À Luxembourg-Ville

14 juillet 2020 14:14; Act: 15.07.2020 12:57 Print

Plusieurs nouvelles vies attendent l'hôtel des Postes

LUXEMBOURG - Le bâtiment emblématique de POST va être revalorisé d'ici 2023. Après des travaux à 50 millions d'euros, il se partagera entre un hôtel, un bar, un restaurant...

Voir le diaporama en grand »

L'Hôtel des Postes, à Aldringen, va complètement changer de visage.

Sur ce sujet
Une faute?

L'hôtel des Postes, à Luxembourg, à l'abandon depuis le déménagement du siège de POST dans le quartier Gare, va avoir droit à une nouvelle vie. Le bâtiment classé monument national sera refait à neuf d'ici 2023. POST a signé un partenariat avec le groupe français Artea à cette fin. C'est Artea qui exploitera l'immeuble, qui reste propriété de POST. Et les deux sociétés s'uniront dans l'entreprise hôtel des Postes pour la rénovation. 

Au final, les 8 600 m² disponibles (POST conserve l'usage de quelque 1 500 m²) vont être divisés en plusieurs parties. Au rez-de-chaussée, un restaurant, un bar, des commerces et le lobby d'un hôtel «lifestyle», présenté comme une «nouvelle génération d'hôtel». Du 1er au 3e étage, on retrouvera les chambres de l'hôtel et le 4e étage sera dédié à des espaces du coworking. Le sous-sol sera dédié à des espaces de bien-être indépendants, pour les clients de l'hôtel mais aussi pour les résidents et touristes de passages.

«Ce bâtiment est un bijou»

Mais avant d'imaginer aller prendre un verre ou passer la nuit à la poste, au moins deux ans de travaux, et environ 50 millions d'euros d'investissements partagés par POST et Artea, seront nécessaires sur le bâtiment construit entre 1908 et 1910 (voir encadré), mais qui a subi depuis de nombreuses modifications, pas toujours très heureuses. «Ce ne sont pas des transformations qui se font en six mois, ou un an», explique Claude Strasser, directeur général de POST Luxembourg. La cour intérieure, par exemple, est masquée par un plafond en tôle ondulée destiné à protéger les voitures qui y stationnent. Un toit appelé à disparaître pour la création d'une cour intérieure ouverte, avec des terrasses et une partie protégée de la pluie par une verrière. D'autres transformations à la mode des années 1960 ou 1970 sont appelées à disparaître, pour faire resurgir totalement l'aspect originel des lieux.

L'idée est de «restituer la valeur du bâtiment, c'est un bijou», explique Claude Strasser. «On ne veut plus le garder fermé, mais l'ouvrir au public». Une idée reprise par Philippe Baudry, PDG d'Artea. «Le site aura différentes composantes, dans l'idée de créer de la vie et d'en faire un lieu inspirant, avec la philosophie d'un projet équilibré». Et l'hôtel, qui devrait comporter autour de 85 chambres, «ne sera pas un hôtel de luxe», mais un endroit «où les gens auront plaisir à entrer». La designer Géraldine Dohogne, qui a élaboré le concept, voit dans le futur hôtel des Postes «un lieu à taille humaine».

De quoi réjouir la ville de Luxembourg qui avait insisté dès le départ pour que le site soit ouvert à tous. «Nous sommes heureux de pouvoir garder ce bâtiment qui appartient au patrimoine de la ville et de lui redonner le caractère qu'il mérite, pour son plus grand bien et pour le plus grand bien de la vie en ville», se réjouit Lydie Polfer, la bourgmestre de la capitale. Mais avant de se lancer véritablement dans les travaux, les promoteurs doivent encore peaufiner divers détails techniques avec la la Ville de Luxembourg et les Sites et Bâtiments. Et pour savoir quel restaurant, quel commerce, quel hôtel s'implanteront, il faudra être encore plus patient...

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ex-amoureux du GDL le 14.07.2020 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que de magnifiques projets en ville, des hôtels, des bars, des restaurants ! quand on voit que déjà aujourd'hui les bars et hôtels sont tous en mort cérébrale du à l'inactractivite voulue de la part des dirigeants préhistorique du centre ville, je leur souhaite bon courage..

  • Léontine le 14.07.2020 15:31 Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu, que tout cela est original et ambitieux...

  • urgent le 14.07.2020 18:07 Report dénoncer ce commentaire

    vu que les magasins sont déjà vides, ouvrons-en vite d'autres ... tant qu'à faire, n'oublions pas d'ouvir d'autres centres commerciaux ...

Les derniers commentaires

  • Abdullah le 16.07.2020 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    C'était bien mieux de detruire et construire un bâtiment qui Réfléchi la société multivulturalle et diverse du luxembourg oar example une grand Mosque.

  • pralin le 15.07.2020 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a assez des restos à lux ville , en plus à cause du covid beaucoup vont aller en faillite prochainement, donc quelque chose d’utile comme Digos dit dans son commentaire, dommage que la poste ni est plus , c’était bien, hélas trop de changement c’est trop .

  • Privatisation le 15.07.2020 10:47 Report dénoncer ce commentaire

    La poste a trop d argent il me semble - allons y retirons nos fonds tds.

  • Charles le 15.07.2020 10:09 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi pas une grande mosquée ? Comme avec Saint-Sophie, à Paris il y a un salon de thé, une vie culturelle avec tout type de personne qui y vienne, cela apaiserait les tensions, pourrait faire venir des capitaux des Emirats, donnerait de la visibilité au Luxembourg, ferait un lien avec Dubai et son Exposition Universelle. Un Institut du monde Arabe comme à Paris aussi, avec une richesse dans les collections présentées. Cela pourrait être intéressant.

  • CultureLux le 15.07.2020 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas contre un beau restaurant/bat/hôtel en réalité mais c'est vrai qu'un lieu culturel un peu alternatif aurait été sympa...

    • batman le 15.07.2020 10:57 Report dénoncer ce commentaire

      ce n'est pas la vocation. de la Poste de créer une mosquée, aujourd'hui avec la séparation des cultes et l'état c'est leurs problème de créer des lieux de rencontres