Commémorations à Auschwitz

28 janvier 2020 09:42; Act: 28.01.2020 10:36 Print

«Quand nous laissons la haine se répandre»

LUXEMBOURG/AUSCHWITZ - Le Grand-Duc et le Premier ministre ont participé aux commémoration des 75 ans de la libération du camp de concentration d'Auschwitz.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le Grand-Duc Henri et le Premier ministre Xavier Bettel étaient en Pologne, lundi, pour rendre hommage aux victimes des camps d'extermination nazis d'Auschwitz et Auschwitz-Birkenau, et commémorer le 75e anniversaire de leur libération. Les vestiges poignants de ces camps ont été inscrits au patrimoine mondial «pour témoigner de cet effort inhumain, cruel et méthodique de déni de la dignité humaine, à des groupes considérés comme inférieurs, aboutissant à leur exécution systématique», rappelle le gouvernement, dans un communiqué publié ce mardi matin.

Entre 1,1 à 1,5 million de personnes ont été «systématiquement affamées, torturées et assassinées dans ce camp, symbole de la cruauté de l'homme pour l'homme au XXe siècle. Ainsi, Auschwitz est devenu un des symboles de génocide le plus atroce au monde», poursuit le communiqué. Aujourd'hui situé en Pologne, le camp a été installé là par les Nazis, qui avaient annexé le pays.

Pour le chef du gouvernement, «nous devons nous souvenir de l'Holocauste, afin que personne n'oublie jamais ce qui se passe lorsque nous laissons la haine se répandre». Les commémorations doivent rappeler «aux gens de se dresser avec ferveur contre toute forme d’intolérance, d’exclusion et de discrimination envers les autres», a dit Xavier Bettel.

(L'essentiel)