Au Luxembourg

15 mai 2018 12:42; Act: 15.05.2018 14:15 Print

Perquisition dans les locaux de «Radio 100,7»

LUXEMBOURG - Le parquet enquête sur des journalistes de la station «100,7». Mardi, la police judiciaire a mené une perquisition dans les locaux de la station.

storybild

Des journalistes de Radio 100,7 sont dans le viseur de la justice. (photo: Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

La police judiciaire a effectué une perquisition ce mardi dans les locaux de la station de Radio 100,7, indique-t-elle sur son site Internet. Cette perquisition a été réalisée dans le cadre de l'affaire «Chamber-Leaks».

Pour rappel, Radio 100,7 avait affirmé que les fuites de documents depuis le site Internet de la Chambre, en mars dernier, étaient plus importantes qu'annoncé. Des données de sécurité relativement importantes, comme un plan détaillé du bâtiment de la Chambre ou encore des informations sur la sécurité des fenêtres si elles sont visées par un tir ou un cambriolage, auraient ainsi été rendues disponibles à tout un chacun. Selon la Chambre, les données n’étaient pas accessibles directement d’un simple clic, mais au prix de certaines manipulations.

Enquête pour vol de données électroniques

Une enquête avait été ouverte contre Jean-Claude Frank, le rédacteur en chef de «Radio 100,7», un autre journaliste et un inconnu pour vol de données électroniques.

Deux fonctionnaires de la police judiciaire sont venus au nom du juge d'instruction dans les locaux de l'émetteur du Kirchberg. Le rédacteur en chef de «Radio 100,7», Jean-Claude Frank, leur a dit que les données que les journalistes avaient téléchargées sur le site du Parlement dans le cadre de leurs recherches avaient été effacées depuis. Lors de la perquisition, les fonctionnaires n'ont pas eu accès aux documents de "Radio 100,7" et n'ont pas sécurisé de documents», indique la radio.

(L'essentiel)