Au Luxembourg

21 janvier 2017 15:02; Act: 23.01.2017 10:40 Print

Plus d'un résident sur 2 confie avoir une dette

LUXEMBOURG - 55% des résidents du Grand-Duché affirment avoir «une dette personnelle» sous la forme de crédits divers, selon une étude internationale menée par ING.

storybild

Le crédit le plus répandu au Grand-Duché serait ainsi le «prêt personnel bancaire», suivent le découvert bancaire et la dette contractée par carte de crédit. (photo: Illustration)

Sur ce sujet

55% des résidents au Luxembourg affirment avoir une dette personnelle, selon une étude internationale menée dans 15 pays par ING et publiée vendredi. C'est un peu plus que la moyenne européenne (50%), mais bien plus qu'aux Pays-Bas (37%) dont les habitants seraient les moins endettés du classement. Parmi les pays sondés, seuls la Roumanie (57%), les États-Unis (60%) et la Turquie (74%) «dépassent» le Luxembourg en 2016. Pour information, 43% des Belges, 45% des Allemands et 46% des Français ont déclaré s'être endettés d'une manière ou d'une autre.

Le crédit le plus répandu au Grand-Duché serait ainsi le «prêt personnel bancaire», suivent le découvert bancaire et la dette contractée par carte de crédit. Si l'emprunt auprès d'amis ou la famille semble beaucoup moins répandu qu'ailleurs, le Luxembourg compte en revanche une part importante de prêts étudiants. Néanmoins, l'étude indique aussi que les résidents luxembourgeois sont «à l'aise, voire très à l'aise avec leur niveau d'endettement». Et qu'en parallèle, le Luxembourg est l'un des 15 pays sondés où «le montant présent sur le compte d’épargne est parmi les plus élevés».

(NC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mohamed le 21.01.2017 21:53 Report dénoncer ce commentaire

    Faudrait arrêter de changer de voiture tous les ans !

  • Veritas le 21.01.2017 15:30 Report dénoncer ce commentaire

    Être endetté n'est pas forcément un mauvais signe. Une personne remboursant un prêt pour une maison aura forcément plus de dettes que quelqu'un qui ne fait que louer un appartement.

  • zouzou le 22.01.2017 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y a rien de tragique à ce qui est dit. La plupart des travailleurs ont envie de placer leur argent et se constituer un capital en achetant un bien immo. Normal d'être endetté pendant 20 ans pour préparer sa retraite.

Les derniers commentaires

  • sebdesign le 23.01.2017 08:55 Report dénoncer ce commentaire

    Faire un prêt permet de déduire les intérêts du prêt dans la déclaration d'impots ce qui en revient à un crédit à 0%

  • Patrick le 23.01.2017 07:55 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que cela signifie que 55% ont des dettes et 45% de l'epargne ? En effet, ce serait un non-sens de cumuler dette et epargne pour un resident

    • Francky le 23.01.2017 11:34 Report dénoncer ce commentaire

      Alors qu'en faite, on peut avoir des dettes et de l'épargne en même temps, on rembourse le pret de la maison voiture, et on met de l'argent de côté...

  • Julian le 23.01.2017 05:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La crise de 2008 n'a pas suffit ?? S'endetter, ce n'est pas du tout un placement d'argent. Quand toutes les banques sont en faillites potentielles. Que se passe-t-il si votre banque fait faillite ? Vous perdez tous. Une maison à crédit appartient à votre banque, ne l'oubliez pas. L'effet de la planche à billet...

  • Maniac le 22.01.2017 21:25 Report dénoncer ce commentaire

    Vu le loyer de l'argent et vu les taux pratiqué par les banque. Il faut mieux vivre à crédit.

  • Poco Loco le 22.01.2017 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous on est passés de deux voitures à une, et ça s'est avérée une très bonne décision. Vu le nombre de km par an, c'était ridicule de chez ridicule d'en avoir deux. Avec l'organisation et les transports en commune on se débrouille très bien.