Emploi au Luxembourg

15 mars 2018 11:28; Act: 15.03.2018 13:15 Print

Près de 7 000 frontaliers de plus en un an

LUXEMBOURG – Fin 2017, le pays comptait 183 548 frontaliers contre 176 587 un an plus tôt.

storybild

Les frontaliers les plus nombreux restent les Français (94 702, soit plus de 51%), devant les Belges et les Allemands à égalité (24,2%). (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Selon le Statec, l’emploi salarié a augmenté de 1,1% au 4e trimestre 2017 et de 3,6% sur un an: le pays compte désormais 406 104 salariés, soit 13 238 de plus qu’à la fin de l’année 2016. Une hausse qui s’explique principalement par la création d’emplois dans les services d’information et de communication (+7% sur un an) et dans les activités spécialisées et les services de soutien (+6%). À elles deux, ces branches couvrent 20% de l’emploi salarié et sont responsables de 34% des créations nettes d’emploi entre fin 2016 et fin 2017.

Le nombre de travailleurs frontaliers a augmenté plus vite que celui des résidents (+4,3% contre 3%): ils sont désormais 183 548 à passer la frontière chaque jour pour venir travailler au Grand-Duché, contre 176 587 fin 2016, soit 6 961 de plus. Les plus nombreux restent les Français (94 702, soit plus de 51%), devant les Belges et les Allemands à égalité (24,2%).

Des proportions qui n’ont guère évolué en 10 ans: fin 2007, les frontaliers français représentaient 49,6% du nombre de travailleurs frontaliers, les Belges 26,1% et les Allemands 24,2%. À noter que le poids des frontaliers a toutefois augmenté: ils représentaient 45,2% des salariés du Luxembourg fin 2017 contre 43,2% fin 2007.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • juju le 15.03.2018 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    on en a pas marre de raconter toujours la même chose? les frontaliers français s'il y avait du travail en France on resterai chez nous au lieu de faire 3 heures de route pour travailler, mais voilà il n'y en a pas. Le luxembourg nous permet de vivre et de donner à manger à nos familles, merci à ce pays.

  • Frontiere le 15.03.2018 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien de résident deviennent frontalier chaque année ? nan je dis ça car depuis 5 ans j'ai de + en + de voisin qui habitaient au luxembourg et j'ai pas l'impression que cela ait fait l'objet d'un travail statistique. Enfin bon.

  • Léon le 15.03.2018 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Les bouchons et la pollution vont augmenter.

Les derniers commentaires

  • préoccupé le 16.03.2018 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    ca me préoccupe de voire francophonisation croissante et surnoise de ce pays

    • Marmic le 16.03.2018 11:18 Report dénoncer ce commentaire

      Tu sembles oublier la population d'origine portuguaise toujours croissante au Luxembourg et qui parle sans arrêt sa propre langue au Grand Duché (ce n'est pas une critique mais une simple constatation)

    • Cocotte le 16.03.2018 16:22 Report dénoncer ce commentaire

      quell rapport marmic ? on parle du danger de francophonisatioon pas de la lusophonie.

    • francais du lux le 16.03.2018 20:52 Report dénoncer ce commentaire

      Beaucoup de mes amis luxembourgeois s'appellent Pinto, Almédia, lopes, Pinto, Silva.... et c'est tant mieux. Moi, je reste français et j'adore mon petit fils franco-portugais.... pour l'instant le seul luxembourgeois de la famille

  • calage le 16.03.2018 01:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci au Luxembourg pour nous donner du travail et de bon salaire ! Vive le Luxembourg !

  • vb74 le 16.03.2018 01:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Combien habite à Luxembourg l’année dernier? J’ai habité à Luxembourg depuis 14 ans, je suis écossaise, mais c’est trop cher à acheter où louer quelques choses nouvelle à Luxembourg et j’ai acheté quelques choses en Allemagne.

  • CLAUDE le 16.03.2018 01:03 Report dénoncer ce commentaire

    Qui payera tous ces pensions apres ?? 403000 nouveau frontaliers et apres 888000 nouveau et apres 1.900.000 eh bien bonne chance

  • nico le 15.03.2018 23:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a quand même beaucoup de clichés dans les commentaires quel que soit le camp enfin bon c est le monde. J habite au Luxembourg j essaye s acheter et de respecter tout le monde .... beaucoup n essaye pas où plus ...