Luxembourg

22 juillet 2021 09:57; Act: 22.07.2021 14:08 Print

Quand les enfants se muent en architectes

LUXEMBOURG - Pendant deux semaines, le Luxembourg Center for Architecture propose aux enfants un atelier pédagogique de construction.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le Luxembourg Center for Architecture (LuCA) a lancé son premier atelier pédagogique longue durée destiné aux enfants, dès l'âge de 8 ans. Les ateliers consistent à construire des «tiny tiny houses», versions réduites de tiny houses classiques. «L'objectif, par le biais de la construction, est de sensibiliser les enfants aux thématiques liées à l'architecture et à l'urbanisme», explique Eline Bleser, architecte en charge du projet.

Une équipe de neuf enfants et deux animateurs travaille dans la cour du LuCA, qui a bénéficié du soutien de la Fondation Sommer pour financer le projet. Le petit groupe a vite pris goût au travail manuel de grande ampleur. Du choix du design des constructions aux couleurs de la façade, tout a été voté par les enfants. «C'est mieux que ce que je pensais. Je croyais que l'on ne ferait que dessiner ou construire des maquettes en papier», sourit un enfant.

Un autre architecte en herbe détaille l'avancée des travaux: «Aujourd'hui, on a découpé la façade et on a appliqué la première couche de peinture. J'ai hâte d'être vendredi pour présenter la tiny house à mes parents». Il se verrait bien en faire son métier. Une fois construites, ces «tiny tiny houses» constitueront un petit village de cinq maisons. Les bâtisses seront données à des écoles ou des maisons relais et seront un lieu d'expression.

(Jade Phong/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chateaux de Cartes le 22.07.2021 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    Note pleine d'optimisme.. de futurs architectes pour remplacer les artistes que nous avons actuellement

  • Tome le 22.07.2021 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont sans doute aussi bon que les architectes locaux. Peut être plus rapide même

  • Que la vérité le 22.07.2021 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????? Bonjour

Les derniers commentaires

  • ExArchos le 22.07.2021 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    Je suppose que les parents de ces bambins sont eux mêmes architectes soucieux d’une éducation sélecte pour leur progéniture ?

  • Tome le 22.07.2021 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont sans doute aussi bon que les architectes locaux. Peut être plus rapide même

  • Que la vérité le 22.07.2021 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????? Bonjour

  • Chateaux de Cartes le 22.07.2021 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    Note pleine d'optimisme.. de futurs architectes pour remplacer les artistes que nous avons actuellement

  • ELSA le 22.07.2021 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    Je reviens en enfance avec cet article, moi j'ai construit un château maure, avec l'aire de mon père qui est menuisier, à l'image du château de mon village. C'est bien de faire des choses comme ça avec les enfants, filles et garçons.