Interdictions en Belgique

27 janvier 2021 07:58; Act: 27.01.2021 09:56 Print

«Pas question de faire les soldes au Luxembourg»

LUXEMBOURG/ARLON - Les déplacements non essentiels sont interdits depuis ce mercredi. Il faut une attestation pour quitter ou aller en Belgique.

storybild

Jusqu'au 1er mars 2021, la police belge va renforcer les contrôles aux frontières avec le Luxembourg. (photo: AFP/Nicolas Maeterlinck)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce mardi 26 janvier 2021, le message des autorités en Province de Luxembourg était clair suite à la publication de l'arrêté du gouvernement belge: «À partir de ce mercredi 27 janvier, les déplacements non nécessaires vers et depuis la Belgique sont interdits. Pas question d'aller au Luxembourg pour faire les soldes ou des activités interdites en Belgique comme se rendre chez le coiffeur ou au cinéma», précisait-on. Des contrôles sans doute pas systématiques sont prévus ainsi que des amendes fixées à 250 euros.

Quelques exceptions seront tolérées sur présentation d'une attestation sur l'honneur diffusée, ce mardi. (info-coronavirus.be). Un document à remplir à chaque passage de frontière si le motif change. Parmi les treize raisons admises: le travail, les études, des causes «familiales impératives» ou un voyage de transit. Ceux qui voudraient se rendre en Belgique depuis le Luxembourg ou d'autres pays de l'UE devront eux aussi justifier du caractère «essentiel» du déplacement sur attestation.

Le cas des habitants de zones frontalières fait également partie des exceptions prises en considération. Mais seulement pour des déplacements «nécessaires de la vie quotidienne et pour des activités également permises en Belgique». Qui sera considéré comme frontalier? Les résidents des communes limitrophes et des communes qui touchent ces dernières. Exemples: Aubange-Musson, Bastogne-Bertogne, Arlon-Habay ou encore Gouvy-Vielsalm. Par ailleurs, les règles concernant les séjours de plus de 48 heures en zone rouge restent inchangées. Formulaire PLF à remplir, tests aux 1er et 7e jours et quarantaine désormais de dix jours.

(Nicolas Martin / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lapallisse le 27.01.2021 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    ben je suis frontaliers et je ferai les soldes au luxembourg :-) il faut bien les faire vivre un peu, ce pays me nourrit depuis 27 ans, je peux bien lui rendre ça....

  • Jaimepas lescontrevérités le 28.01.2021 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    interprétation TROP personnelle et INCORRECTE du journaliste. l'article 6 ne dit rien de tel. Il dit que le frontalier (20km) peut exécuter ses "activités essentielles" dans le respect des règles telles que définies, peu importe le pays. Concrètement, il reste interdit de se faire coiffer, peu importe le côté de la frontière. Par contre, si faire ses soldes est autorisé en BE, ce l'est donc aussi au Luxembourg comme en France dans le respect de la définition. pourquoi vouloir à tout prix faire du sensationnel ?

  • Pffffffff le 27.01.2021 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une histoire belge, ils ont prévu la visite pour soigner les animaux, mais pas la visite pour visiter et ravitailler un parent âgé! Mais quand va-t'on avoir des gens serieux pour gérer cette crise?

Les derniers commentaires

  • Danielle le 28.01.2021 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hello, est ce que quelqu'un sait si je peux visiter un bien immobilier en location en belgique ? pour moi, ça fait partie des déplacements essentiels étant donné que le propriétaire veut jouir de son appartement au lux dans lequel je suis et pour lequel mon bail n'a pas été reconduit....

  • un européen con vaincu le 28.01.2021 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    MAIS de luxembourg on peut aller a DUBAI , il ne faut surtout pas chercher une logique , quand on voit la pagaille sur les 3 frontières il ne faut pas voir le reste de l europe c est vraiment le souk

  • Jaimepas lescontrevérités le 28.01.2021 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    interprétation TROP personnelle et INCORRECTE du journaliste. l'article 6 ne dit rien de tel. Il dit que le frontalier (20km) peut exécuter ses "activités essentielles" dans le respect des règles telles que définies, peu importe le pays. Concrètement, il reste interdit de se faire coiffer, peu importe le côté de la frontière. Par contre, si faire ses soldes est autorisé en BE, ce l'est donc aussi au Luxembourg comme en France dans le respect de la définition. pourquoi vouloir à tout prix faire du sensationnel ?

  • jo strouvens le 27.01.2021 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    mdr, été faire du shopping lundi,mardi et encore aujourd'hui. aucun contrôle de vu sur la route . demain j'y retourne pour essence et cigarette et alcool

  • Quidam le 27.01.2021 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    Les habitants de pays ayant des taux de contamination corona similaires se cachent chacun derrière sa frontière et pendant ce temps, les comionneurs venus directement d'Angleterre continuent de sillonner l'Europe entière. Cherchez l'erreur... Franchement, on pourrait plus simplement changer de camion et de camionneur à la frontière et juste transférer le conteneur ou la remorque. Les tests PCR de moins de 48h, c'est une bonne blague pour le nouveau variant anglais...