Au Luxembourg

16 juillet 2019 20:29; Act: 17.07.2019 12:01 Print

Pictet Technologies en pleine croissance

ESCH-BELVAL - La société de services informatiques dit s'appuyer sur un «modèle d'entreprise libérée».

storybild

De g. à d., le Premier ministre, Xavier Bettel, avec Vincent Eggen, Peter Wintsch et Pierre Étienne.

Sur ce sujet
Une faute?

Si la banque Pictet est solidement implantée au Grand-Duché depuis 30 ans, sa branche de services informatiques y a été créée seulement en avril 2016. Elle développe des solutions digitales pour l'ensemble des métiers du groupe suisse, facilitant la tenue de fonds de placement, de conseils en investissement ou la gestion des contraintes réglementaires...

Après trois ans, Pictet Technologies compte 106 collaborateurs installés à Esch-Belval, à côté de l'université. C'est déjà deux fois plus que l'objectif initial, et ce n'est pas fini. «D'ici 12 à 18 mois, je pense que nous serons 150», confiait ce mardi Vincent Eggen, directeur général, en marge d'une visite du Premier ministre.

Xavier Bettel, venu avec sa casquette de ministre de la Digitalisation, a loué la présence de femmes, «on a trop longtemps pensé que les métiers technologiques étaient faits pour les hommes», ainsi que le cadre de travail - s'adonnant au passage à une partie de babyfoot. Au-delà du «portefeuille d'activités qui grandit», Vincent Eggen attribue aussi la rapide croissance au «modèle d'entreprise libérée», où le management est restreint et les équipes travaillent «en organisation dynamique, avec une liberté importante».

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Raleur éternel le 17.07.2019 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    Du babyfoot.... y'avait rien d'autres à voir?

  • Blackangel le 17.07.2019 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    Rien à voir avec la "belle entreprise familiale fondée il y a plus de 200 ans"

  • Binouzeur le 17.07.2019 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    L'informatique de la banque Pictet au Luxembourg a été externalisé en grande partie dans cet nouvelle société hors convention bancaire, et hors de tous les avantage du groupe PICTET. En fait plus que l'informatique de Pictet à Luxembourg, c'est une grande partie de l'informatique de PICTET dans le monde entier (hors Suisse) qui devait se retrouver dans cette société, le bon côté des choses, c'est qu'elle se soit localiser à Luxembourg plutôt qu'à Dublin, Montréal, ou Hong-Kong. Mode start-up, mais la sélection y est rude, et pas forcément optimale !

Les derniers commentaires

  • Blackangel le 17.07.2019 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    Rien à voir avec la "belle entreprise familiale fondée il y a plus de 200 ans"

  • Binouzeur le 17.07.2019 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    L'informatique de la banque Pictet au Luxembourg a été externalisé en grande partie dans cet nouvelle société hors convention bancaire, et hors de tous les avantage du groupe PICTET. En fait plus que l'informatique de Pictet à Luxembourg, c'est une grande partie de l'informatique de PICTET dans le monde entier (hors Suisse) qui devait se retrouver dans cette société, le bon côté des choses, c'est qu'elle se soit localiser à Luxembourg plutôt qu'à Dublin, Montréal, ou Hong-Kong. Mode start-up, mais la sélection y est rude, et pas forcément optimale !

  • Raleur éternel le 17.07.2019 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    Du babyfoot.... y'avait rien d'autres à voir?

    • Blackangel le 17.07.2019 15:37 Report dénoncer ce commentaire

      heu pas grand chose non :-)

  • Bonze le 17.07.2019 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo à cette très belle entreprise familiale fondée il y a plus de 200 ans !

    • Pictété le 17.07.2019 13:39 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo très adroit pour sortir 120 personnes de la convention bancaire ! :)