Au Luxembourg

03 décembre 2019 09:00; Act: 03.12.2019 09:11 Print

«Quand j’ai grimpé les escaliers, j’ai eu peur»

ESCH-SUR-ALZETTE - Lundi, les écoliers d’Esch ont dû se passer de certains de leurs sens pour accomplir les ateliers «Handisport».

storybild

Yann et Elvis ont formé un duo de choc pendant leur parcours.

Sur ce sujet
Une faute?

Lundi matin, une centaine d’écoliers d’Esch-sur-Alzette âgés de 8 à 11 ans ont participé à des ateliers sportifs un peu particuliers. Dans le cadre de la semaine «Handisport» organisée par la commune en collaboration avec la direction scolaire d’Esch, les jeunes élèves ont dû se mettre dans la peau d’une personne atteinte d’un handicap. «Chacun de nos ateliers présente une complexité liée à un type de handicap. Les enfants se retrouvent privés d’une fonction, motrice ou sensorielle, et ils doivent s’adapter aux parcours», a précisé Vincent Gevrey, éducateur sportif à la commune d’Esch.

Sur le parcours «aveugle», Yann avait pour mission de guider son camarade Elvis, qui avait les yeux bandés, à travers les différents obstacles. «Au moment où j'ai grimpé les escaliers, j’ai eu peur. C’est pour ça qu’il faut toujours être accompagné quand on ne voit pas bien», a retenu Elvis. Plus loin, Brian n’imaginait pas que le basket-ball en fauteuil roulant pouvait être si «difficile». «Comme nous utilisons les bras pour faire avancer le fauteuil, nous perdons la balle plus souvent et il est interdit de se lever pour la rattraper».

Mia a, elle, dû se passer de sa vue lors des parties de tennis de table pour malvoyants. «Je ne savais pas que les personnes aveugles pouvaient aussi jouer au ping-pong. Mais au lieu de leurs yeux, elles utilisent leur ouïe pour repérer le son de la balle», a expliqué la jeune fille.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lili le 03.12.2019 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...je ne vous souhaite pas de connaitre le handicap un jour

  • José M le 03.12.2019 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin quelqu'un a compri que pour les Luxembourgeois, la seule discipline adapté c'est le Handisport.

  • bravo le 03.12.2019 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    belle initiative

Les derniers commentaires

  • lili le 03.12.2019 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...je ne vous souhaite pas de connaitre le handicap un jour

  • bravo le 03.12.2019 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    belle initiative

  • José M le 03.12.2019 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin quelqu'un a compri que pour les Luxembourgeois, la seule discipline adapté c'est le Handisport.