Au Luxembourg

22 octobre 2021 12:05; Act: 22.10.2021 12:29 Print

Quatre plants de cannabis chez soi, ce sera possible

LUXEMBOURG - En attendant la légalisation du cannabis, le gouvernement va relâcher la pression sur les petits consommateurs.

storybild

Le gouvernement prépare un projet de loi qui doit être déposé début 2022. (photo: Image d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Après un certain flottement sur la dépénalisation du cannabis, qui fait partie du programme de la coalition, le gouvernement remet la marche avant. La ministre Déi Gréng de la Justice, Sam Tanson, a ainsi annoncé que le gouvernement allait relâcher la pression sur les petits consommateurs.

Les jardiniers en herbe vont ainsi pouvoir garder la main verte et cultiver légalement jusqu'à quatre plants de cannabis chez eux. Une limite qui s'entend par foyer, et non par personne, et il faudra consommer chez soi, fumer du cannabis sur la voie publique restant interdit.

«Une étape»

En outre, la procédure pour la consommation, la possession, la détention, le transport en public et l'achat de cannabis est allégée lorsque la quantité de drogue concernée ne dépasse pas trois grammes. «On va prévoir un système d'avertissement taxé de 145 euros pour le cas où vous vous retrouvez sur la voie publique avec moins de trois grammes», au lieu de 251 à 2 500 euros comme aujourd'hui, explique Sam Tanson. En outre, le délit ne sera plus inscrit au casier judiciaire. En revanche, «au-dessus de trois grammes, rien ne change, vous serez considéré comme un dealer. Rien ne change non plus pour les conducteurs de voiture: il y a toujours une tolérance zéro».

Ces mesures, qui ne concernent pas les mineurs, feront l'objet d'un projet de loi qui doit être déposé début 2022. Selon la ministre de la Justice, cela constitue «une étape», le gouvernement continuant à travailler sur un concept global sur la culture et la consommation de cannabis, les travaux ayant été ralentis par la pandémie.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • El residente le 22.10.2021 12:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne consomme pas mais c'est une bonne nouvelle. La répression n'a jamais fait disparaitre la consommation. Autant laisser les petits consommateurs planter chez eux s'ils le souhaitent. Cela faira peut etre même baisser les achats auprès des dealers. En contrepartie évidemment, mettre le paquet sur les sanctions liées aux délits sous stupéfiants comme c'est le cas pour l'alcool. Liberté = responsabilité. Fumer tranquille chez soi oui, prendre le volant ensuite non...

  • Nicolas le 22.10.2021 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Je vais devoir me mettre au jardinage

  • feuerstein le 23.10.2021 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    et qui maintenant va contrôler cela ,la brigade des 4 plantes,on comprend qu' il nous faut une masse de flics en plus ...

Les derniers commentaires

  • gn49 le 24.11.2021 15:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après combien de temps peut-on prendre sa voiture après avoir consommé?

  • demitour le 28.10.2021 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage, je te croyais plus progressiste, Luxembourg.

  • Miss57 le 24.10.2021 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Je m excuse d accord avec vous

  • Baron Rouge le 24.10.2021 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que les adeptes de cette saloperie en donne à leurs enfants puisqu’ils trouvent cela tellement bon ?

    • Rouge de honte le 24.10.2021 13:12 Report dénoncer ce commentaire

      Quand ton enfant fumera, de la beuh, pck si il veut le faire il le ferra, legalise ou pas, tu preferera surement qu’il puisse trouver un produit naturel dans un shop controle par l’etat plutot qu’il aille se fournir a la gare aupres de dealers qui auront “ameliore” le canna avec du verre a neon, de la coke ou autres produits chimiques… reflechis un peu avant de parler bete…

    • Completement cramé le 24.10.2021 13:40 Report dénoncer ce commentaire

      Tu refiles du pinard à tes gosses? A mon avis la réponse est oui, et pas que...

  • A condition de.... le 24.10.2021 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas. Mais j'espère que l'Etat va assurer contrôles et dépistages au volant.