son effet. Au lendemain du discours sur l’état de la Nation, la ministre de la Santé s’est voulue plus prudente. La possibilité de se voir fournir «un premier lot» avant la fin de l’année est réelle mais «pas certaine», a répondu Paulette Lenert.

«Nous nous préparons à cette hypothèse. Le Luxembourg a participé à un achat global de l’Union européenne. Suivant les quantités fournies, nous mettrons en place une stratégie. Un groupe de travail a été formé, nous serons prêts», a réagi la ministre, qui a d’ores et déjà annoncé qu’il n’était «pas prévu de rendre le vaccin obligatoire».

Les hospitalisations

Avec 50 hospitalisations, dont trois personnes en soins intensifs, la situation demeure largement gérable dans les hôpitaux du pays. Mais la dynamique des contaminations et le taux d’incidence qui augmente chez les personnes âgées suscitent une grande vigilance de la part des autorités.

«Nous ne sommes pas encore dans la phase où des opérations doivent être déprogrammées pour faire la place aux patients Covid. Néanmoins, nous multiplions les contacts sur le terrain et observons d’autres indicateurs. Il s’agit notamment de constater si des patients sont durement infectés», a expliqué Paulette Lenert.

Les tests

Le testing a été mis à rude épreuve au Luxembourg au cours des derniers jours, avec des files d’attente dans les centres dédiés. «Nos laboratoires ont des capacités limitées. Il est important que les gens s’en tiennent en priorité aux prescriptions médicales», a prévenu la ministre. Au cours de la semaine passée, 39 651 tests PCR ont été effectués, 2,03% étaient positifs...

Pour simplifier le testing, un règlement grand-ducal permettant le recours à des tests rapides a été proclamé. Ceux-ci seront utilisés «de manière ciblée pour des personnes symptomatiques, afin de faciliter le travail du personnel médical».

Les clusters

«Actuellement, aucun foyer ne se trouve hors de contrôle», a répondu la ministre. Durement touchés dans certains pays voisins, les clubs sportifs ne font pas figure de cluster en particulier. 3% des contaminations constatées la semaine passée concernaient le milieu des loisirs.

Un quart des contaminations se font au sein de la cellule familiale, un chiffre en hausse par rapport à la semaine précédente. En deuxième position, les retours de voyage (13%) ne cessent de baisser, alors que les infections dans le milieu éducatif (12%) augmentent. C’est l’effet «rentrée». Quant au milieu professionnel, il représentait 5% des contaminations, devant le secteur aide et soins, les loisirs donc, la colocation, les fêtes de famille (3% chacun) et les fêtes entre amis (2%).

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Frisquounette le 14.10.2020 19:45 Report dénoncer ce commentaire

    Deux laboratoires viennent de suspendre leur recherche, mais on nous parle d'un vaccin pour décembre.

  • Oui le 14.10.2020 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Manquait plus que ça, je serai sûrement pas le premier à tester ces soi-disant vaccins.

  • De force ! le 14.10.2020 21:18 Report dénoncer ce commentaire

    Vaccination obligatoire ? Je voudrais bien voir ça tiens...

Les derniers commentaires

  • ceejay le 15.10.2020 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    1. il faudra changer la constitution afin de pouvoir rendre les vaccinations obligatoires. 2. TOUS les vaccins sont testés pendant des années avant d'être mis sur le marché, mais là avec un nouveau virus dont on ne sait pas encore beaucoup on en aura un même pas après une année?

    • @ceejay le 15.10.2020 14:20 Report dénoncer ce commentaire

      NON à la vaccination obligatoire

  • luxo le 15.10.2020 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    Si je comprend bien. On a acheter un produit par avance, sans connaitre sa composition, ni ses effets. Et pour éviter un scandale de corruption, de complicité ou de gaspillage d'argent public, on décide de vacciner la population, même ceux en bonne santé. Et pendant se temps notre chef d'état reste muet, pourtant il avait bien donner son avis sur l’euthanasie!

    • @Luxo: faux.. le 15.10.2020 14:16 Report dénoncer ce commentaire

      Non, vous avez mal compris! Et toujours ahurissant de voir, qu'en absence de compréhension, vous aimez tirez les conclusions de "corruption" etc. Alors, si l'information vous intéresse réellement: La commission européenne a placé une option d'achat initial (env. 80 millions de doses) par rapport à 6 groupes pharmaceutiques. Option qui se transformera en ordre réel dès que les conclusions de la phase 3, validée par l'EMA seront positifs. La composition de 6 participants est bien connue et a été remis à l'EMA déjà au mois d'Aout (vous pouvez facilement trouver l'information)

  • William le 15.10.2020 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En pratique, la vaccination sera probablement obligatoire pour pouvoir voyager hors de l'Union Européenne, voire même à l'intérieur de l'espace Schengen. Les Etats en feront une condition pour l'admission sur leurs territoires des ressortissants étrangers, tout comme c'est le cas pour les tests PCR négatifs et obligations de quarantaine à l'heure actuelle. Les mêmes personnes qui refusent aujourd'hui la vaccination pour eux-mêmes au nom des libertés individuelles (les leurs) seront les premiers à réclamer la vaccination obligatoire pour tous les étrangers désirant visiter leur pays, au nom du droit à la vie et à la sûreté (la leur). Personne ne fait un casus belli de l'obligation de vaccination contre la fièvre jaune pour visiter un certain nombre de pays.

    • Caporal DD le 15.10.2020 12:11 Report dénoncer ce commentaire

      exact! On ne le peut pas mieux formuler!

    • Bencfal le 15.10.2020 20:49 Report dénoncer ce commentaire

      Tu veux ma dose ? Je te la donne avec plaisir et tout de suite !

    • Towanda le 16.10.2020 19:40 Report dénoncer ce commentaire

      S'il a besoin d'une 2eme dose pour être bien certains d'etre "protégé" , j'ajoute la mienne que je cède volontier et gratuitement. En fait non je l'ai déjà payé avec mes impots généreusement donné aux laboratoires , au lieu d'investir dans des lits et du personnel hospitalier.

  • Antony le 15.10.2020 10:35 Report dénoncer ce commentaire

    Elle doit être obligatoire pour les foncionaires et Politicians europeenes et pour l'élite culturale financière cette sort de personnes son pas nécessaires. Nous sommes fatigués des "experts"

  • Unicorn le 15.10.2020 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez lus, les vaccins ont déjà été commandés, 420.000, sans estimer le nombre de gens volontaires. A noter qu'en 2009, 94 mio de vaccins contre le H1N1, grippe A ont été commandées, 30 mio ont du être détruites, et la commande de 50mio a été annulée par la France, et près de 48mio € ont été versés en dédommagement aux laboratoires. Quel gâchis sauf pour les investisseurs qui va se répéter, un coût de près de 400 mio rien que pour les vaccins, sans y inclure le coût de la mise en oeuvre de la campagne de vaccination.

    • alala le 15.10.2020 16:05 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai une question à vous poser, à votre avis quelle est la mauvaise solution : 1) Commander et les "gaspiller" car finalement pas nécessaires 2) Ne rien prévoir et en manquer quand le besoin s'avère réel ? Je parie que vous faites également partie des imbéciles qui ont chouiné car le gouvernement n'avait pas prévu suffisamment de masques "de réserve" .. :)