Test au Luxembourg

17 octobre 2017 10:47; Act: 17.10.2017 13:13 Print

Plongez dans les rues de la capitale au XIXe siècle

LUXEMBOURG - Une société allemande teste actuellement une solution qui permettra aux touristes de voyager virtuellement dans le temps au cœur des rues de Luxembourg.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Ce «tour virtuel» dans les rues de Luxembourg-Ville est actuellement en pleine phase de test, mais il pourrait, à l'avenir, devenir une des attractions phares de la capitale.

En collaboration avec les services de la ville de Luxembourg, ZREALITY GmbH, une société de Digital Devotion Group GmbH (basée en Allemagne, à Kaiserslautern) teste actuellement une solution qui va permettre aux touristes de plonger 150 ans en arrière en parcourant virtuellement le quartier du Pfaffenthal, sur un chariot, en 1867.

Regroupés dans un petit bus équipé d'écrans, plusieurs visiteurs déambuleront dans les rues de ce quartier de la capitale et auront la possibilité de découvrir la capitale au moment de l'indépendance du pays. Selon la société qui développe ce projet-pilote, cette visite d'un nouveau genre devrait être enrichie, rapidement, en permettant aux visiteurs d'interagir avec l'environnement virtuel.

(FL/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Becher Lulu le 17.10.2017 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente idée, ça a l'air très réussi en plus

  • Peace & Love le 17.10.2017 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime tout ce qui se reporte au passé. Bravo !

  • Pas un chat. le 17.10.2017 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Y avait beaucoup moins de bouchons au XIXème siècle :-)

Les derniers commentaires

  • figa le 18.10.2017 12:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les jens aussi était meilleurs mê me en ayant de la misère

  • écolo le 17.10.2017 13:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ce serait tellement plus facile (écologique), de demander aux habitants de fleurir leurs maisons et leurs fenêtres. De remplacer le blanc et de gris sale des bâtiments par des couleurs vives comme en Alsace et de limiter la circulation en ville qu'aux véhicules à traction animale ou humaine (vélo)

  • Pas un chat. le 17.10.2017 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Y avait beaucoup moins de bouchons au XIXème siècle :-)

  • Peace & Love le 17.10.2017 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime tout ce qui se reporte au passé. Bravo !

  • Becher Lulu le 17.10.2017 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente idée, ça a l'air très réussi en plus