À Contern

19 septembre 2018 12:08; Act: 19.09.2018 17:31 Print

Premiers tours de roues pour la navette autonome

CONTERN - La première navette circulant de manière autonome au Luxembourg a séduit un large public, ce mercredi, sur la zone industrielle de Contern.

Sur ce sujet
Une faute?

Sans le moindre conducteur et sur un petit circuit préprogrammé, près d’une centaine de personnes ont testé, ce mercredi sur la zone industrielle de Contern, une des premières navettes 100% autonome, électrique et partagée, destinée à accomplir le dernier kilomètre entre un point d’arrêt et le siège d’une société. Durant une bonne partie de la matinée et sous le soleil, 14 personnes et 1 accompagnateur se sont succédé, sans la moindre difficulté, dans le séduisant véhicule de la marque Navya de l’opérateur Sales-Lentz.

«On ne s’attendait pas à voir autant d’entreprises nous poser toutes ces questions», s’est félicitée la bourgmestre de Contern, Marion Zovilé-Braquet. «La navette circulera pendant trois mois, gratuitement dans un premier temps, à partir de vendredi, entre la gare et la zone industrielle lors d’une première phase de test. En décembre, on espère que le bilan sera positif. Une navette coûtera 200 000 euros par an, c’est trop pour une petite commune, nous allons donc devoir établir des partenariats publics-privés pour assurer le financement».

Diaporama: Premiers tours de roue de la navette autonome

2 000 utilisateurs potentiels

Un petit tour sur un parking aura peut-être suffi pour convaincre plusieurs patrons de franchir le pas. «C’était un plaisir de tester ce véhicule autonome», a commenté Michael Maus, chief operation officer de la société Dartalis. «Les tournants sont effectués plus souplement et c’est rassurant. Ce projet risque de séduire mes treize consultants qui se déplaceront plus facilement de leur domicile au bureau». Le son de cloche est identique chez Jean-Paul Neu, directeur général de Dussmann Luxembourg: «Je suis très impressionné et j’attends avec impatience de voir comment ce service va être financé», dit-il. «Pour les petites distances, cette navette va proposer une solution pour fluidifier le trafic. Je suis très confiant en cette nouvelle technologie».

L’opérateur de la navette, Sales-Lentz, espère quant à lui pouvoir rentabiliser ce projet-pilote. «Ce véhicule intéressera potentiellement 2 000 personnes qui circulent entre la gare ferroviaire et la zone industrielle de Contern», précise Georges Hilbert, directeur général. «On travaille dessus depuis deux ans et avec la nouvelle fonction d’opérateur-accompagnateur de la navette autonome, on va créer un nouveau métier. Il n’y aura plus de conducteur, mais une personne formée assurera toujours la sécurité et le confort des passagers. Le coût est significatif pour notre entreprise car c’est de la haute technologie, nous ne donnerons pas de chiffre, mais on espère rentabiliser ce service à moyen terme».

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • EH BEIN le 19.09.2018 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    200000 EUROS par an.... si la commune achète une camionnette à 9 ou 12 places, avec l'entretien et un salaire pour un ou deux chauffeurs à l'année .. je vous garantie qu'il y aura de l'économie....

  • Immobilité le 19.09.2018 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    C'est le chaos partout dans le pays. Rien ne va. Ni la circulation sur le routes ni la CFL. On a une mobilité catastrophique. Mais pour faire des photos et s'afficher pour des inutilités comme ce bus autonome (atonome mais avec une perseonne qui tient la manette..lol) , ça va...la ça marche.

  • Conterer le 19.09.2018 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    les habitants de Contern n'ont donc rien à voir avec ce truc, mais ils payeront la facture! c'est juste pour que ces messieurs des entreprises de la zone industrielle puissent se faire chauffer de la gare au bureau, ou entre midi, au resto, s'ils ont trop bu... Avec le "tempo" de cet engin, ils pourraient y aller à pied ou en vélo ou rollerblades... et devraient payereux-mêmes leur transport

Les derniers commentaires

  • Le Belge le 19.09.2018 18:01 Report dénoncer ce commentaire

    Je disais qu’il y en avait déjà en Corse depui le début de la saison...

  • Hélène le 19.09.2018 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    si le satellite tombe en panne, et ça arrive, les passagers dans ce bus sans chauffeur seront bloqués dedans, impossible d'ouvrir les portes ou fenêtres... comme dans les trains automatiques..., ça promet

    • Jean le 20.09.2018 07:27 Report dénoncer ce commentaire

      il y a un moyen d'ouvrir les portes et de mémoire, il doit le faire en cas d'accident ou panne.

  • le pressé le 19.09.2018 17:19 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo! A 15 km/h on aura encore 1 bouchon de plus à Contern, ce truc roulant est un obstacle sur les rues du village à 50 km/h, surtout pendant la rush-hour matin et soir. Même si on a un tracteur devant sa voiture, on roulerait plus vite.

  • Liam le 19.09.2018 17:03 Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu, mais qu'est ce que nos politiciens adorent la "com" et le marketing ici au Luxembourg, mais malheureusement pour eux, cette "com" qui coûte pourtant des fortunes ne dépasse quasiment jamais nos toutes petites frontières.

    • @Liam le 19.09.2018 17:39 Report dénoncer ce commentaire

      C'est sûr que faire des photos tout sourires le long de l'autoroute à Sterpenich le matin, c'est beaucoup moins porteur comme image.

  • Dédé le 19.09.2018 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    Et elle est où la plus-value ? puisqu'il y aura quand même un accompagnateur...

    • Marxetcompagnie le 19.09.2018 20:21 Report dénoncer ce commentaire

      On pourra le payer moins qu'un chauffeur. Tout bénef pour la société.