Retour sur commentaires

14 juin 2014 18:39; Act: 15.06.2014 21:01 Print

«Pourquoi Cameron s'acharne-​​t-​​il sur Juncker?»

LUXEMBOURG – La sortie médiatique de David Cameron, cette semaine, contre Jean-Claude Juncker a beaucoup fait réagir les lecteurs de «L’essentiel».

storybild

Les tractations sont vives entre les dirigeants européens pour désigner le futur président de la Commission européenne, poste convoité par Jean-Claude Juncker. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Trois semaines après les élections européennes, qui ont vu le Parti populaire européen (PPE, conservateurs) obtenir le plus de suffrages, le président de la Commission européenne n’a pas encore été choisi. David Cameron ne veut vraiment pas de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne, et l’a fait savoir dans une tribune adressée à plusieurs journaux européens. Il y explique notamment que Juncker «n’a été élu par personne» et que sa désignation serait «un non-sens». Ces vives tractations et les déclarations fracassantes du Premier ministre britannique n’ont pas manqué de faire réagir les lecteurs de L’essentiel.

Certains internautes, même s’ils ne sont pas les plus nombreux, défendent le locataire du 10, Downing Street. «Ce que dit Cameron est correct, estime Ancien européen convaincu. Le président de la commission est élu dans une sorte de suffrage indirect, donc il doit être au moins député européen. De plus, à la suite des résultats, il faut un homme/femme neuf/neuve qui permettra de redonner espoir et faire rêver d'Europe. Et non une personne qui a participé trop longtemps aux désespoirs d'Europe des peuples. Pierre-Yves est sur la même longueur d’ondes. «C'est parfaitement valable, ce que dit Cameron. Avec tout le respect pour M. Juncker, il n'a été élu par personne et voudrait détourner le processus démocratique pour satisfaire ses ambitions».

Un parallèle avec les élections au Luxembourg

Après la campagne électorale, d’une ampleur inédite pour des élections européennes, d’autres commentateurs, comme Peter, s’étonnent au contraire que le vote des citoyens ne soit pas automatiquement respecté. «Juncker a été proposé par le Parlement, donc la démocratie indirecte... D'ailleurs, le fait que Cameron puisse donner son avis est aussi de la démocratie indirecte! Mais encore une fois, ça marche dans un sens et pas dans l'autre…» «Ce que Cameron oublie de dire, c'est qu'aucun président de la commission jusqu'à présent n'a été élu, renchérit Machin. La démarche proposée aujourd'hui donne un embryon de début d'élection indirecte. Le candidat de Cameron ne serait en aucun cas plus démocratiquement désigné. L'Europe actuelle, c'est celle des États. Et c'est bien là que réside le déficit démocratique.»

La stratégie politique de Cameron, avec ses propos virulents, interpelle également. «J'aimerais bien savoir pourquoi M. Cameron s'acharne autant sur M. Juncker?», s’interroge Moi-Même. «Pourquoi David Cameron fait-il tellement d'efforts puisqu’il veut quitter l'UE??», se demande quant à lui Kanit Verstaan, en référence au référendum promis pour 2017 par Cameron s’il est réélu en 2015. Enfin, la situation actuelle de Juncker rappelle à certains celle qu’il a connue à l’automne dernier, après les élections législatives au Grand-Duché. Il n'avait pas réussi à former de nouveau gouvernement. «Juncker avait aussi le parti le plus fort au Luxembourg, rappelle Aender. On voit comment la démocratie a été respectée. L'Europe risque de faire la même chose si on écoute Cameron.»

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • luxo le 15.06.2014 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    probablement sous la pression US.l angleterre on le sait n est autre q une colonie us. propos. the queen for president.

  • Henry S. le 14.06.2014 20:19 Report dénoncer ce commentaire

    Les conservateurs britanniques ont quitté le PPE, qu’ils jugeaient trop pro-UE, en 2009, pour créer le petit groupe "Alliance des conservateurs et réformistes européens" qui est à la droite de la droite... Et oui, David Cameron est donc allié dans ce groupe, avec l’ADR et le parti anti-euro allemand AFD… Question, pourquoi écouter Cameron s’il n’est même pas dans le PPE ? Quelle légitimité a-t-il ?

  • palamunitan le 15.06.2014 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Laissons les (les Britanniques) partir... De toute facon, ils ne restaient membres de l'EU QUE parce qu'ils en ont retiré plus qu'ils n'ont donné... Les candidats étaient connus, ont débatté, se sont soumis au suffrage... Où est la démocratie si Juncker ne devient pas Président de la Commission? S'il n'obtient pas le poste, je m'en foutrai de l'Europe et n'irai plus voter.

Les derniers commentaires

  • ReSo le 19.06.2014 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    Cet "homme du passé" était un des moteurs luxembourgeois pour lancer l'économie nationale et de créer beaucoup d'emplois (aussi pour beaucoup de frontaliers). Par contre dans le reste de l'Europe on ne voit que grèves (France), chômage, etc. Pensez-vous vraiment qu'un français (Barnier) serait la solution. Pour aider l'Europe de retrouver plus vite le gouffre, alors d'accord! Regardez seulement la pauvreté politique qu'on doit suivre vis-à-vis d'Alstom.

  • Karl le 16.06.2014 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    Je vous donne la raison, elle est plus simple que l'on ne croit. Cameron est un hooligan anglais et les hooligans anglais sont connus pour taper sur des plus faibles qu'eux. Cameron ne tape pas sur Merkel ou Hollande parce qu'il risque une riposte violente alors que Juncker est un pacifiste

  • Grincheux le 16.06.2014 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    IL est clair que JCJ représente le passé, il faudrait quelqu'un de nouveau pour faire face aux défis de l'UE. JCJ devrait se retire dans son jardins à Capellen et cultiver son choux et se réjoir avec sa belle et bien grasse retraite payé par le contribuable. La campagne contre sa personne faite par la perfide Albion est cependant déplorable, d'autant plus que Monsieur Cameron veut fair de toute façon un reférendum sur la question de l'UE au Royaume uni. Donc de toute façon le pays peut voter de sortir de l'UE, alors pourquoi tant de fiel contre un vieil homme , un has been, JCJ? Honteux.

    • Cinderella le 16.06.2014 11:38 Report dénoncer ce commentaire

      Parce que vous êtes un expert et vous savez ce qui représente le passé et le futur? Alors l'expert donnez nous un nom pour un politique du futur!!

  • Geilé le 15.06.2014 23:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qu'a tant fait Juncker pour le pays du Luxembourg Cameron est complétement dépassé mais avouez le y nous font bien rire nos politiciens en ce moment...hihihihihi drôle.jUNCKER il est temps pour vous de vous retirez vous n'êtes plus la cocqueluche du peuple Luxembourgeois et Cameron passez votre chemin!donnez-nous du travail!!!!!;-)

    • Rolix le 16.06.2014 16:04 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai du mal à imaginer que même élu indirectement par le groupe ayant reçu le plus de suffrage en Europe (un pas de plus vers une Europe démocratique), ce puisse être quelqu'un d'autre que JCJ à la présidence de la commission. J'ai encore plus de mal à comprendre Cameron qui met tant d'énergie à lutter contre JCJ. Il menace de sortir de l'EU si JCJ est nommé alors qu'il organisera quand même le référendum en 2015 ! Ou alors il ment à son peuple et il ne veut pas vraiment sortir de l'EU (et le référendum etc, c'est du cinéma), ou alors, qu'est que ça peut bien lui faire que ce soit JCJ ?

  • palamunitan le 15.06.2014 13:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La crédibilité déjà vacillante de l'Europe se trouve sur le chemin du non-retour.