Bisbilles diplomatiques

27 avril 2021 17:13; Act: 27.04.2021 17:50 Print

Quand le président azéri se moque du Luxembourg

AZERBAÏDJAN/LUXEMBOURG - Ilham Aliyev n'a visiblement pas digéré des propos de Jean Asselborn contre son pays. Il en profite pour exprimer sa «peur» du Grand-Duché.

Sur ce sujet
Une faute?

Ilham Aliyev, le président de l'Azerbaïdjan, est visiblement rancunier envers Jean Asselborn. Il a ainsi expliqué que le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères avait tenu des propos «très déplacés» à propos de l'Azerbaïdjan, lors d'une conférence internationale le 13 avril dernier. Jean Asselborn avait critiqué la politique du pays du Caucase, dans le cadre de la guerre menée contre l'Arménie, en 2020.

L'occasion pour le président azéri de se moquer du Luxembourg. «Seul notre ministre des Affaires étrangères a répondu à ces propos, car nous avons très peur de ce pays, ironise-t-il. Je vous conseille aussi d'avoir peur de ce pays qui nous a attaqués brutalement. J'ai dit à tous les responsables officiels du pays de ne pas répondre, car sinon ils viendront et nous occuperont». Ilham Aliyev conclut son intervention en appelant Jean Asselborn à prendre plutôt soin de lui et à «stopper ces insinuations». Contacté, le ministère luxembourgeois des Affaires étrangères n'est pas en mesure de répondre dans l'immédiat.

Pour mémoire, ce n'est pas la première fois que des bisbilles diplomatiques ont lieu entre un responsable politique luxembourgeois et l'Azerbaïdjan. En mars 2017, Frank Engel, qui était alors député européen, avait été visé par un mandat d’arrêt de la part de l'Azerbaïdjan, après avoir supervisé un référendum dans la région du Haut-Karabagh. Rappelons également que les relations entre les deux pays ne sont pas très étroites: le Luxembourg ne possède pas d’ambassade à Bakou. Le Grand-Duché y est ainsi représenté sur place par l'ambassade des Pays-Bas.

(ol/L'essentiel)