Au Luxembourg

07 mai 2019 08:00; Act: 07.05.2019 08:43 Print

Quand il n'y a plus de place sur Internet

LUXEMBOURG - Les extensions des pays «.lu», «.com» ou «.de» sont de plus en plus achetées sur le net. Une start-up luxembourgeoise vend avec succès une nouvelle extension.

storybild

À Hong Kong, .icu est premier et troisième aux États-Unis. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Tout le monde utilise quotidiennement ce que l’on appelle les Top Level Domains sans y penser. Il s’agit de l’extension d’une adresse Internet, c’est-à-dire les deux à quatre lettres qui suivent le point. Pourtant, il devient de plus en plus difficile d’obtenir de nouvelles adresses Internet avec les extensions classiques telles «.com», «.lu» ou «.de». «J’aime comparer les domaines avec le marché immobilier. À un moment donné, il n’y a tout simplement plus de place pour construire et de nouvelles propriétés doivent être mises à disposition», dit Lars Jensen, PDG de Shortdot.

Basée à Luxembourg-Ville, cette start-up commercialise un nouveau nom de domaine, «.icu», qui signifie «je te vois». Créé le 29 mai 2018, il est déjà enregistré 800 000 fois, dans 123 pays. Cela en fait «le huitième plus grand domaine au monde» sur le marché des fournisseurs privés, déclare Lars Jensen. À Hong Kong, .icu est premier. Il est troisième aux États-Unis.

Environ 10 euros par an pour le client

Des géants de la technologie tels que Google sont également impliqués dans cette activité de commercialisation, qui n’est ouverte aux entreprises privées que depuis 2012. Les avantages résident dans l’économie que va faire l’entreprise: un domaine «.com» peut coûter des centaines de milliers de dollars, mais un domaine «.icu» équivalent se vendra au client final «environ 10 euros par an», explique celui qui gère seul son entreprise, grâce à ses connaissances en langues. Deux collaborateurs sont aux États-Unis.

La Chine, plus grand marché pour les domaines de premier niveau, est la prochaine cible de Shortdot. Mais celle-ci doit d’abord obtenir une licence, attribuée par le gouvernement chinois.

(Dustin Mertes/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Spam le 07.05.2019 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    Ma boite de courrier indésirable explose avec des message venant de domaines avec l'extension icu. Je n'ai encore rien vu d'autre venant d'un tel domaine, c'est pourquoi j'ai complètement bloqué cette extension depuis peu.

  • Boîte à Spam le 07.05.2019 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Sauf qu'en réalité, tous fournisseurs confondus, l'extension .icu ne serait même pas dans le top40. De plus cette extension est vouée à disparaître du fait de sa réputation auprès du public : spam à outrance! De plus est-ce un hasard que depuis peu nous soyons beaucoup à être spammé par des sites douteux en .icu , et que le bonhomme soit aussi pdg de Toweb gmbh, société qui propose la création de sites internet et de magasins en ligne? J'espère qu'il y a des autorités compétente chez nous pour vérifier cela...

  • Martine le 07.05.2019 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ça ne m'inspire pas confiance.

Les derniers commentaires

  • Le Suisse le 07.05.2019 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai rien pigé.Je devrais. Si on se fait du pognon à vendre du vent maintenant où va t'on?

  • Sandro le 07.05.2019 14:22 Report dénoncer ce commentaire

    Dan squelques années, nous aurons la journée sans Internet ! Ce serait tellement positif de retirer le câble parfois !

  • coco le 07.05.2019 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils règlent d'abord le problème des noms domaines vendu à la pelle pour en faire des robots spammeurs, tous les jours mes serveurs reçoivent des milliers mails de centaines de domaines .icu

  • Ho Mam le 07.05.2019 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut donner votre information aux autorités locales compétentes...ou pas.

  • Martine le 07.05.2019 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ça ne m'inspire pas confiance.