Au Luxembourg

28 décembre 2021 14:22; Act: 28.12.2021 15:37 Print

Sam Tanson porte plainte contre un militant antivax

LUXEMBOURG - La ministre de la Justice veut poursuivre un leader des manifestations anti-CovidCheck qui avait évoqué dans un tweet sa pendaison et celle de Xavier Bettel.

storybild

La ministre de la Justice a fait part de son intention de porter plainte contre Jean-Marie Jacoby. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement ne peut pas laisser passer ça. Le jour de Noël, Jean-Marie Jacoby, un des meneurs des manifestations contre la politique anti-Covid du gouvernement, avait tweeté que la «mort par pendaison aurait été la sanction des juges militaires américains à Nuremberg en 1947 pour Bettel et Tanson». Cause du courroux du militant antivax: l'idée d'une vaccination obligatoire qui fait son chemin au Luxembourg et que l'auteur du tweet prétend être «un essai médical».

(Capture d'écran/Twitter)

La ministre de la Justice, Sam Tanson, a réagi auprès de nos confrères de la radio 100.7 en indiquant son intention de poursuivre Jacoby en justice. Elle a d'ailleurs déjà transmis le tweet incriminé au parquet. Le Premier ministre Xavier Bettel a fait de même, selon le ministère d'État.

Le chef du gouvernement avait déjà réagi le 5 décembre, après les premiers incidents liés à des manifestations anti-passe sanitaire. « La liberté d'opinion ne signifie pas que l'on devrait être autorisé à minimiser l'Holocauste», avait dit Xavier Bettel en réaction aux amalgames entre l'étoile jaune de la Shoah et le CovidCheck. La Fondation nationale de la résistance avait, elle, condamné avec vigueur les références à la Shoah et à l'Allemagne nazie. «Déformer les faits historiques est un crime», avait lâché la Fondation.

(L'essentiel)