À Luxembourg-Ville

26 juin 2018 07:00; Act: 26.06.2018 10:13 Print

Pas de vélos électriques avant mi-​​septembre

LUXEMBOURG - Le service de vélos électriques devait être opérationnel pour le 1er juillet. Il ne le sera pas avant la mi-septembre... faute de batteries.

storybild

En attendant les vélos électriques, les usagers pourront toujours louer les vélos mécaniques jusqu'à leur retrait définitif.

Sur ce sujet
Une faute?

Les adeptes de la mobilité douce qui attendaient avec impatience le 1er juillet pour profiter du nouveau parc de vélos électriques de Luxembourg-Ville vont faire grise mine. Le système, qui devait être opérationnel à cette date, a du retard à l'allumage. Il faudra patienter deux mois et demi, probablement jusqu'à la mi-septembre, pour pouvoir les louer. En début d'année 2018, la ville de Luxembourg a réattribué le marché des vélos en libre service, Vel'oh, à la société JCDecaux qui en était déjà détentrice. Le nouveau marché prévoyait la mise à disposition des usagers de vélos 100% électriques. Une première pour une ville européenne!

«C'est regrettable, mais ce retard est totalement indépendant de notre volonté», confie Patrick Goldschmidt, l'échevin DP à la mobilité. «JCDecaux nous a prévenus qu'il avait des problèmes d'approvisionnement avec son fournisseur de batteries. Initialement, il voulait nous livrer les vélos en octobre. Mais nous avons fait le forcing pour les obtenir en septembre. Une semaine de la mobilité douce est prévue à cette période. Ce serait incongru de ne pas les avoir à ce moment», assure l'échevin.

Près de 1 000 vélos seront disponibles. «Outre la ville de Luxembourg, d'autres communes se sont jointes à nous pour mettre en place des stations: Hesperange, Strassen, Bertrange, Leudelange, Walferdange et Niederanven». 95 stations au total seront installées et remplaceront les précédentes. 50% d'entre elles seront prêtes à la mi-septembre et les autres à la fin du même mois.

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • AlainS le 26.06.2018 07:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas mais dans mon métier une confirmation est une confirmation ! Le fournisseur devra revoir ses prix à la baisse ! En tout cas, en septembre les températures sont encore douces et la pluie rafraîchira les batteries! Ça aurait été chouette de les avoirs pour les beaux jours !

  • douceur le 26.06.2018 08:03 Report dénoncer ce commentaire

    La mobilité douce, c'est justement sans assistance fut-elle électrique ...

  • The Artist le 26.06.2018 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    et à Esch dans la ville "culturelle" de 2022?

Les derniers commentaires

  • fabilux le 27.06.2018 09:05 Report dénoncer ce commentaire

    quand je vois tous les vélos dégradés, je me demande si cela est une bonne idée . C'est certain que cela créera de l'emploi pour les réparations etc!! et les vols!!! mais bon, cela doit être agréable de faire du vélo plus facilement, je n'ai jamais essayé et ça me plairait mais ds ma ville ont n'en parle pas . C'est même étrange! trop de frais sans doute .

  • Jo Hunt le 27.06.2018 07:35 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les Luxembourgeois!

  • has6 le 26.06.2018 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au moins les pauvres pourront aussi rouler en vélo en septembre et ça c’est bien

    • Sagga le 27.06.2018 07:39 Report dénoncer ce commentaire

      Non c est pas bien

    • fabilux le 27.06.2018 08:50 Report dénoncer ce commentaire

      pas très délicat!! et pas très explicatif non plus!

  • Minettsdapp le 26.06.2018 15:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors, dommage que les vélos ne roulent pas au diesel.

  • Bruno Kupper le 26.06.2018 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    C'est le début de la fin!

    • H.Odenzak le 26.06.2018 14:47 Report dénoncer ce commentaire

      Au contraire @Bruno Kupper...! Moi, je me demandes combien de temps ils seront disponibles. Plus précisément, combien seront volés, car un vélo de ce type ne coûtera sûrement pas rien, et les petites batteries sont très demandés ces derniers années, e-mobilité oblige... Vous voyez, un marché est en train de se construire, il faut juste assez e-véloh pour combler la demande de batteries et autres pièces électriques...lol!