Maggy Nagel

11 juin 2015 16:02; Act: 11.06.2015 16:46 Print

«Pas prévu de remplacer le congé culturel»

LUXEMBOURG – La ministre de la Culture, Maggy Nagel, estime que le dispositif supprimé en décembre ne contribuait pas à la professionnalisation de la scène artistique luxembourgeoise.

storybild

Maggy Nagel propose «des aides plus ciblées». (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

Sur ce sujet
Une faute?

Le congé culturel n’aurait pas atteint les objectifs qui lui étaient fixés. Supprimé par la loi du 19 décembre 2014, dans le cadre du Paquet d’avenir, le dispositif ne réapparaîtra pas. «À ce stade, il n’est pas prévu de remplacer le congé culturel par un autre instrument», a indiqué ce jeudi la ministre de la Culture, Maggy Nagel (DP), dans une réponse parlementaire adressée à Claude Adam (Déi Gréng).

Le congé culturel était accordé à des artistes résidant au Luxembourg et exerçant leur activité culturelle parallèlement à une activité salariée. Selon Maggy Nagel, il a bénéficié à 192 personnes entre 2009 et 2014, dans la plupart des cas dans le domaine de la musique. «Au total, il s’agissait de 828 jours, l’impact budgétaire s’élevant à 33 105 euros» pour l’État.

«Exercer leur travail de manière bénévole»

Cependant, «d’après les observations du ministère, le dispositif n’a pas contribué à la professionnalisation de la scène artistique et culturelle» du Grand-Duché. À la place, Maggy Nagel préconise «des mesures plus ciblées, telles que des aides sociales, des bourses d’aide à la création, au perfectionnement et au recyclage artistique».

Les organisateurs de festivals qui n’ont pas le statut professionnel sont donc invités à «exercer leur travail bénévole en demandant du congé récréatif ou du congé sans solde auprès de leur employeur». Même si le ministère «continue à soutenir indirectement le travail des organisateurs par des subventions souvent importantes».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Candide le 11.06.2015 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    je l'ai entendu hier à la radio 100,7 parler des Rotondes ! C'est toujours un plaisir fou en voiture de l'entendre! Son mode de langage fait tellement rire, malgré elle bien évidemment, que même dans un embouteillage on reste de bonne humeur et franchement rieur ! Et c'est un spectacle gratuit! Mais elle devrait apprendre le luxembourgeois par contre: un mot sur 2 est en français, très mauvais le français certes, mais en français! Sans doute à cause de ses illusions culturelles! Enfin ce n'est pas encore elle qui fera de l'ombre à Simone de Beauvoir ou bien à Jacqueline de Romilly!

Les derniers commentaires

  • Candide le 11.06.2015 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    je l'ai entendu hier à la radio 100,7 parler des Rotondes ! C'est toujours un plaisir fou en voiture de l'entendre! Son mode de langage fait tellement rire, malgré elle bien évidemment, que même dans un embouteillage on reste de bonne humeur et franchement rieur ! Et c'est un spectacle gratuit! Mais elle devrait apprendre le luxembourgeois par contre: un mot sur 2 est en français, très mauvais le français certes, mais en français! Sans doute à cause de ses illusions culturelles! Enfin ce n'est pas encore elle qui fera de l'ombre à Simone de Beauvoir ou bien à Jacqueline de Romilly!