Au Luxembourg

25 avril 2019 15:10; Act: 25.04.2019 16:31 Print

Quand l'art s'invite dans les grands projets du pays

LUXEMBOURG - Depuis 1999, une quarantaine de nouveaux bâtiments ont été dotés d'une ou plusieurs œuvres d'art. Et sept projets du genre sont en cours.

storybild

Des œuvres vont prendre place au sein du lycée Michel Lucius dans la capitale, ces prochains mois. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis 1999 et le lancement d'un projet de promotion de la création artistique, 1% du coût total des grands projets de constructions d'édifices doit être investi dans des œuvres. Ainsi «une quarantaine de nouveaux bâtiments ont été dotés d'une ou plusieurs œuvres d'art» au cours des vingt dernières années, développe Sam Tanson, ministre de la Culture.

Parmi les projets figurent une sculpture en marbre blanc au Centre national de formation professionnelle continue (CNFPC) d'Esch-sur-Alzette (1999), l'aménagement artistique dans le jardin du cloître de l'Abbaye Neumünster (2003), une peinture murale à la Philharmonie (2006) ou encore des vases et sculptures qui habillent la Cité judiciaire à Luxembourg (2009).

Bientôt au Laboratoire national de santé

Ces projets artistiques sont très variés en fonction des lieux, allant de fresques murales à l'installation de photographies, en passant par un système de lumières LED, des tapisseries ou des effets sonores dans un ascenseur. «Actuellement, sept projets sont en cours d'être réalisés et seront achevés cette année», ajoute Sam Tanson. Des œuvres vont ainsi prendre place au sein du Laboratoire national de santé à Dudelange et dans différents lycées dont le lycée Michel Lucius dans la capitale, et celui de Junglinster.

«Outre l'administration des bâtiments publics, quelques institutions privées non visées par la loi mais désireuses d'appliquer le pourcentage, ont contacté la commission de l'aménagement artistique, afin d'être conseillées», indique encore la ministre.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Julien le 25.04.2019 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne pas avoir conservé le très joli et rafraîchissant miroir aquatique sur le parvis derrière la Philharmonie ?

  • Tim le 25.04.2019 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @julien: je me demandais la même chose quand j‘y passais il y a peu, très très dommage en effet! :(

  • Unicorn le 26.04.2019 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Je me pose la question de la sélection des artistes, très très loi d'être transparente, notammant vu les relations d' artistes avec le monde politique et de la finance, et le coût hors matériel à parfois à six positions de certains projets artistiques qui représente parfois un revenu de plusieurs années.

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 26.04.2019 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Je me pose la question de la sélection des artistes, très très loi d'être transparente, notammant vu les relations d' artistes avec le monde politique et de la finance, et le coût hors matériel à parfois à six positions de certains projets artistiques qui représente parfois un revenu de plusieurs années.

  • Tim le 25.04.2019 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @julien: je me demandais la même chose quand j‘y passais il y a peu, très très dommage en effet! :(

  • la petite goutte le 25.04.2019 20:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai que c'est très important et utile...l'art de savoir...

  • Julien le 25.04.2019 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne pas avoir conservé le très joli et rafraîchissant miroir aquatique sur le parvis derrière la Philharmonie ?