Manifestation au Luxembourg

10 octobre 2015 13:59; Act: 12.10.2015 11:56 Print

Plus de 1 500 personnes dans la rue contre le TTIP

LUXEMBOURG-VILLE - Une quinzaine d’associations, ONG et syndicats ont participé à la manifestation contre le TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership), samedi matin.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Sourire aux lèvres, les membres de la plate-forme Stop TTIP et Stop Tafta Luxembourg ont la mine des bons jours. Avec plus de 1 500 personnes présentes à la manifestation organisée place Clairefontaine, à Luxembourg-Ville, la résistance contre le traité transatlantique de libre-échange a été largement mise en lumière. Des grands syndicats (OGBL, LCGB, CGFP, Aleba) aux associations de défense de l’environnement (Greenpeace, Mouvement écologique) en passant par l’Union des consommateurs, les organisations annoncées ont répondu présent.

Parmi les personnalités politiques, les députés Claude Adam (Déi Gréng), Serge Urbany et David Wagner (Déi Lénk) se sont signalés par leur présence. «Mais le rassemblement n’a aucune étiquette politique», prévient Claude Simon, membre du comité de direction de Stop Tafta.

«Un traité antidémocratique»

Dans le message, l’ultralibéralisme a cependant été largement pointé du doigt. «Les multinationales auront les moyens de réclamer des milliards d’euros aux États», pointe le représentant, arguant que ce traité n’apporte «aucun avantage économique». «Qui seront les perdants? Les petites et moyennes entreprises et bien évidemment les salariés», poursuit-il.

En plus de ces arguments économiques, les manifestants ont mis en avant «le contrôle à venir des textes législatif» et l’aspect «anti-démocratique» d’un tel traité: «Celui-ci se prépare sans la moindre transparence. Nous n’en connaissons même pas le contenu. S’ils ont quelque chose à cacher, c’est qu’il y a un problème», conclut Philippe, 25 ans, venu manifester avec ses amis.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Geilé le 12.10.2015 06:56 Report dénoncer ce commentaire

    Bilberger Rotschil et Rockefeller dirigent le monde Bush et les illuminatis Américains les Américains dirigent le monde ce sont en quelques sortes les gardes champêtes "déchus" de ce monde!!!!!

  • Jules le 10.10.2015 20:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ceci montre que les gens sont facilement manipulables. En réalité le but de TTIP est de mettre fin à la collaboration des politiques, de la justice et des firmes au détriment de gens. Les politiques ont peur qu’ils ne peuvent plus influencer les juges pour avantager leurs copains. Le récent scandale VW a clairement démonté cette clique. La même clique s’oppose aux USA contre la TTIP et il n’y aura pas d’accord ou un accord à l’avantage de cette clique.

  • Europe le 11.10.2015 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    l'Europe n'est pas un projet democratique, voir les videos en lignes de Francois Asselineau, sur le site UPR.fr, tout y est tres bien explique et documente, il ne faut pas oublier qu'une dictature, c'est juste des gens médiocres qui ont decide de prendre un fusil et de le braquer sur les autres

Les derniers commentaires

  • Locke le 12.10.2015 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage que ça n'a pas autant bougé et qu'il n'y a pas eu autant appel à manifester quand Bettel & Co se sont installés sans être invités par personne au gouvernement! La citoyenneté responsable commence par gérer convenablement le pas de sa porte! Une fois de plus cela montre les copinage et la collusion à tous les niveaux de la société civile lulu: syndicats, patronats, ONG, partis politiques et Cie.Ce gouvernement est un déni démocratique! Si n'importe qui peut prendre le pouvoir à sa fantaisie, autant qu'une associations des sportifs ou de collectionneurs de timbres se déclare gouvernement

  • Geilé le 12.10.2015 06:56 Report dénoncer ce commentaire

    Bilberger Rotschil et Rockefeller dirigent le monde Bush et les illuminatis Américains les Américains dirigent le monde ce sont en quelques sortes les gardes champêtes "déchus" de ce monde!!!!!

  • Rosen Léiw le 11.10.2015 18:03 Report dénoncer ce commentaire

    En résumé , il s'agit de la mise en esclavage financier ET physique de toute la population mondiale,par tous les moyens possibles! au profit de quelques uns (Bilderberg ). Ce système est en marche depuis longtemps ! Ces manifestations sont une toux qui annonce la grippe mortelle contre laquelle aucun "traitement" n'est possible sauf ...celui auquel personne ne souhaite ou ôse penser !!!

    • Vauban le 11.10.2015 18:43 Report dénoncer ce commentaire

      "celui auquel personne ne souhaite " Commentaire lucide et malheureusement vrai ... mais il y a une alternative possible: des vrais politiciens qui ont le sens de la politique, une volonté politique, une philosophe politique, réapprennent ce qu'est l'économie politique et ont des c****es pour les appliquer un programme politique. Bref des hommes d'Etat. Mais aucun à l'horizon en UE! En attendant le Cactus est ouvert le dimanche matin et le consommateur dort tranquille!

    • Dan 64 le 11.10.2015 19:23 Report dénoncer ce commentaire

      Vauban est malheureusement sans défense de nos jours ! les femmes ET hommes politiques existants ET mis en place à la tête des Etats le sont justement par le pouvoir financier tout puissant ! Donc à leurs ordres maléfiques et destructeurs...Essayez de vivre SANS banque de nos jours !

    • Vauban le 11.10.2015 20:56 Report dénoncer ce commentaire

      @ Dan. Dans l'Ancien régime ce fut aussi la cas... et pourtant les têtes finirent par rouler abondamment! Le système est plus pervers aujourd'hui! Du plus pauvre au plus riche, sauf les cas extrêmes mais qui augmentent, tout le monde est un peu imbriqué dans l'Etat et en tire un gros ou un petit bénéfice et dès lors personne ne se révolte! Mais au train où vont les choses, cela finira par ne plus être possible du fait des endettements et les "sans dents" si chers à Mamamouchi Ier finiront par mordre, même avec leurs gencives!

    • Rousseau le 12.10.2015 10:04 Report dénoncer ce commentaire

      @Rosen.Vous savez ce qui nous manque et qui est clairement éradiqué par LE politique?La culture!La pensée! Le sens critique!La capacité de juger! En un mot, la qualité de citoyen capable d'activer son esprit critique!L'école à tous les niveaux, du primaire à l'universitaire, dominée par l'individualisme, l'utilitarisme, l'égalitarisme et l'exhibitionnisme imposés par les "faiseurs de normes" du tout à l'économique qui s'enrichissent sur la veulerie des consommateurs soumis, a exclu de ses programmes tous ce qui peut conduire à "comprendre, juger, déduire et ordonner": la pensée rationnelle!

    • Freedomworks le 12.10.2015 11:31 Report dénoncer ce commentaire

      @Rousseau: Je ne comprends pas votre message. Si on laisse la capacité de juger au citoyen, pourquoi deviendraient-ils veules en consommant? Soit votre message est clairement pervers et est destiné à tromper les gens soit il est incohérent et ce ne sont que des mots alignés.

    • Rousseau le 12.10.2015 22:56 Report dénoncer ce commentaire

      @freedom. Ma phrase est certes longue, mais en la relisant, elle est claire! L école ne jouant plus son rôle dans la construction de l esprit critique à travers la culture, l individu devient par la force des choses veule par ignorance et soumis tant au politique qu à économique! Clair?

  • être logique le 11.10.2015 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère au moins que celles et ceux qui s'opposent à ce traité infâme ont aussi voté pour des hommes et femmes politiques qui défendent leurs positions - donc presqu'aucun des partis en place..."Chrétiens-démocrates" et "socialistes", dans quasiment tous les pays et l'UE, y sont favorables, ne l'oublions pas !

    • Sunday Girl le 11.10.2015 12:41 Report dénoncer ce commentaire

      Ces gens ne sont pas d'accord même s'ils ont voté pour ces partis. Comme ils ne sont pas d'accord ils se font entendre. C'est donc tout à fait logique!

  • Europe le 11.10.2015 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    l'Europe n'est pas un projet democratique, voir les videos en lignes de Francois Asselineau, sur le site UPR.fr, tout y est tres bien explique et documente, il ne faut pas oublier qu'une dictature, c'est juste des gens médiocres qui ont decide de prendre un fusil et de le braquer sur les autres

    • Hegel le 11.10.2015 18:49 Report dénoncer ce commentaire

      Bien vu! Asselineau n'est pas un grand orateur mais par contre il sait très bien piquer là où ça fait mal et utiliser les sources historiques, les seules qui permettent de comprendre un peu ce qui se passe et risque de se passer! Et il est des plus lucide!

    • Rosen Léiw le 11.10.2015 19:28 Report dénoncer ce commentaire

      Ecoutez Pierre Jovanovic sur internet ,un journaliste qui ose dire la vérité ( livre 666,...) Pas bonne à entendre mais tellement réaliste !!!

    • Hegel le 11.10.2015 21:01 Report dénoncer ce commentaire

      @ Leiw. J'écoute en me fiant à votre jugement! Il y en a pour 1 heure ( 60 minutes ;-) ... J'espère que ça vaut la peine.

    • Hegel le 12.10.2015 03:21 Report dénoncer ce commentaire

      @ Leiw. J'ai horriblement peur que le gars ne soit pas dans l'erreur! Intuitivement et bien plus modestement avec bien moins de recherches et de documents, j'en suis à cette constatation depuis pas mal d'années! Moins pour des raisons d'archives contemporaines récentes, mais simplement à la lecture des géopoliticiens américains d'avant guerre. Cela fait longtemps que les USA envisagent cette stratégie et pour se maintenir, vu la déglingue totale de leur société et leur mode de vie, ils ne peuvent que piller le reste du monde disponible, donc les faibles dont l'UE amorphe.