Luxembourg

04 mars 2021 09:27; Act: 04.03.2021 18:38 Print

Prison avec sursis pour Flavio Becca, qui fait appel

LUXEMBOURG - Condamné pour blanchiment et détournement de fonds, l'homme d'affaires doit payer 250 000 euros d'amende. Des montres de luxe sont confisquées. L'appel n'a pas tardé.

storybild

Flavio Becca (au centre), entouré de ses avocats lors de son procès.

Une faute?

Flavio Becca a été condamné en première instance pour blanchiment d'argent et détournement de fonds d'entreprise, ce jeudi matin. L'homme d'affaires luxembourgeois était poursuivi pour l'achat, via diverses sociétés, de 842 montres de luxe, qui avaient été saisies lors de 13 perquisitions en 2011.

Flavio Becca écope de deux ans de prison avec sursis et d'une amende de 250 000 euros. Une bonne partie de ses montres sont en outre confisquées. Et une amende de 20 000 euros s'ajoute pour les montres sur lesquelles la justice ne pourra pas mettre la main.

L'appel n'a pas tardé

La plupart des montres avaient été achetées par l'intermédiaire d'entreprises de construction, pour une valeur totale de quelque 18 millions d'euros. Flavio Becca s'était défendu, lors du procès fin janvier, en expliquant qu'elles constituaient un investissement.

Les avocats de Flavio Becca disposaient de 40 jours pour interjeter appel du verdict et cet appel n'a pas tardé. Ce jeudi en fin d'après-midi, Mes Arsène Kronshagen et Hervé Temime, ses avocats, ont fait savoir qu’ils allaient former appel du jugement rendu.

(L'essentiel)