Au Luxembourg

01 août 2019 13:04; Act: 01.08.2019 14:10 Print

Plongée dans les entrailles du Pont Rouge

LUXEMBOURG - Le Pont Rouge de la capitale, ce n'est pas qu'une route, un tram et une piste cyclable mais aussi tout un réseau interne. Visite guidée.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis 1966 et son inauguration par la Grande-Duchesse Charlotte, dont il porte officiellement le nom, le Pont Rouge permet de circuler entre le centre de Luxembourg-Ville et le Kirchberg facilement. À l'époque, l'édifice était un exploit technique dont le Luxembourg pouvait se vanter, avec ses 355 mètres de long dont 234 de tablier suspendus 75 mètres au-dessus du Pfaffenthal.

Une prouesse qu'il a fallu corriger un peu à l'occasion du chantier du tram. «Il y avait des faiblesses liées à un problème qui n'était pas connus à l'époque», explique Gilberto Fernandes, des Ponts et Chaussées, qui organisaient jeudi matin, une visite de presse de l'intérieur du Pont Rouge.

Du coup, «toute une panoplie» de poutres métalliques ont été ajoutées «aux points singuliers où c'était nécessaire du fait d'un phénomène statique qui n'était pas encore connu au moment de la construction du pont». Les Ponts et Chaussées ont donc profité des travaux pour ajouter des éléments et «renforcer ces zones locales», pour assurer la stabilité de la structure qui pèse quelque 4 900 tonnes. «On en a profité pour refaire la peinture à droite et à gauche de ces profilés».

Contrôles réguliers

Dans les entrailles du Pont Rouge, sous les voitures et le tram, se trouvent en effet deux gigantesques et sombres caissons qui courent sur toute la longueur du pont, un côté nord, l'autre côté sud. Depuis le sas d'entrée, on y pénètre en se faufilant par une petite porte ovale façon écoutilles de bateau ou de sous-marin. Une fois ce passage franchi, une perspective s'offre au visiteur, avec un dédale d'imposantes poutres métalliques dans la longueur du pont et, à intervalles réguliers, des structures en biais. Le tout flanqué de gros tuyaux et de réseaux électriques.

Dans cet espace, des échelles permettent aussi de descendre dans les quatre piliers qui portent le Pont Rouge. Tout ce volume sert régulièrement. Comme les autres ponts du Luxembourg, le Pont Rouge fait l'objet de visites régulières, avec des contrôles tous les trois ans et, dès que nécessaire, des travaux d'entretien ou de maintenance. «Actuellement, on est en train de faire des travaux de finition en surface et à l'intérieur du pont et on est encore en train de le peindre en surface extérieure».

Gilberto Fernandes, des Ponts et Chaussées, au micro de «L'essentiel Radio»:

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • BORRIS le 02.08.2019 08:02 Report dénoncer ce commentaire

    Dire que c'était un ancien prof de math "Mr Borris" qui a conçu ce pont et malheureusement est devenu SDF.. honteux ce qu'il peut se passer...

  • un admirateur amer le 02.08.2019 14:20 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bizarre ces visites d'autant que le groupement d'entreprise mandaté pour ces travaux a exigé une pénalité astronomique à son sous-traitrant car il était soit disant extrêmement sale..... Dommage qu'il n'y ait pas eu une communication sur ces travaux qui ont été réalisés en 2017.

  • Leika Boreich le 01.08.2019 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas Besson qui filmait, je reconnais sa patte?

Les derniers commentaires

  • un admirateur amer le 02.08.2019 14:20 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bizarre ces visites d'autant que le groupement d'entreprise mandaté pour ces travaux a exigé une pénalité astronomique à son sous-traitrant car il était soit disant extrêmement sale..... Dommage qu'il n'y ait pas eu une communication sur ces travaux qui ont été réalisés en 2017.

  • BORRIS le 02.08.2019 08:02 Report dénoncer ce commentaire

    Dire que c'était un ancien prof de math "Mr Borris" qui a conçu ce pont et malheureusement est devenu SDF.. honteux ce qu'il peut se passer...

  • Je hais les Haters. le 01.08.2019 23:27 Report dénoncer ce commentaire

    A certains haters : pensons un peu qu'il n'y ait plus de Pont Rouge.

    • Le Togolais le 02.08.2019 09:05 Report dénoncer ce commentaire

      ???? Pas certain de comprendre

  • Leika Boreich le 01.08.2019 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas Besson qui filmait, je reconnais sa patte?

  • Emma. L le 01.08.2019 17:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Légende urbaine ? On dit que l architecte est devenu sdf après avoir vu que son pont servait aux personnes suicidaires...

    • Albatros blanc le 02.08.2019 08:43 Report dénoncer ce commentaire

      Hélas, ce n’est pas une légende urbaine. L’architecte avait été bouleversé par le nombre de personnes qui s’étaient jetées du pont. On pouvait le croiser partout en ville. Il est décédé il y a quelques années.

    • Blei le 02.08.2019 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      ADALBERT BOROS était quelqu'un de très respectueux, respecté et aimé. Adalbert Boros, dit Albert, est décédé à l'âge de 82 ans, le 26/04/2013: https://lb.wikipedia.org/wiki/Adalbert_Boros